Mois: mai 2013

Déficit nature : L’importance de sauter dans les flaques d’eau

La liste des choses qu’on veut faire faire à nos enfants « parce que c’est important » et « parce que c’est bon pour leur développement » est interminable. Je sais. Il y a quelque temps, j’ai assisté à une présentation sur le déficit nature vécu par les enfants vivant en milieu urbain. Le sujet m’a comme…interpellée, mettons. Pourquoi? Parce que j’ai « pogné de quoi » quand, en novembre dernier, nous avons emmené Henri (qui n’avait pas encore deux ans) au parc Maisonneuve et qu’il ne voulait pas quitter le chemin d’asphalte qui fait le tour du parc. Vous imaginez, mon fils, qui adore courir partout, avait un immense terrain pour se laisser aller…et il ne voulait rien savoir! Une fois attiré (un peu de force) sur le gazon, je lui ai fait mettre des cocottes dans ses poches : révélations, sourires, grande joie. Il m’en parle depuis CHAQUE fois qu’on voit un sapin. L’atelier Donc, cette présentation animée par Sonia Lefebvre (fondatrice de l’entreprise Curieux de nature) aborde les enjeux reliés au manque …

Retourner travailler (ou pas) deux mois après avoir accouché

J’ai beaucoup moins écrit sur mon blogue ces derniers temps. J’étais, disons, assez prise par mon rôle de maman et par mes réflexions… Voyez-vous, je voulais recommencer tranquillement  à travailler à la pige à temps partiel (à la maison) vers la fin du mois de mai. Martha aurait alors eu deux mois, ça aurait été parfait. Ouais, parfait, mais la perfection existe-t-elle? En tout cas, pas dans ma vie! La réalité Je me suis fait offrir un contrat, le genre qu’on ne peut pas refuser : une trop belle expérience dans un domaine qui me plaît. Mais ce contrat en est un à temps plein, dans un bureau. Mauvais timing, hein? On m’aurait offert ça dans un an, j’aurais célébré en dansant et en chantant dans mon salon. Au lieu de ça, qu’est-ce que j’ai fait? Je vous le donne en mille : j’ai angoissé et culpabilisé. Et j’ai eu peur d’être jugée . Pourquoi? Parce que je la voulais cette job, mais qu’une « bonne mère » ne retourne pas travailler quand son bébé a deux mois. …