Mois: juin 2013

Atelier de bricolage au Musée des beaux-arts de Montréal

Si vous cherchez une activité créative, vraiment chouette et gratuite pour vos cocos de deux à cinq ans, je vous propose d’aller au Musée des beaux-arts. Toute ma petite famille et moi sommes allés au Musée la fin de semaine dernière, et nous avons eu un énorme coup de cœur pour l’atelier d’arts plastiques qui est offert aux tout-petits. Pour pouvoir profiter de l’activité, on doit se présenter à 10h dans le Lounge des familles et demander notre laissez-passer. L’animation commence dans la salle juste en dessous à 10h30. S’il ne fait pas beau, vous pouvez dessiner ou observer les poissons dans cette salle, ou encore, visiter l’exposition permanente du Musée, elle aussi gratuite. S’il fait beau comme la journée où nous y étions, aller profiter de l’installation de l’autre côté de la rue Sherbrooke : on a capoté! Henri a aussi beaucoup aimé les statues sur le terrain extérieur du musée : surtout celle de la vache! Donc, l’activité commence à 10h30 : l’animation est bilingue, la salle est hyper inspirante et tout est adapté pour les …

Avoir une famille nombreuse ou pas?

Jamais je n’aurais cru qu’il était possible d’aimer autant. J’entendais des amis s’inquiéter du fait qu’il n’aimerait peut-être pas autant leur deuxième enfant autant que le premier. Pour moi, je savais que c’était impossible. J’ai toujours pensé que l’amour qu’on a dans le cœur était infini. À preuve, lorsque je rencontre une nouvelle copine, je n’aime pas moins celle d’avant. J’ai deux bonnes copines, une ancienne et une nouvelle, c’est tout : je n’aime pas moins la première pour faire de la place à la deuxième. Eh bien, j’ai pu vérifier cette conviction que j’avais avec l’arrivée de Martha. Je l’aime autant qu’Henri, et ce n’est pas au détriment de celui-ci.   Je les aime tellement, ils me rendent si heureuse, que je ne peux que m’imaginer tout l’amour qu’on doit ressentir quand on a trois ou quatre enfants. Je comprends maintenant ce qui peut pousser certaines personnes à vouloir des familles nombreuses : c’est enivrant tout cet amour! Est-ce que j’aurai d’autres enfants? Je ne sais pas, je trouve que deux, pour nous, c’est parfait…pour l’espace, les …