Être parent
38 commentaires

Je suis une statistique

C’est le cœur un peu barbouillé que j’écris ce billet. C’est qu’en fait, je fais maintenant partie d’une statistique, pas dramatique pantoute, mais que je ne pensais pas qui m’attendait de sitôt. Pas moi, la maman hipster du Vieux-Rosemont :)

Laissez-moi vous raconter.

Mon chum est un « seineux » de première, il aime ça checker des maisons sur MLS. Il me gosse vraiment avec ça (inquiétez-vous pas, il le sait), mais bon, ça le relaxe.

Depuis que Martha est née qu’il regarde des condos, des duplex, des maisons où on aurait un peu plus d’espace. Il m’a même emmenée en visiter dans Cartierville, c’est vous dire! (Je blague, je n’ai rien contre Cartierville, je trouve ça charmant.)

Mais bon, on n’avait pas les moyens (pas pantoute!) d’acheter un peu mieux que ce qu’on avait en ce moment nulle part à Montréal, alors le projet de déménagement semblait vraiment illusoire, pour nous deux.

Il y a six mois, il me dit : j’ai vu une maison sur MLS qui serait dans nos prix, pis je pense que tu l’aimerais.

Moi : (soupir) Ha ouin?

Lui : Oui.

Moi : C’est où?

Lui : À Saint-Lambert…

Moi : HAHAHA! Non.

Il me dit le lendemain qu’il a pris rendez-vous pour qu’on aille la visiter le samedi suivant. Je me dis : Bon, qu’on en finisse, on va aller la visiter pis après on ira au parc régional de Longueuil tant qu’à faire. (Oui, oui, dans ma tête, c’était à côté.)

On part donc le samedi matin. On entre dans la maison. Mon cœur se met à battre…fort. Celui de mon chum aussi (il me l’a confirmé par après), Henri est fou de joie et court partout. Il pense qu’on est dans la maison de l’agent d’immeuble, alors, tout à coup, il s’arrête de courir et nous dit : « On est bien dans la maison du monsieur!» et se remet à gambader. Jean-Philippe et moi on se regarde et sans rien nous dire, on le sait, nous allons faire une offre d’achat.

On a donc fait une offre, mais conditionnelle à la vente de notre condo…et elle a été acceptée! Pendant des semaines, rien ne se passait de notre côté : on n’avait pas de visite, pas d’acheteur pour notre condo, jusqu’à ce que, tout d’un coup, tout déboule.

Eh oui, je déménage dans 3 semaines…

Souhaitez-moi quand même un peu bonne chance, ok? Je vous laisse, j’vais aller faire des boites et une petite crise de panique devant l’ampleur de la tâche!

Des statistiques sur les mamans banlieusardes qui font de l’anxiété, ça existe? Je rigole.

Pour l’instant! ;)

38 commentaires

  1. Christiane dit

    Wow! Gros changement! Mon chum et moi avons décidé d’arrêter de regarder MLS à l’extérieur de Rosemont et de déménager dans quelques années dans le plus grand que nous pourrons alors nous permettre. Disons que l’annonce de ton déménagement fait que je me requestionne un peu :). Bonne chance avec les boîtes!

  2. Caroline dit

    Salut, je ne te connais pas, je suis tombée sur ton blogue car un ami a « liké » ton post sur Facebook et j’ai fait ma curieuse et suis allée lire! Je suis une fille de la ville et j’ai aboutie sur la rive-sud il y a environ 10 ans.. Quand j’ai vu que tu parlais de St-Lambert, je n’ai pas pu m’empêcher de t’écrire!! Je suis aussi à St-Lambert et je peux affirmer que c’est LA plus meilleure :) ville au monde!!!! Ville parfaite pour élever une petite famille, PLEIN de jeunes familles, vie de voisinage incroyable!! Et avec le train de banlieue à la porte (12 minutes vers le centre-ville), tous les ponts collés, vous ne pouvez vous tromper. Jamais je ne déménagerais, la qualité de vie est incroyable!! Avec des enfants, on fini par connaître plein de monde qu’on croise partout, c’est fabuleux!!

    Alors bienvenue à St-Lambert et je vous garantie que vous ne le regretterez pas et que vous ne vous ennuierai pas de vote ancienne vie!!

    Caroline

  3. Véronique dit

    Bienvenue sur la Rive-Sud. Saint-Lambert (oui, oui, il faut l’écrire au long), c’est super bien. Et si ça te dis, j’ai un petit garçon de l’âge de ton Henri, qui s’appelle Lambert (oui, oui, nous avons manqué d’originalité).

    Tu tomberas amoureuse de nos écoles, de nos parcs, de notre friperie, etc.

    Et merci de nous faire rire…

    • Merci à toi Véronique! Est-ce que ton petit Lambert fréquente la garderie? Je vais commencer à regarder ça bientôt pour mes deux cocos ;)
      Au plaisir de se faire une play date avec les enfants!

  4. Salut!
    C’est vrai que Saint-Lambert c’est chouette, surtout si tu es dans le vieux. Nous y étions depuis trois ans, mais sommes revenus à Montréal au printemps dernier. Je n’ai rien à dire contre Saint-Lambert, c’est tranquillos et tellement beau. Et pour le train, c’est vrai que c’est pratique. Et puis, le pont Victoria est le meilleur secret en ville! Mais de notre côté, on trouvait ça vraiment trop homogène à la longue et pleins d’autres petits trucs qui nous gossaient, mais bref, loin de moi l’idée de te décourager alors bonnes boîtes et félicitations!

    • C’est drôle, tu n’es pas la 1re personne que j’entends dire que le retour à Montréal a été la meilleure option après la banlieue, qui sait ce que l’avenir nous réserve ;)

      • Ceci dit, je comprends tout à fait les contraintes de budget pour être propriétaire, c’est ce qui nous avait fait quitter l’île d’ailleurs… Mais là, on a ouvert nos horizons (et nos choix de quartiers et on a trouvé! Les prix baissent comparativement à il y a cinq ans…)

  5. Bienvenue sur la Rive-Sud Odile! Moi j’y ai grandit et je ne pourrais pas imaginer élever mes 2 enfants en ville…bon ok, mon Saint-Amable fait un peu plus campagne que Saint-Lambert…mais ce qu’on avait de besoin! ;)

  6. Salut Odile!
    Je suis moi aussi une ancienne des parents de Rosemont! Ton texte me parle tellement car nous aussi nous avons flanché pour la rive-sud. Je ne pensais jamais quitter Montréal mais après des mois et des mois de recherche, on s’est rendu à l’évidence qu’on ne trouverait pas ce que l’on cherchait… On est super contents de notre choix jusqu’à maintenant. On est à St-Bruno, dans un quartier avec plein de jeunes familles. La seule chose que je ferais différemment c’est de ne pas déménager avec un nouveau-né! J’ai une charmante petite fille de presque 3 ans mais mon petit coco n’avait que 3 semaines lors du déménagement. C’était du sport!!!

    Félicitations et bon déménagement!

    • En effet, on vit des situations semblables!
      Mais trois semaines? Bravo!
      La mienne a eu huit mois aujourd’hui et je me demandais comment ça allait se passer ;) Tu m’impressionnes!
      Merci de ce message, je me sens moins coupable de délaisser mon Rosemont-chéri : je ne suis pas la seule, hihi!

  7. Karine dit

    Tout changement amene un peu d’anxiété déjà en partant. Oui gros changement, mais faut l’essayer si vous êtes rendu là dans ce projet. Il y a surement assez pour vous avoir rendu jusque la. Amenez votre cercle a st-lambert! Et vice versa! La vie est là meme, juste avec plus ou moins de bénéfices, dépendemment de nos attentes et besoins. Il y a ce côté facile en ville qui nous sécurise mais qui est vide à la fois niveau rencontre amicale. Moi je dis bravo et ca vaut un essai! Bonne continuité!

  8. Oh ! Tu donneras maintenant des bons plans pour la banlieue ! La ville, la banlieue, la campagne, non mais, quel dilemme ! Nous avons quitté notre mignon appartement du Plateau pour aller vivre en Gaspésie de façon temporaire et je pense bien qu’on retardera notre retour dans la grande ville…Bon déménagement :)

  9. C’était ça, le « plan » de maman ? Se pousser dans le 450 ?

    Mais attends, j’ai peut-être raté un épisode. Ton blogue, c’était pas justement ça, proner le vivre à Montréal, avec une jeune famille, l’importance de la mixité, de la diversité, de la culture, le vivre en ville, la proximité, la densité, l’achat local ?

    Tout ça pour ça ? J’veux dire, tu trouves que ça fait du sens ? Finalement, si je comprends bien, c’était du fake, ton affaire ? Tout le beau bla bla, dans ton « À Propos », la Montréalaise fière et tout ça ?

    Et les jeunes mamans, qui te suivaient, qui te citaient en exemple, capoute ?

    Ça fait pas un peu conviction de carton, ton affaire ? Tu trouves pas que ça manque un peu de crédibilité tout ça ? Et là, tu vas faire quoi, éditer ton profil et continuer ? Changer « une amoureuse de Montréal » par « une amoureuse de St-Lambert » et faire comme si de rien n’était ? Écrire sur le trajet le plus court en char pour aller au dépanneur ? Que tu voyais pas comment élever tes enfants en ville, ce genre de conneries qu’on entend tout le temps ?

    Je suis déçue. Pas tant par ta décision, tu as le libre choix, évidemment, mais plutôt déçue de ta légèreté, de l’insouciance avec laquelle tu as soudaiment changé de cap. Je suis désolée, je ne te voyais pas comme ça…

    Et ton truc, « je suis une statistique », c’est pas un peu facile, comme échapatoir ? On fait le choix d’être une statistique, car il y a toujours une solution. Il faut juste être capable de la voir et l’envisager…

    Tout ça est bien triste, quand même, tu trouves pas ? Moi, si, je trouve ça triste…

    • gabrielleroberge8 dit

      Ouf. Je préfère de loin les banlieusards aux bornés. Écrire un tel commentaire me semble plus triste que de faire l’expérience d’un milieu de vie différent.

      • Milieu de vie différent ? Ouen…

        Mais de toute façon, là n’est pas la question…

        La question est que l’essence même de ce blogue était basée sur le fait de vivre en famille, en ville. L’auteure vantait les vertus de ce mode de vie, par différentes initiatives.

        Je trouve qu’il y a certaines limites à « changer d’avis » si drastiquement, surtout quant on tient un bloque qui aborde certaines lignes directives très claires, qu’étaient les biens faits de vivre à Montréal.

        Triste, bof, je vais m’en sortir. Crédible ? Aucunement…

    • Bonjour Élie,

      Est-ce que tu as un blog? Si oui, envoie-nous ça! Je suis certaine ne pas être la seule à avoir envie de lire.

      Si non, penses-y, ce serait un bon endroit pour te défouler au lieu de faire ça sur les blog des gens (ceux qui sont gentils, par-dessus le marché) qui se livrent, se questionnent et qui ont la générosité de partager et d’échanger avec leur lecteurs.

      okbyelà

      Marie

      http://whynotmoi.wordpress.com/

      • Non mais sérieusement, ce sont de toutes simples et on ne pourraient plus légitimes questions ! Je ne comprends pas trop pourquoi je subie les foudres de tout le monde quand je ne fais que soulever quelques interrogations somme toute très logiques…

        Non mais, Odile nous parle du « vivre en ville » et quitte pour la banlieue à la première occasion, je me demande tout simplement pourquoi ?!

        Elle base son blogue sur ce concept, sur ce thème, est-ce juste moi qui trouve qu ‘il y a une toute petite contradiction ici ? Moi, je la suivais justement pour ça, pour ces idées de petite et jeune famille en ville, maintenant, quel intérêt ? Des jeunes familles , en banlieue, il n’y a que ça, ce n’est pas très originale…

        Je suis décue et je me demande tout simplement comment on peut si vite changer son fusil d’épaule, surtout sur une question si polarisée…

        Est-ce si méchant ?

  10. Natalie dit

    Contente pour vous, ancienne voisine. Étant de St-Lambert, y ayant déjà acheté une maison, je peux aussi te dire que c’est une ville formidable! Tu sais que je suis revenue en ville, mais ça, c’est moi… Je te souhaite plein de bonheur dans ton 450 (ben oui, va falloir t’y faire, tu es une 450 maintenant! :) J’espère que Maman aura quand même un plan en banlieue, hein? Peut-être que l’évacuation devra se faire en ville, justement? Bisous pour Henri et Martha, et surtout, dis à Jean-Philippe de lâcher MLS, c’est comme ça que j’ai acheté 3 maisons en 4 ans (et que j’ai vieilli de mille ans dans le processus).
    Ton ancienne voisine de la 4e. xx

  11. Nous on a une petite fille depuis un an. Et on regarde souvent sur MLS les opportunités d’achat et on trouve pas grand chose. On commence à envisager de sortir de l’île mais pas de gaité de cœur. Je suis un peu tanné d’entendre les élus municipaux dirent à tort et à travers qu’on doit aider les jeunes familles, les statistiques, qui quittent la Ville faute de trouver une maison. Qu’ils vont faire des plans, des projets d’habitation, des crédits pour l’achat, un meilleur accès au financement … blablabla. Pis rien ne se fait. Je vous trouve très bon d’entreprendre ce déménagement. On a pas abdiqué encore mais on est découragé. On attend que notre fille entre la maternelle avant de prendre une décision, elle est présentement dans un CPE et on voudrait pas perdre cet avantage. Bref, bon déménagement Miss :) Tu nous raconteras comment une maman hipster s’en tire en banlieu!

    • Je n’y manquerai pas ;)
      Je comprends tout à fait pour le CPE, je dois t’avouer que ça me fait capoter de penser qu’on abandonne cette belle place pour Henri et l’assurance d’une place pour Martha à 18 mois… mais bon, je me dis qu’on a sûrement fait une famille (de la liste d’attente) heureuse, hihi!

  12. Martine dit

    Moi, c’est le chemin inverse que j’ai pris! Je suis retourné à Montréal. Nous avions acheté une unifamiliale il y a 9 ans sous le prix du marché (c’était la maison de ma tante…). Fast-forward en 2013 quand nous avons fini de rembourser notre hypothèque, on s’est rendu compte que le prix sur le marché de la maison était 2 fois le prix que nous l’avions acheté. On a vendu à Saint-Lambert (380K$) et avons acheté 1 maisons à 120K$ en Mauricie et deux chalets avec terre à bois pour 160K$. Sur les trois ensemble, environ 30K$ de rénovation. La maison est louée à de la famille éloignée qui tombait à la retraite pour 650$/mois + frais aux locataires et nous avons pris une entente pour louer les chalets à la semaine à des touristes européens avec une organisation touristique qui nous rapportent environ 1600$/mois à date. Après frais et impôts, ça paye notre 7 et demi de la Petite-Patrie. Ce que nous mettions en hypothèque chaque mois à Saint-Lambert est maintenant investis dans notre bas de laine qui nous restait après l’achat des propriétés. Tout la famille est contente maintenant. La qualité de vie montréalaise sans les tracasseries d’être proprio à Montréal. On remercie le bon Dieu chaque jour que les prix de l’immobilier ait autant augmenté à Saint-Lambert en comparaison des régions. À 29 ans, on est setté jusqu’à la retraite! hihi

  13. Pingback: Un déménagement, du stress et des deuils | Maman a un plan

  14. Pingback: Les billets les plus populaires de 2013 | Maman a un plan

  15. Pingback: Un déménagement, du stress et des deuils – Maman a un plan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *