Coups de coeur
Écrire un commentaire

Les pieds de mes enfants

Parfois, dans mon petit monde privilégié, entourée des magnifiques petits pieds de mes bébés, j’ai l’impression que tout le monde il est beau, gentil, heureux et bien nourri.

Je suis pas complètement débile et je sais bien que tous n’ont pas la même chance dans la vie, mais il est si facile de l’oublier…

Quand Pampers (par le biais du programme Maman P&G) et Carters (par le biais de Wal-Mart, qui distribue maintenant les produits Carters), m’ont récemment fait parvenir du matériel pour bébé à donner à une nouvelle ou future maman, je me suis demandée ce que je pourrais faire de « bien » avec ça.

J’en ai parlé à Marie, la blogueuse de Why not moi (qui avait reçu le même stock) et elle a embarqué tout de suite. Oui, on voulait trouver quelque chose d’utile.

Je lui ai suggéré de donner le tout à une maman monoparentale de mon entourage (dont je tairai le nom et le lien avec moi, vous comprendrez), car elle est dans une situation bien particulière : elle est enceinte de son 2e enfant, et s’est récemment retrouvée sans emploi.

Donc, notre future maman a reçu des couches, des lingettes, des bavoirs, des caches-couche, des couvertures, du savon à lessive, et elle était très contente. Mais ça me semblait si peu…

Si peu, parce que je ne peux m’imaginer ce que ça doit être de vivre une grossesse seule, en ayant peur de ne pas arriver à la fin du mois, tout en s’occupant de son enfant plus vieux. Je ne sais juste pas comment elle fait. Tout ce que je sais, c’est qu’elle n’est pas seule dans cette situation… et ça, ça me chagrine.

Que peut-on concrètement faire pour elles?

J’ai fouillé sur le web pour trouver des ressources. Peut-être pourrait-on penser donner à ces fondations ou bien les partager avec les mamans autour de nous, on ne sait jamais à qui et quand cela pourrait servir…

Fondation OLO : Pour que les futures mamans dans une situation précaire reçoivent du lait, des œufs et du jus d’orange tous les jours pendant leur grossesse.
L’assistance maternelle : Des trousseaux de matériel de puéricultures sont remis à des futures mamans dans le besoin.
Sorif : Pour aider les mamans monoparentales à retourner sur le marché du travail.
La petite maison de la miséricorde : Un organisme de soutien pour les mamans mono, entre autres des ateliers et des activités pour les mamans et les enfants et de l’accompagnement en général.
Des programmes dans les CLSC (par exemple, le SIPPE) : On appelle et on demande les ressources dispo à notre CLSC…
La fédération des associations des famille monoparentales et recomposées du Québec

Si vous en connaissez d’autres, partage-les s’il vous plaît dans les commentaires ici-bas. Merciiiii!

Pis, pouvons-nous dire à ces mamans qu’on les aime pis qu’on les admire? En tout cas, moi je vous aime, pis je vous admire. Bisous.

petits pieds de garçon noir et blanc

1 commentaire

  1. Isabelle dit

    Il y a Alternative Naissance aussi qui peut offrir (contribution volontaire) un accompagnement à la naissance à ces mamans…

  2. Valerie dit

    Grossesse-Secours a un comptoir vestimentaire avec vêtements de bébé, de maternité et articles pour bébé a faible cout. (514) 271-0554

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *