Être parent, Parentalité, Réflexions
Écrire un commentaire

Des parents féministes

Mes enfants,

Vous êtes égaux : de choix et de droits. D’amour et de liberté. De responsabilités et d’indépendance. D’autonomie, de rêve, de chance et d’opportunités.

Mes amours, la vie vous a faits tels que vous êtes : un garçon et une fille. Vous avez des qualités et des défauts, des forces et des faiblesses. Nous en sommes tous faits, peu importe l’appareil reproducteur mâle ou femelle que nous avons entre les jambes.

Henri, comprends que dans l’échelle des privilèges, tu as tiré le gros lot. Bah, oui, tu es un garçon, tu vis au Québec, classe moyenne, etc. Mais, sache que le monde ne t’appartient pas plus qu’il n’appartient aux autres : sois bon, généreux et ouvert. Pour le reste, on affrontera la vie ensemble, mon amour.

Martha, tu es une fille. Cela n’amoindrit en rien ton droit de décider pour toi-même, de faire les choix qui te semblent les plus appropriés et d’aimer ce que tu aimeras. Pour le reste, on affrontera la vie ensemble, mon amour.

Vos parents

Vous êtes tombés dans une famille profondément féministe : votre mère et votre père sont convaincus que l’égalité entre les hommes et les femmes doit être présente dans tout. C’est, entre autres, pour ça que papa cuisine les repas, et maman, les desserts. Que papa lave la salle de bain, et maman, les vêtements. Qu’ils travaillent tous les deux dans des domaines qui les passionnent, mais que les deux seraient bien prêts à ralentir si la cadence devenait trop rapide. Être un père ou une mère, pour eux, c’est du pareil au même. Un parent, peu importe s’il est muni d’un pénis ou d’un vagin, veut le meilleur pour son enfant.

Pourquoi on fait tout ça? Parce qu’on est deux maudits idéalistes. Alors, on croit qu’en vous donnant un exemple d’égalité, vous allez grandir en vous sentant égaux à tous les autres êtres humains. Pis, comme ça, on aura l’impression d’avoir fait une différence. Une toute petite, mais une différence pareil.

La Journée internationale des femmes

Ce samedi, ce sera la Journée internationale des femmes, et je sais très bien que toutes les femmes ne sont pas toujours traitées avec justice. Mais sachez que, sous notre toit, homme ou femme cela ne changera jamais rien, et que, lorsque vous serez grands, on vous l’aura tellement répété que ce sera inscrit en vous.

Et, le jour où on vous verra à votre tour réclamer cette égalité, sans qu’on ait à vous guider, criss qu’on sera fier.

Pis, pour tout le reste, on fera le chemin à quatre, mes amours.

1 commentaire

  1. suzy dit

    Bonjour,

    Je suis pigiste et je collabore avec divers sites internet dans plusieurs domaines.
    Je viens de regarder votre site et j’aimerais vous proposer une collaboration éditoriale.
    Bonne journée,
    Bien à vous,
    Suzy

  2. BRAVO pour ton article ! Il est magnifique. Je partage ton point de vu, j’espère qu’un jour tout le monde le fera !

  3. Pingback: La journée de la femme: 8 blogues incontournables à lire! | Julie Philippon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *