Cadeau, Coups de coeur, Déco
Écrire un commentaire

La maman de Jules mon poisson bulle

Ce qu’il y a de magique quand on est dans l’univers d’Isabelle Aubut, la créatrice derrière Jules mon poisson bulle, c’est qu’on se retrouve comme projeté dans l’univers de l’enfance.

C’est la force, la marque de cette entrepreneure originaire du Nouveau-Brunswick.

Pourquoi Jules?

La question nous brûle les lèvres : pourquoi sa compagnie se nomme-t-elle ainsi? Parce que c’est le nom du premier ami d’enfance d’Isabelle. Ce n’est pas un « Jules » qu’elle côtoie encore… mais pour elle, c’est un nom qui évoquait l’enfance, la sienne. C’était donc logique que son entreprise de design pour enfant se nomme ainsi.JMPB_logo

Ses créations

C’est lors d’un séjour de deux ans en France, d’où est originaire son mari, et où elle a accouché de sa 2e fille, que le projet de Jules mon poisson bulle s’est concrétisé dans la tête d’Isabelle. Le vaste choix de matières, de textiles : tout était propice à ce qu’elle développe ses idées, ses collections.

Quand toute la famille revient s’installer à Montréal, Isabelle travaille d’abord sur ses magnifiques bavoirs, tout en gardant son emploi de jour. Ceci durera quatre ans.

Puis, en juin dernier, elle sent que si elle ne plonge pas complètement dans son aventure d’entrepreneure, elle va manquer le bateau. Elle le reconnaît, ça prend du courage pour tout lâcher (la job, etc.) et se lancer complètement à son compte, mais elle avait le sentiment profond que c’était ce qu’elle devait faire.

Laisser sa marque

Isabelle a l’impression de faire sa part et de laisser sa marque en fabriquant tous ses produits localement avec des matières nobles et éthiques. Elle ne fabrique que des choses intelligentes et durables. Par exemple, le magnifique jeu de mémoire en l’honneur de la ville où elle vit : Montréal, Je me souviens. C’est d’ailleurs son papa, et un ami de celui-ci, Jules (tiens, tiens!) qui lui fournissent le bois dont elle a besoin pour ensuite le fabriquer.

Se coller à Jules

Si, vous aussi, voulez une petite partie de Jules pour vos enfants ou ceux de votre entourage, vous avez une plusieurs possibilités : achat en ligne et plusieurs des points de vente dans différentes boutiques.

JMPB_guirlande_2

Mais, surtout, ces prix sont tout-doux pour du hyper-local-extra-durable : les bavoirs sont 25 $, les guirlandes, 35 $ et le jeu de mémoire, 38 $. Je ne peux même pas m’imaginer de plus beaux cadeaux à faire, que ce soit pour un shower ou une fête d’anniversaire.

Pour lui envoyer de l’amour, on le fait premièrement en s’abonnant à sa page Facebook, puis, en se collant, avec elle et son Jules, sur l’enfance : la notre et celle de nos tout-petits.

ISABELLE_1

Longue vie à Jules!

La semaine prochaine : Un autre portrait d’une entrepreneure! D’ici là, n’oubliez pas d’aimer Maman a un plan sur Facebook ;)

1 commentaire

  1. Pingback: Les plus cutes lapins de Pâques | Maman a un plan

  2. Pingback: Le Marché Nënë, ça arrive vite! | Maman a un plan

  3. Pingback: Le Marché Nënë, que du beau | Maman a un plan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *