Coups de coeur, Lecture
Écrire un commentaire

Qui veut croquer des livres?

On a tous plein d’idées pour intéresser nos cocos à la lecture : lire avant le dodo, les amener à la bibliothèque, trouver/inventer des occasions d’offrir des livres, tout ça, pour leur montrer que la lecture, c’est fun (et mettre le plus de chance de réussite scolaire de leur bord, ha!). Pour y arriver, nous avons maintenant une autre option brillante et inspirante, les Croque-livres.

Quossé ça, un Croque-livres ?

Mis sur pied par la Fondation Lucie et André Chagnon et lancés en grande pompe la semaine dernière, les Croque-livres sont fin prêts à se multiplier.

Sur le même principe que les bibliothèques libre-service, mais pour les enfants de 0 à 12 ans, le Croque-livres est une espèce d’étagère avec une bouche et des yeux dans laquelle on dépose un livre pour enfant pour en prendre un autre. On place les Croque-livres dans des endroits sécuritaires et facilement accessibles pour les familles, et le tour est joué !

Trois options

On peut commander un Croque-livres en bonne et due forme au coût de 210 $, en fabriquer un soi-même à l’aide du plan et du tutoriel offert sur le site ou juste en faire un avec son imagination, Do it Yourself style. On va ensuite géo-localiser notre Croque-livres directement sur leur site web, ce qui permettra aux parents qui cherchent à savoir où se situe ce lieu de rencontre autour des livres enfantins le plus près de chez eux.

Qui embarque ?

Je rêve que les enfants trouvent normal que les familles avoisinantes déposent/partagent tout bonnement des livres qui leur feront découvrir des histoires qu’ils n’auraient peut-être pas connues sinon. La vie de quartier qui se développe autour de la littérature pour enfant ? À ça, je dis oui ;)

Est-ce qu’il y a des parents de Saint-Lambert qui embarqueraient avec moi ? Au Parc Alexandra, ce serait tout mignon d’avoir un Croque-livres, non ?

1 commentaire

  1. Maude G dit

    Parles-en au conseiller du district du Parc, Dominique Lebeau. Tu auras certainement une belle écoute. Yé ben blood comme on dit ;)

    • Ok, salut, j’arrive. Dominique Lebeau conseiller du district 4 donc du parc Alexandra.

      Euh, oui. C’est bien sympa les boîtes à livres à s’échanger. Voudrions-nous les laisser là? Les rentrer le soir? Les sortir à l’occasion comme nos Bibli-o-jardin sortent tout l’été? A-t-on tant d’enfants dans nos parcs et si oui, quels jours? À quel moment?

      On me rejoint directement au lebeauauconseil@gmail.com et on peut aussi (re)lancer l’idée sur «Le babillard de Saint-Lambert» sur Facebook.

      À suivre…
      – Dominique Lebeau

      • Oh! Merci de ces infos!

        Sur le site, on dit que les Croque-livres sont conçus pour résister aux intempéries et qu’on peut très bien les laisser dehors même sous la neige et la pluie, il faut seulement penser à y appliquer un vernis ou une peinture pour l’extérieur. Mais on peut penser à une autre solution aussi, bien sûr!

        J’en jase avec les parents du voisinage qui ont le goût d’embarquer et on vous écrit un courriel tout bientôt ;)

  2. Genevieve dit

    Mais moi je veux, bien sûr! On fabrique ou on achète le modèle (j’oserais même demander à mon mari-bricoleur) Bref, on se retrouve au parc pour faire un plan de match ? Parce que les livres et moi, on s’aime. Profondément. Depuis très très longtemps…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *