Mois: octobre 2014

Légende familiale

Ma fille, tu sais choisir tes moments. Celui d’hier soir entrera dans notre légende familiale. Voilà quelques semaines que tu commençais à nous dire de beaux petits mots et que tu faisais fondre nos cœurs, mais là, vraiment tu t’es surpassée. Hier, ta toute première phrase complète, lancée en plein souper, a été de la musique à nos oreilles : « Ze t’aime, papa ! » Tu nous as fait pleurer de bonheur. Même Henri semblait sonné. Mais si je t’écris aujourd’hui, c’est surtout pour te remercier d’avoir dit CETTE phrase en premier. Car s’il avait fallu que ta deuxième phrase complète (que tu m’as dite en me regardant bien droit dans les yeux cinq minutes plus tard) eut été ta première, l’histoire familiale que nous aurions racontée pendant des années aurait été bien, bien, bien différente. Quand, remise de mes émotions, j’ai rappelé à ton père que nous devions acheter des couches à l’épicerie, tu as cru bon de me dire : « Z’ai pas fait caca. » L’honneur est sauf. Merci Martha. Et vous, quels …

GapKids récidive (et c’est cuuuute!)

Vous êtes à la recherche d’un moment d’émotion dans votre journée? Si cette émotion est le hiiiiiiiii-c’est-si-joliiiiii, vous êtes au bon endroit :) GapKids s’est associé avec les marques américaines Kate Spade New York et Jack Spade pour créer une collection capsule qui sera en vente pour quelques jours seulement à partir du 30 octobre  sur le site web de Gap et à sa succursale du Centre Eaton à Montréal (un peu moche que ce soit le seul endroit au Québec, mais bon, ne gâchons pas notre plaisiiiir). J’avais beaucoup aimé la collection aux couleurs de l’ourson Paddington, mais, cette fois-ci, GapKids vient encore plus me toucher. C’est que j’adore Kate Spade New York et son univers coloré, ludique, branché, féminin, design, etc. Alors, de voir, par exemple, les petites boucles emblématiques de la marque sur des vêtements pour minis, ça fait fondre mon cœur. Je me tais, voici quelques items de la collection (aka  l’overload de cuteness du jour) : Y’a deux enfants qui le savent pas encore, mais qui vont être habillés de même …

De lourdeur et de maternité

Henri se réveille encore en criant et court jusqu’à mon lit. Il a entendu la moto de son père démarrer et quitter l’entrée. Il pleure parce qu’il n’a pas pu lui dire au revoir avant qu’il parte travailler. J’essaie tant bien que mal de le consoler, lui dire qu’il le verra demain, mais rien n’y fait. Bien sûr, ses pleurs réveillent Martha. Je me lève péniblement et me rends jusqu’au lit de la petite. J’ai mal à la tête comme chaque matin. – Lait-lait. – Oui, ma chérie, mais on va changer ta couche avant. Elle se débat, elle déteste quand on change sa couche. Henri pleure toujours. Martha me pointe férocement sa chaise haute et crie jusqu’à ce que je lui serve ses céréales pour bébé. Elle mange seule. Enfin. À force de câlins et d’attention, Henri se remet de sa peine quotidienne. -Aider-aider? Martha me tend sa cuillère. Je lui dis que je ne peux pas l’aider, que je dois préparer le déjeuner à Henri et qu’elle est capable toute seule. Elle se …

Feuilles automne famille

Bonne nouvelle!

Oh! Le nouveau bébé de la famille est enfin arrivé, mes enfants ont maintenant une cousine! Bienvenue, Adèle! Mon amour de belle-sœur a donné naissance dimanche (le jour même de la date prévue de l’accouchement, what?!?) à la plus belle des petites puces, et on est surexcités. Henri a bien dû regarder la photo pendant 20 minutes sur le iPhone de son père et se mettait à crier quand le téléphone se mettait en veille : JE VEUX VOIR LA PHOTO D’ADÈLE!!!! Pis moi, j’ai eu un peu l’œil humide en apprenant sa naissance. (Mensonge, j’ai braillé.) Pour souhaiter la bienvenue à Adèle, on voulait lui offrir un cadeau de la part de toute notre petite famille et notre choix a été top facile à faire. Attention : coup de coeur à l’horizon! Pantoufle de Verre Pantoufle de Verre, c’est la compagnie de Kim Gadbois, une jeune créatrice montréalaise qui se spécialise en accessoires pour enfants. Elle a travaillé pendant plusieurs années en jeux vidéo jusqu’à ce qu’elle décide de mettre toutes ses énergies dans son …