Coups de coeur, Drôles d'enfants
Écrire un commentaire

Sept dollars par jour!

Non, je ne suis pas en train de vous annoncer LA bonne nouvelle : je n’ai toujours pas trouvé une place pour mes deux enfants en garderie subventionnée, nooo. (J’ai le droit d’y rêver par contre, rêver, c’est gratuit.)

Je veux plutôt vous parler de mon immense coup de cœur pour la formidable série 7$ par jour sur Tou.tv (ou ICI Tou.tv pour les fatigants puristes). Elle met en vedette deux éducateurs en garderie. Le premier, Gabriel, est l’éducateur le plus décalé que vous verrez de votre vie et le deuxième, Ayoub, prend son travail éducatif très au sérieux, et c’est le moins qu’on puisse dire.

Les deux interprètes, Mikaël Gouin et Adib Alkhalidey, sont aussi les concepteurs et les auteurs de 7$ par jour. Ils partagent la vedette avec six enfants tous plus charmants-tannants les uns que les autres, une éducatrice que les jeunes surnomment Mario, et la directrice, jouée par Louise Bombardier (pas mal une des comédiennes qui me fait le plus rire au Québec).

Pour l’instant, il y a six épisodes en ligne et, je vous le dis, c’est du bonbon. Les malaises comiques y sont hyper bien exploités et on y entend des choses qu’on n’entendrait pas ailleurs…

Jongler avec la spontanéité

J’ai d’ailleurs demandé à Mikaël Gouin comment ils avaient fait pour mettre en scène des situations aussi réalistes et malaisantes. Il m’a affirmé qu’ils ont beaucoup joué avec la spontanéité des enfants et, justement, avec le potentiel comique de certaines répliques qui n’auraient pas fait rire autant si elles avaient été prononcées par un adulte.

Je n’ai pas pu m’empêcher de lui avouer que j’avais été étonnée de voir que lui et son acolyte avaient été attirés par cet univers de la petite enfance, eux qui ne sont ni parents ni éducateurs. Il m’a dit c’est un flash qui leur est venu pendant un café-brainstorm. Ils étaient à se demander dans quelle type de situation ils pourraient mettre à profit leur personnalité de grands enfants quand l’idée est apparue : et s’ils se mettaient dans la peau de garçons immatures qui doivent s’occuper d’enfants? Ça promettait.

Ils se sont ensuite entourés d’un réalisateur et d’un script-éditeur qui eux ont de l’expérience paternelle (un est père de quatre enfants et l’autre de trois, chapeau bas, messieurs) et sont allés présenter le fruit de leurs efforts à Radio-Canada. Tout a été très vite et, voilà, c’est en ligne.

ICITOUT_7parjour

Pourquoi c’est si efficace?

À mon avis, ce qui fonctionne avec 7$ par jour, c’est que c’est (très) drôle, mais aussi que c’est poussé, irrévérencieux et que ça sonne « vrai » tout à la fois : un tour de force. J’y ai d’ailleurs reconnu mon Henri à l’épisode 3, et gageons qu’à un moment ou à un autre, vous reconnaitrez votre cher bambin.

Les éducateurs ou les enseignants (ou ex-enseignant, dont je suis) s’identifieront aussi, car ce que disent les deux personnages principaux « tout haut » correspond très bien à ce que nous nous sommes déjà dit « tout bas » et ça crée un effet, hum, libérateur. Par exemple, cette réplique bien envoyée à une enfant qui se plaint lors d’une activité.

Enfant : Oh My God, c’est plaaaate!
Gabriel : C’qui est plate, c’est qu’on soit obligé de ramasser vos vieux restants de sandwichs trempés, écrasés su’l’plancher, à toutes les soirs, avec une spatule.

On en veut plus!

La chef de contenu, nouvelles écritures chez Tou.tv, Sophie Bégin, m’a dit tout son enthousiasme et sa fierté pour la série. Quand j’ai essayé de lui demander s’il y aurait une 2e saison, elle n’a pas pu me répondre… parce la première saison n’est même pas encore toute diffusée, les six autres épisodes seront mis en ligne le 22 avril (#autofacepalm). Mais elle m’a aussi dit que la réponse du public était si positive que l’option serait évidemment analysée.

Qu’à cela ne tienne (quelle expression jouissive), moi, je ne perds pas une minute et je commence dès aujourd’hui une campagne sur les réseaux sociaux pour demander à ce qu’on ramène 7$ par jour sur nos écrans pour une deuxième saison, ha!

Parce que nous, les parents, avons besoin de rire et de regarder les niaiseries d’autres enfants pour nous sentir un peu moins seuls devant les niaiseries du nôtre. Mais, surtout parce que c’est de la cristie de bonne télé, intelligente, drôle et culottée. Comme on aime.

Longue vie à 7$ par jour! Dans nos écrans, et dans nos CPE.

 

 

Crédit photos : Bruno Destombes

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *