Parentalité
Écrire un commentaire

La jasette – Format familial épisode 2

J’étais vraiment enthousiaste après avoir regardé le 1er épisode de la saison 2 de Format familial la semaine dernière. Et cette semaine, je ne change pas d’idée, que non, c’t’ait encore ben bon!

Hier soir, juste après l’émission, Maude (la parfaite chroniqueuse DIY) et moi avons jasé de l’émission (j’étais enfin pneumonie free, c’était pas mal plus facile de taper à l’ordi).

La jasette.

Alors, voici un petit bout de notre conversation sur FACEBOOK MESSENGER (man, on a 14 ans et on chat comme quand on était sur MSN #nostalgie)

Le topo sur la famille recomposée extrême.

Odile : J’ai pensé à toi pendant ce topo. Bon, cette famille recomposée était peut-être un peu plus “extrême” que la tienne, mais quand même, je me disais que ça devait faire résonner quelque chose chez toi. Je me trompe?

Maude : Tu as tout à fait raison, ça résonne encore! Je trouve déjà bien difficile de concilier trois horaires, le mien, celui de mon amoureux et celui du père des cocos. Les membres de cette famille sont mes héros d’y arriver à la grosseur de leur gang. Je leur lève mon chapeau.

Odile : Je dois être honnête, j’ai même pas vraiment suivi/compris qui était qui dans leur famille. Ils ont dit quoi? Huit adultes et dix enfants? Wow.

Maude : J’osais pas le dire, mais je n’ai pas compris les ramifications des familles non plus.

Odile : Et de voir tout ce monde qui se parlent, qui s’entendent et se respectent, je sais pas, j’ai trouvé ça vraiment inspirant. Ils avaient même pas l’air de vouloir s’arracher la tête…

Maude : Ils semblent avoir choisi de se concentrer sur les besoins des enfants d’abord, en acceptant (en subissant?) les concessions que ça demande et laissant probablement un petit peu de leurs besoins personnels de côté. C’est une belle leçon pour tous, je trouve.

Odile : Vraiment. Et comme ils disaient, ça doit être assez difficile pour les couples. En tout cas, je suis vraiment mal placée pour parler de ça, je vis pas cette situation pantoute, de-quoi-j’me-mêle-donc?

Topo « Prenez un numéro » sur les allocations pour les enfants.

Odile : J’ai comme eu un p’tit malaise quand l’économiste disait que c’était bien de donner de l’argent de poche aux enfants à partir de six ans dans ce topo pour les responsabiliser et leur apprendre la notion de « salaire ». On s’entend, chaque famille peut bien faire ce qu’elle veut. Mais je sais pas, je n’ai pas envie pantoute de donner une allocation à mes enfants. Toi?

Maude : Chez moi, il n’y a pas d’allocation. Mais les enfants ont un “petit cochon” depuis la naissance. Les grands-parents et leurs oncles y vident le change de leur poche à l’occasion. Je n’aime pas le fait de verser une allocation contre un travail rendu. Les enfants ont des tâches pour le bon fonctionnement de la maisonnée. Je ne les fais pas “travailler”.

Odile : Je vois ça exactement comme ça moi aussi. Je comprends l’idée de responsabilisation et tout, mais j’aimerais vraiment mieux que mes enfants n’attendent pas d’être payés pour faire des tâches, leur père et moi, on ne l’est pas pour en faire… Mais t’sais, mes enfants ont quatre ans et deux ans, faque une autre fois, ma yeule. J’ai déjà hâte de rire de moi dans quelques années en me disant que j’étais don’ ben vertueuse avant :) 

Topo « Top 3 » sur les lunchs.

Maude : Qui a vraiment le temps de faire des dessins sur les sacs à sandwichs ou d’utiliser un emporte-pièce? Pas moi en tout cas. Mais, les enfants des parents qui prennent ce temps-là, doivent être hot sur l’heure du dîner!

Odile : Oh mon doux, oui! Moi, tu vois, je pourrais jamais (j.a.m.a.i.s.) dessiner sur les sacs à sandwich sans traumatiser profondément mes enfants et leur causer de grands problème d’attachement dû à la honte profondément ressentie devant l’incapacité de leur mère à dessiner. MAIS, je suis vraiment du genre à prendre le temps d’écrire un petit mot. Ils n’ont pas encore de lunch, mais je le fais déjà en leur mettant des petits messages (coeurs et bisou pour l’instant, ils ne lisent pas, whô) dans leur poche. Des fois, je leur dessine un coeur direct sur le poignet, comme ça ils peuvent les voir toute la journée et se rappeler que je ne suis jamais loin.

Maude : Les coeurs aux poignets, la belle idée. Les petits mots, pour mon grand, c’est presque fini. Il n’est plus un bébé, qu’il me dit. Mais, il m’arrive encore de lui glisser des longs mots d’amour maternel dans son sac, pour être certaine de le gêner, juste un petit peu.

Odile : #ParenthingDoneRight

Topo « Montée de lait » sur le choix du prénom.

Odile : Meilleur segment de l’émission, point. J’ai ri fort!

Crédit photo : la page Facebook de Format familial

Crédit photo : la page Facebook de Format familial

Maude : Quelle pression que de choisir un prénom pour la vie! Faut en plus qu’on justifie notre choix auprès de ceux qui ne SONT PAS LES PARENTS de cet enfant. Arrêtons un peu, s’il-vous-plaît!

Odile : Esti, oui. On devrait tellement se sacrer une p’tite patience à ce sujet. Tous les prénoms sont okay, tous les parents sont capables de choisir ce qui leur semble correct (et clairement dans le cas de Wauthier, ça semble avoir été une expérience traumatisante, bahahahaha!). Moi, je me suis fait juger solidement à propos des prénoms de mes enfants. La pire fois, je m’en rappellerai toujours, y’a quelqu’un qui m’a carrément crié après. J’ai trouvé ça tellement grossier que, ç’a été fini, je ne me suis plus jamais formalisé d’aucun, aucun, aucun, commentaire sur nos choix. Je me sens pas mal mieux depuis. Hey, d’ailleurs, je me sens tellement bien que je vais aller me bourrer de peanuts barbecue. Bonne soirée!

Maude : À toi aussi! Il me reste à faire les lunchs pour demain… Des bons restants du souper de ce soir!

Odile : Avec des dessins personnalisés dans les boîtes à lunch, j’espère!

Jasez avec nous!

Avez-vous réagi aux mêmes topo que nous en regardant Format familial hier? On veut savoir!

1 commentaire

  1. Frédérique Henry dit

    Ahhh la belle jasette, vous 2! Vous m’avez bien fait rire :)
    Pour rajouter sur le point des lunchs, j’ai adoré leur idées! L’emporte-pièce à sandwich est magnifique et vite-fait, mais les dessins, c’est bien beau mais moi non plus je crois pas avoir le temps! Ma fille et moi aussi on s’est dessiné des petits coeurs sur la main pour être plus proche lors de journée plus difficile et je crois qu’il serait temps de le refaire! Merci les filles! <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *