Activités, Évènements
Écrire un commentaire

Faire le tour du monde avec le FIFEM

Si certains partent en voyage pendant la semaine de relâche (chanceux!), ceux qui restent dans le coin peuvent faire le tour du monde Festival international de films pour enfants de Montréal.

Avec une programmation proposant une centaine de films venant de plus d’une trentaine pays, le FIFEM ouvre les horizons des jeunes cinéphiles de tous âges. J’avoue être complètement renversée par la variété des projections à voir et des activités à faire pendant le festival, du 27 février au 6 mars 2016.

CHOTU VEUT VOIR L'ARC-EN-CIEL (Inde) de Nagesh Kukunoor.

CHOTU VEUT VOIR L’ARC-EN-CIEL (Inde) de Nagesh Kukunoor.

D’abord, il y a 11 films en compétition officielle. Certains ont déjà été primés ailleurs, comme CHOTU VEUT VOIR L’ARC-EN-CIEL (Inde) qui propose le voyage de Chotu, petit garçon aveugle et de sa sœur Pari à travers les dunes du Rajasthan, et AVRIL ET LE MONDE TRUQUÉ (France-Canada) qui raconte l’histoire d’Avril, une jeune fille évoluant dans un monde étrange, parallèle au nôtre, qui part à la recherche de ses parents mystérieusement disparus. On pourra aussi assister à la première mondiale de LA CHANCE SOURIT AUX PLUS COURAGEUX (Allemagne) sur l’histoire de deux petites sœurs vietnamiennes qui doivent dissimuler un secret compromettant. Quant au film LE PETIT MAFIEUX (Pays-Bas), abordant le thème de l’intimidation chez les enfants et du pouvoir de l’imagination, la présentation du vendredi 4 mars à 11h30 se déroulera en compagnie de Jasmin Roy et la porte-parole de la Fondation Jasmin Roy, la jeune comédienne Émilie Bierre pour animer une discussion sur l’intimidation.

LE PETIT MAFIEUX (Pays-Bas) d’Arne Toonen.

LE PETIT MAFIEUX (Pays-Bas) d’Arne Toonen.

Il y a aussi une rétrospective du réalisateur italien Enzo d’Alò, invité d’honneur de cette 19e édition et un hommage à Coe Hoedeman, deux grands artistes du film d’animation à découvrir avec la nouvelle génération.

Je suis aussi très tentée d’assister avec Alice à l’atelier de stop motion à la Cinémathèque québécoise où les enfants pourront mettre en scène des personnages qu’ils auront confectionnés dans des séquences vidéo construites une photographie à la fois.

PINOCCHIO de

PINOCCHIO (Italie) de Enzo d’Alò.

Et ce n’est qu’un mince aperçu de tout ce que vous pourriez faire pendant la semaine de relâche… Consultez la programmation du FIFEM pour en savoir plus et acheter vos billets. D’ailleurs, elle est bien classée selon les âges recommandés (à partir de 3 ans!) et les lieux de diffusions (Cinéma Beaubien, Cinémathèque québécoise, Cinéma du Parc (programmation en anglais) et Musée des Beaux-arts).

Bon voyage!

Image à la une: page Facebook du FIFEM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *