Auteure: Odile Archambault

Coup de coeur : L’atelier de LEO

Un atelier où le client a l’impression d’être l’artiste, c’est ce qu’a voulu créer Raphaèle, la créatrice montréalaise de L’atelier de LEO… et je crois que c’est très réussi! J’ai eu un coup de coeur instantané pour ses créations et pour son site web hyper facile à utiliser pour faire fabriquer de jolis objets à notre image, sans lésiner sur la qualité : écolo, responsable, local et vraiment design. Sincèrement, je saurais pas quoi demander de plus. En plus des différents objets à notre portée (sac, pochette, housse, trousse, etc.), on a toujours le choix entre les trois collections principales de tissus : les Liberty (j’aime beaucoup, beaucoup!), Souffle d’or (des petites appliques métalliques) et Éternité (des petites étoiles toutes délicates). La collection printanière de L’atelier de LEO offre aussi pour un temps limité une 4e collection de tissus, la Rifle Paper Co. (un de mes brands préférés de la vie!) C’est beau sans bon sens. Ensuite, on peut demander à faire ajouter une mention brodée à la main. Finalement, on attend la livraison de notre objet …

Pure… et on aime ça!

Dans toute l’offre de belles, belles choses pour bébés, on ne sait parfois plus où donner de la tête. Et si on regardait du côté sain et local? Ça pourrait nous amener à zyeuter chez Pure Pommette, une toute nouvelle boutique écologique qui a pignon sur rue à Vaudreuil-Dorion, mais qui propose aussi de la vente en ligne. Leurs fournisseurs sont en grande majorité Québécois et plusieurs sont même de la région d’origine de la boutique. La solidarité, on aime! Et qui dit « écolo »… …dit bien sûr « couches lavables », mais pas que! Et c’est ce dont on se rend compte en naviguant sur leur site web. L’offre écologique pour les familles ne se limite pas à l’achat ou la location de couches lavables. Par exemple, les produits de soins pour la peau (celle des enfants, mais aussi celle des mamans) ont tout intérêt à être sains… et ce qu’on trouve dans les grandes surfaces peut parfois être décevant (pour ne pas dire inquiétant, mais bon). Ensuite, on peut penser aux tissus dans lesquels sont conçus …

Un conseil de ma famille à la vôtre

Ça faisait 502 fois qu’on regardait Madame le maire perdre sa (maudite) poulette Gallinetta quand je me suis dit : « Mon doux que j’ai hâte qu’on aille le goût de regarder les mêmes affaires à la télé. » Parce que la Pat’Patrouille, c’est génial pour eux… mais c’est en train de me donner des boutons. Il faut aussi dire que les souvenirs d’écoute de télévision en famille que je garde, ils correspondent pas mal plus à quand on écoutait Watatatow (c’était peut-être Full House pour vous?) que lorsque je devais faire subir Bibi et Geneviève à mes parents! Je pensais que ça prendrait des années et qu’à un moment donné, on accrocherait sur une même émission qu’on écouterait collé-collé sur le divan. C’est arrivé pas mal plus vite que je pensais. L’été dernier, mon caméraman de mari a commencé à travailler sur l’émission Conseils de famille. Je savais entre les branches que ça s’enlignait pour être un show pour toute la famille, mais je n’en savais pas vraiment plus. Quand il est revenu de sa première journée …

Nos enfants, l’écrit et l’écran

Qu’est-ce que vous faites le 3 avril? Si vous êtes un enseignant, un parent ou quelqu’un qui s’intéresse de près ou de loin à la présence du numérique dans le développement des enfants et des adolescents, j’ai quelque chose de pas mal chouette à vous proposer! La Grande Bibliothèque organise une journée de réflexion sur l’adulte de demain, l’enfant d’aujourd’hui qui grandit, lit, écrit avec des outils numériques. C’est un changement important, tant socialement que culturellement, et je trouve extraordinaire l’initiative de l’équipe de la Grande Bibli de rassembler des gens pour prendre le temps d’y réfléchir. Il y aura des conférences et des présentations, mais aussi une table ronde à laquelle j’ai le grand bonheur d’être conviée. En plus, on fait ça en famille, parce que le mari de Marianne sera aussi sur le panel, héhé! Voyez les détails et l’horaire de la journée sur le site web de la bibliothèque. Vous y êtes tous invités, c’est gratuit-gratuit. Tout ce que vous avez à faire, c’est vous inscrire ici. Oh, et vous pourriez aussi …

Des vacances au(x) sommet(s)!

La tempête du siècle? Je l’ai vécu aux Sommets Charlevoix, rien de moins! Cette tempête, finalement, elle m’aura forcée à prolonger mes vacances et à vraiment me reposer avec mes p’tits loups. Je sais pas si c’est l’air de Charlevoix, la vue sur le Massif, l’accueil incroyable que nous a réservé l’équipe du site ou bien juste le fait d’avoir décroché du boulot pendant presque toute une semaine, mais je me sens énergisée depuis mon retour à la maison!   Merci, Caroline Dostie, comparse de tempête et de pâtes à toutes les sauces pour les magnifiques photos xx Merci aux Sommets Charlevoix pour l’accueil et aussi pour nous avoir fait sentir que notre sécurité dans la tempête vous tenait à coeur. À bientôt!