Les billets les plus récents

Du beau pour les p’tits de la Rive-Nord!

Dans les derniers mois, j’ai pu découvrir deux nouvelles boutiques pour les tout-petits… et les deux étaient sur la Rive-Nord de Montréal!

Je ne sais pas ce qui se passe de ce côté : un baby-boom ou une écoeurantite des gens au nord de Montréal de devoir se déplacer loin pour avoir accès à des boutiques vraiment belles et modernes?

Perso, j’habite à Saint-Lambert et je suis toujours prête à faire 30 minutes d’auto pour me rendre au Petit Cocon à St-Jean-sur-Richelieu… mais je me demande si je ne serais pas prête à le faire dans l’autre sens, le 30 minute, pour aller zieuter ces deux nouvelles parfaites boutiques. Je vous les présente.

La boutique Alice Buchanan

Véritable coup de coeur de fou pour cette boutique de Rosemère qui a ouvert ses portes il y a quelques mois!

Les deux propriétaires (une mère et sa fille… nouvellement maman d’une petite Alice) ont ouvert leur petit coin de paradis dans une maison champêtre. On y trouve plein de vêtements d’importation (super pour celles qui, comme moi, hésitent à commander le kit européen trop cuuuute en ligne, de peur qu’il ne fasse pas à sa progéniture), un service hors pair et un petit peu de déco et de jouets, le tout dans une ambiance plus-que-parfaite. Vraiment, Alice Buchanan vaut le détour! (D’ailleurs, c’est là que j’ai trouvé les plus beaux jeans troués hipster pour ma fille, elle les rock comme pas une.)

La boutique La petite penderie

Une merveilleuse petite adresse qui a ouvert à L’Assomption… samedi dernier! C’est vraiment du tout nouveau, tout beau. Et j’ai été complètement charmée.

Tous les produits sont de bon goût, design et originaux. J’aurais tout tout tout acheté, mais j’ai finalement jeté mon dévolu sur cette lightbox de mes rêves. Mais regardez les p’tits mocassins, oh pis la p’tite vaisselle!

La propriétaire, Audrey, menait déjà depuis deux ans La penderie juste à côté de sa nouvelle boutique… à voir le beau bébé dans ses bras, on se doute bien de ce qui a pu la pousser à vouloir avoir une adresse pour les enfants, hein?

Et puis?

Irez-vous faire un tour sur la Rive-Nord pour découvrir ces adresses dédiées à l’enfance? Moi, je compte bien y retourner en tout cas!

 

Les camps : conçus pour les enfants, vraiment chouettes pour les parents!

Même si j’y ai passé presque 10 étés comme monitrice en tout genre, cette année, ce sera mon premier été de mère qui envoie son enfant dans un camp.

Eh oui, comme pour une majorité de parents, l’été qui suit l’année en maternelle de l’aîné rime aussi avec le premier camp. Camp de jour ou camp de vacances, c’est une nouvelle réalité qui s’ouvre à nos petites familles : les chansons à répondre, les chandails de camp fluo et les moniteurs aux noms farfelus (moi, mon nom de monitrice, c’était « Saint-Basile », juste pour vous dire.)

Mais pourquoi le camp?

Je pense que je pourrais vous donner 550 exemples de bienfaits concrets de la fréquentation d’un camp pour les enfants, mais si on parle des principaux (et vérifiés par une étude de l’Université de Waterloo réalisée sur plus de 1300 enfants dont vous pouvez trouver les grandes lignes sur le site web de l’Association des camps du Québec), fréquenter un camp aiderait les enfants dans ces cinq composantes du développement :

  • Intégration sociale et citoyenneté
  • Conscience environnementale
  • Intérêt pour l’activité physique
  • Intelligence émotionnelle
  • Confiance en soi et développement personnel

Je l’ai personnellement vu sur tellement et tellement d’enfants!

Évidemment, il faut s’assurer de choisir un camp de qualité et si vous optez pour un camp membre de l’Association des camps du Québec, il n’y a pas de souci à y avoir, ils sont certifiés.

Aussi à noter, les bienfaits dont je vous parle plus haut sont présents pour les enfants qui fréquentent un camp de jour… mais encore plus chez les enfants qui fréquentent un camp de vacances. Oui, oui, un camp où on va faire dodo!

Vraiment cool pour eux, vraiment cool pour nous!

Le camp de vacances, ça leur fait des vraies vacances, justement. Eux aussi, ils décrochent du quotidien et, en plus, ils sont en nature.

Pour les parents… même juste une petite semaine, c’est assez fun aussi, merci! Si on a à travailler, on peut le faire à fond sans se dire : « Ouin, c’est l’été, il faudrait bien que j’essaie d’aller chercher les enfants tôt au service de garde » ou autre rengaine culpabilisante. Et si on veut prendre du temps pour nous, se ressourcer un peu, passer du temps en couple ou entre amis, on retrouve un semblant de liberté estivale comme dans notre jeune temps, ce qui n’est pas à négliger pour notre santé mentale. Et quand on retrouve nos p’tits loups, on n’en revient pas comme ils ont grandi, changé… et comme mautadine qu’on les aime plus que tout au monde!

Un concours!

Du 4 au 15 mai, l’Association des camps du Québec organise un grand concours sur sa page Facebook et fait tirer un séjour dans l’un de ses 99 camps de vacances certifiés!

Allez participer et, qui sait, vous pourrez peut-être offrir les plus belles vacances qui soient à votre progéniture… et à vous-même, ha!

 

Ce billet vous a été présenté par l’Association des camps du Québec.

Les nouveautés dans les médias pour nous, les mères

Il est bien loin le temps où les seuls médias offerts spécifiquement aux mères québécoises étaient les Mère Indigne, Les Z’imparfaitesCe que j’ai dans le ventre et autres blogues précurseurs du genre.

Les blogues personnels de mamans bourgeonnent et poussent toujours à vitesse grand V, mais force est d’admettre que ce n’est plus la seule tendance qu’on offre aux mères qui ont envie de s’informer de s’inspirer… ou de se comparer!

Seulement dans la dernière année, on a vu de toutes nouvelles initiatives médiatiques, pour notre plus grand bonheur. Je démêle ça un peu pour vous.

Magazines

KO Média, qui est derrière le magazine de Véronique Cloutier, ne chôme pas pantoute en ce qui a trait au contenu mom related.

Il y a quelques mois sortait le premier magazine des filles de Cuisine futée (même s’il n’est pas conçu QUE pour les familles, on s’entend que Geneviève et Alexandra sont les mères avec qui tout le monde a envie d’être amie, hein?) sur les recettes de soirs de semaine a cassé des records de vente. Il y a ensuite eu le magnifique numéro de Noël et tout récemment celui estival bbq. Des musts.

Puis, il y a à peine quelques semaines était lancé le premier magazine de Maman pour la vie. Oui, ce site où je consommais des forums qui me foutaient la trouille au point d’avoir de la difficulté à dormir la nuit quand j’étais enceinte de mon premier bébé existe maintenant en version papier et il est pas mal plus intéressant qu’épeurant, fiou! Blague à part, ce site est une référence pour bien des mères et c’est emballant de le voir grandir de la sorte. La mise en page du « bookazine » est hyper dynamique, les photos sont belles et le contenu est de qualité. Le premier numéro est dédié aux parents avec des enfants de 0-2 ans. Comme mes enfants ont 4 et 6 ans, je lirai sûrement le prochain avec un plus grand intérêt personnel encore.

Mais ce n’est pas tout! Le magazine éponyme Véro sort quant à lui un numéro « extra » qui plaira plus spécifiquement aux mères : un magazine à thématique « fêtes d’enfants ». En kiosque le 5 mai (je sais déjà que je vais me pitcher à la pharmacie pour l’acheter).

Finalement, pas chez KO (ha!), il y a le magazine numérique sur abonnement Planète F qui a lancé il y a quelque temps une campagne de socio-financement pour faire imprimer un premier numéro original. Je trouve ça très courageux et inspirant. J’ai hâte de le lire : si le contenu est à l’image de ce qui se fait sur le web depuis trois ans sur Planète F, ça risque d’être intelligent, nuancé et fouillé, pis j’aime ben ça. Sortie prévue à la mi-mai.

Réseaux sociaux

Sur Instagram, un groupe de 7 mères branchées sur les tendances numériques ont décidé de fonder leur plateforme bilingue The Daily Mommy. C’est sous l’initiative de Julie Bourette (qui voyait ce genre d’initiative partout aux États-Unis, mais pas au Québec) que ces 7 insta-moms se sont rencontrées avec la même ambition : créer un endroit pour offrir leurs coups de cœur (consommation, restauration) et inspirations familiales… avec de belles photos! Elles ont chacune une journée de la semaine d’attitrée et doivent y publier une photo sur leur quotidien (d’où le « Daily » dans le titre), les anglophones aident les francophones et vice versa à traduire les textes, et hop, on publie! Les filles aimeraient bien voir leur idée se développer en quelque chose d’un peu plus gros, elles ont des étoiles dans les yeux quand elles parlent de leur projet… on va les suivre et voir où le vent de la insta-maternité les mènera.

Crédit photo : Marie-Ève Lévesque

Sites web

Un nouveau site de références d’activités à faire en famille a aussi vu le jour ces derniers mois au Québec : Ta Tribu. On peut y évaluer des activités et voir les cotes qu’ont données d’autres parents. Vraiment bien fait, vraiment complet, le site héberge aussi un blogue collaboratif très sympa!

Olive et Érable, un blogue « par et pour des parents à cheval entre plusieurs cultures » est aussi assez récent. On y trouve une diversité à laquelle on a rarement accès, surtout en lien avec la parentalité. À découvrir!

L’incontournable TPL Moms continue de rayonner et nous offrira bientôt une chaîne YouTube. Peu de détails ont coulé à ce sujet, mais j’ai hâte de voir ce que les jumelles Stratis nous réservent!

Crédit photo : Marie-Ève Lévesque

Télévision

Parlant d’incontournable, il y a évidemment Format familial à Télé-Québec qui revient l’automne prochain. Toujours pertinent et amusant et inspirant, j’aime beaucoup!

Sinon, il y aura une 2e saison ce printemps de Remue-Ménage à Ici Radio-Canada ce printemps. Bon, je n’ai pas suivi la 1re saison, car le 1er épisode m’a rebutée par sa forme, mais j’ai envie de lui redonner une chance, le contenu étant vraiment intéressant.

Livres

Hum, y’a deux maudites belles affaires de Maman a un plan qui s’en viennent pour 2017 et 2018. Mais, pour l’instant, je peux rien dire. Chut ;)

Crédit photo : Caroline Dostie

 

Crédit photo à la une : Marie-Eve Lévesque 

Les prénoms de bébés les plus populaires au Québec

Les prénoms les plus pop’ de 2016 sont là!

Chaque année, en avril, on l’attend, on la scrute : la liste des prénoms les plus populaires chez les bébés du Québec!

Je viens de la parcourir et, en bref, je vous dirais que 2016 a été dans la continuité.

Chez les filles, les 5 prénoms les plus populaires sont inchangés entre 2015 et 2016! Emma, Léa, Olivia, Alice et Florence sont toujours (et dans le MÊME ordre) les prénoms les plus en vogue.

Chez les garçons, il n’y a que le prénom Jacob qui a été éjecté du top 5 (il était en 3e place en 2015). Donc, les prénoms les plus populaires sont William, Thomas, Liam, Nathan (le p’tit nouveau de 2016, il était en 6e place en 2015) et Félix.

Dans le top 20, il y a vraiment des noms classiques que je trouve magnifique : EmileEdouard, Rose et Charlotte. C’est peut-être parce que j’en côtoie autour de moi en ce moment, des bébés si magnifiquement nommés, mais ce sont pas mal mes crush du haut de palmarès ;)

Je fais comme tout le monde.

Je check où sont les noms de mes enfants!

Henri est toujours en augmentation, il y en a eu 229 en 2016, ce qui le classe au 37 rang de la liste. C’est quand même une pas pire augmentation, car c’était seulement au 80e rang des prénoms en 2011 (l’année de sa naissance).

Et Martha vous vous demandez? OMG, il a doublé en 2016, in-cro-ya-ble! Y’en a eu deux.

Et vous? Les noms de vos beubés?

Coup de coeur : L’atelier de LEO

Un atelier où le client a l’impression d’être l’artiste, c’est ce qu’a voulu créer Raphaèle, la créatrice montréalaise de L’atelier de LEO… et je crois que c’est très réussi!

J’ai eu un coup de coeur instantané pour ses créations et pour son site web hyper facile à utiliser pour faire fabriquer de jolis objets à notre image, sans lésiner sur la qualité : écolo, responsable, local et vraiment design. Sincèrement, je saurais pas quoi demander de plus.

En plus des différents objets à notre portée (sac, pochette, housse, trousse, etc.), on a toujours le choix entre les trois collections principales de tissus : les Liberty (j’aime beaucoup, beaucoup!), Souffle d’or (des petites appliques métalliques) et Éternité (des petites étoiles toutes délicates).

La collection printanière de L’atelier de LEO offre aussi pour un temps limité une 4e collection de tissus, la Rifle Paper Co. (un de mes brands préférés de la vie!) C’est beau sans bon sens.

L'atelier de Léo

Ensuite, on peut demander à faire ajouter une mention brodée à la main.

Finalement, on attend la livraison de notre objet unique et personnalisé… dont le coton enduit est imperméable, anti-tâches et sans solvant!

J’ai déjà une pochette à moi (c’est celle-là), je sais clairement où j’achèterai l’étui à crayons d’Henri à la prochaine rentrée (celui-ci)…mais d’ici là, je me laisserai fort probablement tenter par ce petit sac à main pour ma mini Martha!

Que pensez-vous de l’offre de L’atelier de LEO? Aimez-vous ça autant que moi les produits d’ici qu’on peut personnaliser?