Tous les billets publiés dans: Petite enfance

Lâchez pas, les parents!

L’activité hivernale la plus populaire pour les jeunes familles, c’est pogner des virus. Nous avons passé la dernière semaine à Sainte-Justine avec notre aînée, hospitalisée pour un sérieux bronchospasme, un état de détresse respiratoire déclenché par ce qui avait tout l’air d’une grippe. Notre plus jeune a aussi manqué toute une semaine de garderie en janvier pour ne pas contaminer les amis avec ses microbes expectorés aussi fréquemment que violemment. Mon mari est si congestionné, il pourrait tenir la vedette d’une publicité de médicament anti-rhume, version état lamentable pré-ingestion de drogue (je t’aime, minou). Et la seule et unique Odilou Archambault se remet de trois longues semaines su’l carreau. Sur 25 jours ouvrables depuis le retour des Fêtes, nous avons dû garder les enfants à la maison près de la moitié du temps. Ma game de motivation d’absences n’a jamais été aussi on point. De mon côté, mon système immunitaire, tel un village gaulois boosté à la potion magique (au gingembre), résiste encore et toujours à l’envahisseur. J’interromps donc mes lavages de main fréquents et mon rattrapage de job infini pour rendre hommage à …

Jasons prénoms!

Pour le fun, là. Comment avez-vous choisi le prénom de votre bébé? Ceux qui me lisent depuis un bout le savent, j’ai comme une passion pour ce sujet, ha! Ça fait deux ans que j’écris un billet sur le blogue à la seconde où je prends connaissance de la nouvelle liste des prénoms les plus populaires du Québec publiée sur le site de la RRQ. J’aime aussi tous ces petits livres de pharmacie dans lesquels on trouve des suggestions de prénoms ET LEUR SIGNIFICATION! Je sais pas le nombre de fois où Jean-Philippe et moi sommes allés en lire des petits bouts à la caisse de la pharmacie qu’il y avait pas loin de chez nous quand j’étais enceinte d’Henri. Mais si nous voulons faire une recherche plus « approfondie » (et sans avoir peur de se faire faire des gros yeux par la caissière), il y a certains sites plus connus comme celui de Maman pour la vie qui offre une pas pire base de données. La liste de prénoms de filles et de garçons peut …

Le premier anniversaire : le leur, mais le nôtre aussi

Ce matin, j’ai reçu le plus beau des messages. Une grande amie m’a envoyé la lettre qu’elle a écrite à son fils en se réveillant. Elle a eu cette impulsion, car c’était un jour bien spécial. Ce matin, cela a fait un an qu’elle est devenue maman. Son beau garçon a maintenant 365 jours de vie, mais, elle aussi, un peu en même temps. 365 jours de vie de maman. Elle m’a envoyé ce message, pas nécessairement pour que je le publie sur le blogue. Elle me l’a envoyé parce qu’on s’aime, elle et moi, et que c’est le genre de choses qu’on se partage. Mais je l’ai quand même convaincue de vous laisser la lire, et comme elle est de nature discrète, je tairai son nom. L’an zéro Hier soir en me couchant, j’ai dit à mon chum: « J’ai peur de trop pleurer quand on va lui chanter bonne fête pour la première fois. » C’est à ce moment-là que j’ai réalisé toute la portée que pouvait avoir cette première année. Celle que …

Les prénoms d’enfants les plus pop’ de 2014

Oh là là que c’est excitant! La liste des prénoms les plus populaires de l’année 2014 est sortie… et il y a eu du mouvement! J’éprouve toujours une émotion en consultant cette liste. Ça doit me rappeler quand j’avais pas encore d’enfant et que je rêvais du nom que j’allais donner aux mieux, un jour, en feuilletant la liste, je sais pas. Ou bien, parce que je m’inspire. T’sé, si jamais j’écoutais mes hormones qui, mensuellement, me disent que je veux un 3e bébé. Je sais pas non plus, ha! Et le top 5 est. Chez les filles, il n’y a vraiment pas beaucoup de mouvement : Léa est toujours en première place, Emma en 2e, Olivia en 3e et Florence en 4e. La seule apparition est celle de Chloé qui passe de 10e en 2013 à 5e en 2014. C’est chez les garçons que ç’a bougé. Non, aucun prénom n’a détrôné William en 1re position, mais Thomas, Félix et Liam font maintenant partie du top 5. Il y a bien Nathan qui fait toujours …

La première fois que…

J’étais dans le premier trimestre de ma première grossesse, malade et épuisée, quand j’ai entendu Marianne Prairie pour la première fois à la radio. Elle était invitée à une émission d’été de Radio-Canada et elle jasait de maternité et de son blogue Ce que j’ai dans le ventre. Cette fille me semblait ben pertinente et ça m’a donné envie d’aller la lire. Je suis allée zyeuter ses billets du moment, j’ai été happée. Elle était drôle, brillante, écrivait comme pas une, et parlait d’un truc qui m’était alors jusque là COMPLÈTEMENT inconnu : la parentalité. Comme j’avais les deux mains d’dans (la grossesse, t’sé) et que je catchais pas trop ce qui se passait dans ma tête et dans mon corps, je me suis dit que lire « là-dessus » me ferait le plus grand bien. J’ai donc décidé de repartir du début et de lire tous ses billets dans l’ordre chronologique. J’ai ri, j’ai pleuré, pis je me suis dit « OSETIE, C’EST NORMAL COMMENT JE ME SENS !?!? » Fast-forward La vie et le hasard des rencontres font que …