Tous les billets avec le tag: Nature

Roger l’Ermite et les enfants sauvages

Les écogîtes Chez Roger l’Ermite sont de petits havres de paix plantés au plein coeur d’une forêt magnifique. Selon la légende, Roger travaillait comme bûcheron dans le Parc de la Chute-à-Bull. Personne ne savait d’où il venait ou s’il avait une famille. C’était un grand gaillard à la force impressionnante qui aimait la forêt plus que tout. Après sa journée de travail, il s’affairait à planter autant d’arbres qu’il en avait coupé. Il ne retournait jamais au village où personne ne semblait l’attendre. Il habitait dans le parc, comme un ermite. Nous nous sommes invités sur le territoire de Roger l’Ermite le temps d’un week-end, dans une retraite toute verte. Un grand merci à Roger l’Ermite pour l’accueil et cette bouffée d’air frais dans notre drôle d’été. Et un merci plein de wow à notre merveilleuse photographe Caroline Dostie.

Pourquoi j’aime dormir dans une tente Huttopia

Le prêt-à-camper, c’est la vie. Les tentes Huttopia me faisaient de l’oeil depuis plusieurs étés, mais j’hésitais à mettre le prix d’une chambre d’hôtel tout confort avec petit déjeuner continental sur un gros abri en toile beige. Tant qu’à faire du camping, je vais monter ma tente et payer moins cher, que je me disais. Ça, c’était moi avant. Avant que j’ai la chance d’essayer une tente Huttopia dans le magnifique parc national du Mont-Orford.  Je n’avais aucune idée à quel point l’expérience du glamping pouvait être satisfaisante pour la mère de jeunes enfants qui en a plein son casss’ de tout organiser pour tout le monde. Le glamping, c’est un néologisme très LOL issu de la contraction entre glamour et camping. C’est du camping douillet où on n’a pas besoin de tout, tout, tout apporter parce qu’une grande partie de l’équipement est fournie. C’est l’expérience de la nature avec un raccourci… et un vrai lit. Voici pourquoi j’ai vraiment eu du plaisir à dormir dans ma tente Huttopia : Il y a deux « chambres » en tissu opaque : une pour …

Le parc du Mont-Mégantic, pas juste pour observer les étoiles!

Il y a la montagne et la forêt (évidemment), mais aussi des plages magnifiques, des villages pittoresques et de parfaits p’tit chalets! J’aime particulièrement le parc du Mont-Mégantic pour y avoir vu des ciels spectaculaires et des panoramas à couper le souffle. C’est un de mes endroits préférés au Québec. La prochaine fois que j’y retournerai avec ma gang, je m’inspirerai des trouvailles de notre photographe étoile (s’cusez-la), Caroline Dostie. Voici le récit en images d’un long et beau week-end d’été en Estrie! Samedi Dimanche Lundi Après cette ascension un brin humide, Caroline reprend la route pour Coaticook pour une autre belle aventure en famille. À suivre dans un prochain billet! Merci à la Sépaq pour l’hébergement tout près du ruisseau. Caroline a fait de beaux rêves ;)

Parc Oméga, une escapade grandeur nature

La nature, les animaux, le camping, j’ai a-do-ré mon séjour au Parc Oméga. J’avais entendu parler du Parc Oméga par plusieurs amis qui en font la destination d’un pèlerinage annuel, avec ou sans enfants. On m’avait expliqué que contrairement aux zoos ou à d’autres parcs animaliers, l’expérience est beaucoup plus près de la nature. On ne va pas simplement « voir des animaux ». On s’invite pour une petite visite immersive dans leur habitat. J’avais hâte de tenter l’expérience, surtout que j’avais la possibilité d’y passer la nuit, auprès des loups m’avait-on dit… Accompagnée de notre fidèle photographe Caroline (qui s’est transformée en photo reporter du National Geographic pour l’occasion), notre gang de filles est partie à la découverte de cet incontournable de l’Outaouais qui fête ses 25 ans cette année. Le lendemain, nous sommes allées faire un tour à la ferme d’antan, une partie du parc que nous n’avions pas eu le temps de visiter. Là-bas, des animaux qu’on côtoit un plus souvent, mais dans un décor qui donne envie de ne plus jamais revenir en ville. Après ce …

Concours « Un zoo à Montréal »

Connaissez-vous le Zoo Ecomuseum? C’est un endroit fantastique à visiter en famille pour vivre une expérience en pleine nature sur l’île de Montréal. Mais, surtout, c’est bien plus qu’un zoo. C’est aussi un organisme à but non lucratif qui offre un refuge à des animaux qui n’auraient pu vivre en milieu naturel : soient parce qu’ils étaient blessés, orphelins ou nés en captivité. Ce n’est pas un zoo conventionnel avec des jeux, des installations foraines et des trottoirs en asphalte. Non, on s’y promène sur nos deux pieds comme si on se baladait en forêt et qu’on y faisait la rencontre d’animaux fantastiques, attachants et impressionnants! De la nouveauté. Mais ce qui est génial, c’est qu’il y a un tout nouveau secteur qui a vu le jour cet été au Zoo, le secteur forestier avec, pour le moment, deux nouveaux habitats : celui du lynx du Canada et celui du pékan. Donc, pour ceux qui, comme moi, aiment y aller chaque année, votre désir d’originalité sera assouvi! Maman a un plan en visite. Deux des collaboratrices du …