Tous les billets avec le tag: Plage

Le parc du Mont-Mégantic, pas juste pour observer les étoiles!

Il y a la montagne et la forêt (évidemment), mais aussi des plages magnifiques, des villages pittoresques et de parfaits p’tit chalets! J’aime particulièrement le parc du Mont-Mégantic pour y avoir vu des ciels spectaculaires et des panoramas à couper le souffle. C’est un de mes endroits préférés au Québec. La prochaine fois que j’y retournerai avec ma gang, je m’inspirerai des trouvailles de notre photographe étoile (s’cusez-la), Caroline Dostie. Voici le récit en images d’un long et beau week-end d’été en Estrie! Samedi Dimanche Lundi Après cette ascension un brin humide, Caroline reprend la route pour Coaticook pour une autre belle aventure en famille. À suivre dans un prochain billet! Merci à la Sépaq pour l’hébergement tout près du ruisseau. Caroline a fait de beaux rêves ;)

Aller à la plage, niveau quasi-expert

Y’a rien, rien, rien que j’aime plus que d’aller à la plage avec ma famille. Sérieux, j’y gambade le nez au vent et le bonheur bien haut. C’est certain que si on me parle d’une plage sur le bord de la mer, je capote. Mais même la plage sur le bord d’un lac (ou du Fleuve à Longueuil, omg) fait l’affaire, je suis seulement UN PEU moins extatique. Comme j’aime ça de manière démesurée, j’y vais le plus souvent possible, alors je suis rendue semi-experte en fait de trucs-et-astuces-et-gogosses pour une journée à la plage réussie. Les voici! N’hésitez pas à ajouter les vôtres en commentaires, je veux vraiment devenir totale experte cette année ;) Une nappe lavable et imperméable On ne s’étend pas sur des serviettes! On s’étend sur une nappe de pique-nique pliable, lavable (à la machine, svp) et imperméable. Le sable n’y colle pas, les petits dégâts de jus en boîte y glissent comme sur le dos d’un canard et on secoue et plie en deux secondes. J’ai acheté la mienne il …

Des prénoms de bébé d’été

Vous attendez un bébé d’une semaine à l’autre et vous aimeriez que son prénom évoque la saison des vacances? En tant que fier bébé du mois de juillet, je me suis penchée sur la question. Voici donc quelques suggestions de prénoms pour filles et garçons qui auront le bonheur de naître pendant la canicule l’été. #hydratation #protectionsolaire Pour les filles Marguerite Les noms de fleurs, c’est pas mal incontournable quand on pense à l’été. Ça tombe bien parce qu’il y en a plein! Marguerite me rappelle les romantiques arrachages de pétales de mes années prépubères, « il m’aime, il m’aime pas ». Aussi dans mon palmarès: Iris, Violette et Flore. Vada Vada, c’est l’héroïne de l’inoubliable film L’été de mes 11 ans, incarnée par la splendide Anna Chlumsky. Probablement l’un des personnages qui m’a le plus marquée lorsque j’étais enfant. La parfaite tomboy avec une histoire triste. Daphné La grenouille et la baleine, man. Quel film d’été. Amour infini pour la dégourdie Daphné qui veut sauver l’auberge familiale et qui joue de la flûte à bec avec les baleines. À noter, …

Un match parfait à l’Auberge du Vieux-Moulin!

L’Auberge du Vieux-Moulin, c’est un choix gagnant-gagnant pour les parents comme pour les enfants : c’est possible de s’y reposer ET de s’amuser non-stop. Pendant la longue fin de semaine de congé du mois de mai, nous avons dit ciao bye à la ville pour aller s’éventer à Sainte-Émélie-de-L’Énergie. Nous sommes allés rejoindre notre super photographe Caroline Dostie qui y était avec toute sa famille. D’ailleurs, c’était la première fois que nos deux clans se rencontraient, je crois bien que ça été un match parfait! J’ai ADORÉ ma fin de semaine. La proximité du lac, la beauté de la nature, l’accueil chaleureux, la bouffe délicieuse et les bons plans pour les enfants qui arrangent les parents, question que tout le monde en profite égal. T’sais ce que je veux dire? ;) Voici le récit illustré de cette escapade qui nous a tous fait beaucoup de bien. Merci à l’Auberge du Vieux-Moulin de nous avoir reçu et bourrés de délicieuse nourriture!

Tout ça pour un bout de spandex

Après avoir eu mon fils, mon corps n’est jamais redevenu comme avant. Avant, j’avais pas de hanches, pas de seins, pas de fesses, alouette. Après Henri, j’avais toute ça… et, ceci expliquant cela, y’a un 10 livres de mon « poids de grossesse » que je n’ai pas perdu. Malgré ça, quand Henri a eu 15 mois et qu’on se préparait pour une semaine de repos au Mexique, je me suis achetée un bikini, pis je me trouvais ben « correcte » dedans. J’apprenais à vivre avec des formes, pis j’assumais, je pense. En tout cas, j’essayais. Ensuite, je suis devenue enceinte de Martha. J’ai pris du poids rapidement. J’en ai reperdu après avoir accouché, mais ç’a été long. J’ai fait beaucoup de vergetures. Y a aussi la cicatrice de la césarienne. Juste y penser, je me sens faiblir. La regarder, ça me donne un haut le coeur. Au final, un autre 10 livres qui part pas. Et comme il est additionné à « l’autre » 10 livres… J’ai aujourd’hui 30 ans et 20 livres de plus que lorsque j’ai appris …