Mois: mars 2013

Martha et les parenthèses

Voilà un peu plus de deux semaines que Martha est avec nous et je ne pourrais être plus heureuse. Je l’avais beaucoup entendu, mais je sais maintenant que c’est vrai : avoir un deuxième bébé est beaucoup moins stressant! Quand Henri était un poupon, j’avais toujours peur : de ne pas être bonne, de ne pas lui donner assez de lait, de lui faire mal, j’avais même peur de lui laver les cheveux : tsé, si je frottais trop fort…(n’importe quoi!) En ce moment, je me remets d’une chirurgie, j’allaite à temps plein, j’ai un fils de deux ans qui demande BEAUCOUP d’énergie…et je suis mille fois moins fatiguée qu’à l’arrivée d’Henri. La vie est bien faite, non? Je sais que, pour l’instant, on est chanceux, que Martha pourrait commencer à avoir des coliques la semaine prochaine, que j’aurai peut-être envie de m’arracher les cheveux de sur la tête (ha non! c’est vrai, ils tombent tout seuls) si ma convalescence s’éternisait, mais là, je suis dans le moment présent et j’en profite. C’est pas mal …

Une césarienne planifiée… d’urgence!

Voilà maintenant une semaine que j’ai accouché de ma fille, Martha. Comme je vous l’avais dit dans un billet précédent, la cocotte était placée en siège et aucune méthode n’a fonctionné pour qu’elle se place « normalement ». J’avais donc vu mon médecin pendant ma 36e semaine de grossesse et il me disait que comme j’avais accouché de mon garçon par induction à près de 42 semaines, il n’était vraiment pas pressé de planifier la date de ma césarienne, mais qu’elle aurait probablement lieu pendant la 39e semaine. Il m’a donc donné rendez-vous la semaine suivante à la clinique pour mon suivi et pour qu’on puisse fixer une date. Ce dont je ne me doutais pas, c’était que ladite journée du rendez-vous serait en fait celle de mon accouchement! Le 10 au soir, après une « pas pire longue » journée  (on va à la clinique sans rendez-vous, car Henri a encore une otite, on va bruncher avec des amis et je fais des courses pour le bébé tout en soignant ma giga bronchite), je vais enfin me coucher! …