Être parent
10 commentaires

Les grandes décisions (yolo qu’y disent)

Je vais avoir 30 ans dans un mois (whaaaaaaat?), et je sens que je suis à un moment de ma vie où je dois m’arrêter et me poser les vraies questions :

  • Notre bébé a eu un an, en veut-on un autre?
  • Nous sommes fiancés depuis quatre ans, allons-nous faire le saut?
  • Mon contrat se termine dans quelques semaines, est-ce que je veux recommencer à travailler à la pige, avec tous les risques monétaires qui viennent avec?
  • Est-ce qu’on a fait le bon move en déménageant sur la Rive-Sud?
  • Etc.

Tellement d’interrogations, et, franchement, bien peu de réponses. Je sens que mon rythme de fou des derniers mois ne m’a pas laissé une seconde à moi, pour m’arrêter et réfléchir POU’ LE VRAI!

Maman a un plan

Malgré l’essoufflement, je suis sans cesse nourrie par les rencontres que je fais avec des parents inspirants par l’entremise de ce blogue. J’adore vous rencontrer, échanger, et me rendre compte que nous sommes une méchante gang à se les poser, ces mautadines de questions!

C’est pour ça que je suis en train de préparer quelques billets sur des mamans qui ont suivi leur cœur et qui ont fondé leur compagnie. Des femmes qui m’impressionnent et qui, je crois sincèrement, méritent qu’on mette en lumière leur courage et leur passion.

À suivre tout, tout bientôt ;)

En attendant, j’va aller penser à mes « affaires », ha!

Cette entrée a été publiée dans : Être parent
Avec les tags :

par

Allô, je suis mère de deux jeunes enfants, diplômée en éducation, chroniqueuse sur la vie de famille depuis 2011 et auteure du guide "Maman a un plan pour que les enfants ne s'ennuient jamais".

10 commentaires

  1. S’il fallait s’arrêter pour planifier et pondérer chaque grande décision de la vie, on n’avancerait pas plus vite qu’une tortue. Moi je me dis qu’il faut plonger et voir ensuite si l’eau est froide… une stratégie parfois remise en question par mon mari, mais bon! Au moins ça nous donne des sujets de conversation. :) #Yolo!

    • Odile dit

      Plonger et voir ensuite si l’eau est froide…c’est pas mal de même que je fonctionne aussi d’habitude ;)
      YOLO
      xox

  2. a 33 ans je me pose encore toutes ces questions…j’aimerais un deuxieme BB, mais ensuite, re travailler à temps plein ? courir tous les matins entre la garderie, l’école le boulot, sa en vaut la peine ? dur je trouve de trouver THE plan ; mais c est vrai que sans trop se poser de questions, en se faisant confiance, on y arrive et des fois les hasards font que tout s’enchaine et on arrive à concilier tout sa ;)
    alors vivement la suite ; et j’adore ton blog :)

    • Odile dit

      Quand tout s’enchaine, on a souvent l’impression que tout arrive pour une raison, je me laisse souvent guider par ça ;)
      Merci pour tes bons mots xox

  3. Eh boy que je te comprends! Pas facile dis-tu! Et pourtant ces pauses, ces « Woh minute là!! » elles sont nécessaires et si importantes.

    Les réponses sont différentes pour tous, il y en pas de bonnes ou de mauvaises. Et puis faire on peut toujours changer d’idée. Aucun mal à ça!

    Dans mon cas, on a décidé de prendre le temps de prendre le temps (oui oui). Ça demande des changements, peut-être même des sacrifices. Mais passer plus de temps avec mes mousses matin et soir, ça vos tout l’or du monde.

    Bonne réflexion!

    • Odile dit

      Oh! Merci David!
      Ça m’inspire beaucoup ce que tu dis!
      J’espère que tu profites tout, tout plein de ton temps avec les mousses (chanceux!)

  4. Effectivement, on est une bonne gang à ce poser ces questions ! Pour ma part, j’essaie de ne pas trop y penser, et surtout de ne pas revenir en arrière…surtout concernant la rive-sud ! J’ai souvent la nostalgie de Montréal, mais je me rends compte qu’avec 3 enfants, je suis vraiment bien à st-Hubert, et si je m’ennuie trop, je suis à 20 minutes de Mtl…le meilleur des 2 mondes pour moi, en ce moment !

    J’ai trouvé ça difficile de me retrouvée à 27 ans, 3 enfants ( ici la 2ème batch est arrivée en duo !!), propriétaire d’une minivan, demeurant sur la rive-sud, et travailleure autonome, dans un milieu où il n’y a pas beaucoup de travail…mais je ne regrette pas mes choix. C’est pas toujours évident, mais il faut parfois laisser aller les choses sans trop se poser de questions !

    • Odile dit

      Tout à fait! Apprendre à laisser aller, je crois aussi que c’est la clé ;)
      Et tu as raison, il ne faut pas revenir en arrière!
      (Et, des jumeaux, hein? Respect!)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s