Coups de coeur, Lecture, Livres pour adulte
Laisser un commentaire

Not that kind of livre

Je viens tout juste de terminer la lecture du premier livre de Lena Dunham, Not that kind of girl, et je suis tellement emballée que j’ai décidé de vous en parler :) Si vous aimez les filles awesome qui écrivent sans filtre et sans tabou, ce livre est pour vous !

Mes attentes

Mais attention, le livre de la productrice, réalisatrice, auteure et actrice de la série Girls à HBO, n’est pas seulement drôle ou revendicateur. Honnêtement, je croyais que ça le serait plus. Cette fille me fait rire (comme dans ses capsules Ask Lena) et n’a pas la langue dans sa poche quand elle aborde les grands sujets de société (comme on peut le constater quand on la suit sur Twitter), donc je m’attendais à ça dans son livre. Mais non. Et je crois que c’est ça, sa force, elle n’a pas écrit « ce genre de livre ».

Ce que c’est finalement

Elle écrit, sans gêne et de manière hyper authentique, sur ce qu’a été sa vie jusqu’à présent. Son enfance en thérapie (elle a un trouble obsessif compulsif), sa vie avec des parents artistes-bohèmes, sa découverte (pas joyeuse) de la sexualité, son rapport au corps (et comment ça la fait suer quand on lui dit qu’elle est courageuse de se montrer nue, lorsqu’on se doute bien qu’on ne saluerait pas le courage de Blake Lively si elle faisait la même chose, mettons), sa vie professionnelle dans une industrie difficile pour les femmes : elle aborde une foule de sujets, passe d’un épisode de sa vie à l’autre, ne reste pas en superficie, sait très bien nommer ses failles et ses défauts… c’est du bonbon !

En gros, ça fait réfléchir, ça rentre dedans et ça fait sourire, souvent.

Les foutues catégories

Et le titre de son livre n’est-il pas tout simplement jouissif ? Non, elle n’est pas « ce genre de fille », parce qu’aucune fille n’est de tel ou tel genre, nous sommes, toutes, pleines de facettes, de nuances, de types. Pis mettons que ce discours qui condamne la catégorisation, en tant que mère (ni parfaite, ni indigne, ni granole, ni protectrice, ni crafty, ni pu-une-femme-juste-une-mère, pis des fois toute ça en même temps), ben ça me touche beaucoup.

Bonne lecture xx

* La traduction francophone s’intitule Not that kind of girl : antiguide à l’usage des filles d’aujourd’hui  ;)

Citation Lena Dunham

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s