Dans l’atelier, DIY
12 commentaires

Chaque trésor à sa place : des paniers DIY

Parce qu’une semaine sur deux, la maison est vide de mon intello et de ma rêveuse, j’occupe mes mains, ma tête et mon coeur.

Je les occupe avec des aiguilles, de la laine, du fil, des outils… Des affaires pour créer. Pour faire beau ou pour être utile. Des fois, pour les deux en même temps. Pis d’autres, juste pour passer le temps ou offrir des cadeaux.

L’inspiration.

Je m’inspire des blogues, d’Etsy, de ce que mes amis m’envoient, bref, de toutes les belles images qui circulent. Mais pas Pinterest. J’ai bien trop peur d’être happée au point de ne plus faire, de juste regarder.

J’ai le syndrome du « je suis capable de faire ça moi aussi, je ne vais pas l’acheter à ce prix-là », même si je reconnais que ça le vaut amplement, ce prix-là, considérant tout le temps et l’énergie investis dans la confection dudit objet.

Sur la route.

Dernièrement, une semaine où les enfants n’étaient pas avec nous, un petit road trip d’un jour avec mon amoureux nous a menés à Burlington. Il y avait un marché en plein air. Avec des tables d’artisans locaux. Des belles affaires. Des vêtements, des bijoux, du bois. Et des pochettes en tissus. Celles-là mêmes que je sais coudre. Que je fais depuis plusieurs années. L’artiste utilisait le même patron que moi. Mais, je ne lui ai pas dit, j’ai gardé ça secret!

De retour.

Le lendemain, jour de pluie, j’avais les mains qui me démangeaient. Fallait que je fasse aller mes doigts. J’aime faire des trucs qui donnent un résultat rapide. Autrement, je laisse en plan et j’y reviens difficilement. Je dois avoir huit projets de tricots en cours, qui m’attendent patiemment.

Le projet.

J’ai donc visité mon quincailler de banlieue. Et j’y ai acheté de la corde tressée de coton de 7/32 pouces par 100 pieds. Allez savoir pourquoi, d’la corde ça se mesure en pieds, pas en mètres! J’ai fait un panier, inspiré par ceci, à l’aide des instructions trouvées ici.

matériel

Je me suis installée dans le « studio » du sous-sol et j’ai cousu au point zigzag ma corde enroulée sur elle-même (comme lorsque mon intello faisait des escargots en plasticine) jusqu’à ce que j’obtienne un disque assez grand pour faire le fond de mon panier. Puis, j’ai cousu en angle, pour façonner les côtés. Comme de la poterie, mais avec de la corde et du fil, le panier se façonne, selon l’angle utilisé.

escargot

Comme de la poterie

zigzag

Façonnage

projet fini

À chacun son panier.

Puisque ce panier allait se retrouver dans la chambre de ma rêveuse, à mi-chemin, j’ai changé la couleur de mon fil pour y inclure une couleur qui allait lui plaire. Elle pourra y mettre tous ses personnages qu’elle anime avec ses super scénarios. Même si elle n’était pas avec moi ce dimanche-là, elle y était quand même.

Tout comme lorsque je me blottis dans la doudou crochetée pour mon intello, pour faire comme si.

Cette entrée a été publiée dans : Dans l’atelier, DIY
Avec les tags : , , ,

par

Je suis maman d’un intello et d’une rêveuse. Je suis bordélique, dernière minute, mais zen, posée et optimiste. J’aime faire avec mes mains; je touche à tout, mais je préfère la laine et le tissu. J’essaie : des fois je réussis, des fois pas. J’suis pas une pro.

12 commentaires

  1. Anne dit

    Super les paniers! Encore une fois je me dis que je dois vraiment apprendre à coudre. Je suis de celles qui regardent sur Pinterest. J’ai un beau gros tableau pleins d’idée DIY sur mon Pinterest…. Ton texte me donne vraiment envie de m’y mettre!

    • Maude Gariépy dit

      Apprendre une nouvelle technique comporte son lot d’essais et erreurs. Mais, on est tellement fière quand on réussit. Je t’encourage à t’y mettre!

  2. Anouk dit

    Bravo pour ce premier billet mon amie aux 1000 talents :-) Ce sera un plaisir de te suivre ici :-)

    • Maude Gariépy dit

      Il n’y a rien de tel qu’une création offerte par une Grand-Maman. Les petits, comme les grands, en sont toujours très fiers!

  3. Nathalie dit

    Moi aussi je suis pareille! Avec mes yeux d’artisane je me dis souvent « full facile à faire! ». Mais avec mes deux princesses et mon beau jardin le temps me manque…
    Merci pour le tuto!

    • Maude Gariépy dit

      Le temps! Il manque souvent, en effet. Chez-moi, c’est le jardin qui en souffre ;)

  4. Elise dit

    Bonjour, merci pour ce super tuto! Une petite question: l’escargot de départ est-il cousu sur lui-même aussi? Merci! Belle continuation :-)

    • Maude Gariépy dit

      Je passe toujours quelques coutures droites sur l’escargot. Je fais un X sur toute la surface pour que ça tienne bien en place. Après, je change au point zigzag et je tourne…!
      Bonne couture :)

      • Elise dit

        Merci beaucoup pour la précision! Hâte d’essayer ce tuto! :-)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s