Être parent, Défis, Parentalité
4 commentaires

« C’est quand notre mariage? »

« C’est quand notre mariage? ».
Micro-silence. Un ange passe. Mon cœur cesse de battre une nano-seconde.

Je me ressaisis.

As-tu dis « notre » mariage? Pour vrai là? Toi, le petit frisé de même pas 10 ans. Toi que j’ai dû apprivoiser. Toi qui m’a laissée entrer dans ta vie tout en me surveillant du coin de l’œil. Toi qui a dû accepter qu’une autre que ta maman dorme avec ton papa. Toi qui a tant pleuré la séparation de tes parents. Toi qui rêves si fort que ta famille n’ai jamais explosé. Toi qui ris jaune quand quelqu’un te demande si je suis ta maman. Toi là,  tu t’étais approprié notre mariage à ton père et moi, au point qu’il était aussi devenu le tien ? Tu ne le sais pas, et je crois bien que je ne te l’avouerai pas de si tôt, mais ce soir là, j’ai recommencé à respirer un peu mieux. En se passant la bague au doigt, c’est exactement ça qu’on voulait : se dire qu’on s’aimait, mais aussi et surtout, te dire à toi aussi qu’on voulait être une famille et qu’on allait être fouttuement heureux  à notre manière.

***

Ça faisait quelques semaines qu’on t’avait annoncé notre mariage, sans générer plus de réaction qu’il ne faut de ta part. On avait tenté de t’expliquer tout ça, un peu maladroitement. Expliquer des choses de grands mais avec des mots d’enfants c’est toujours un peu étrange. Au final, tu semblais assez indifférent à la question, et je m’étais faite à l’idée. Mais soudainement, avec toute ta candeur, un seul petit mot et tu venais de tout dire : on était un « nous ».  Haut comme trois pommes, tu savais déjà que l’amour ne dure pas forcément toujours. Tu avais vu tes parents se séparer, sans cris mais avec douleur. Et tu ne le savais pas encore mais ton père voulait te montrer qu’être des amoureux ça devrait se pouvoir quelque soit notre âge. Et qu’on devrait toujours se battre pour être heureux. Moi, plutôt discrètement, j’espérais te montrer qu’on pouvait choisir de s’aimer et être une famille, aussi différente soit-elle.

Tu as 14 ans maintenant. Ce jour-là tu étais radieux, mais tu aurais tellement voulu que ce soit papa et maman qui se marient. Depuis, on a eu le temps de te prouver qu’on était vraiment sérieux puisqu’on est fouttuement heureux pour vrai. On a eu le temps de consolider la famille puisqu’on t’a fait deux petits frères. On a aussi eu le temps de traverser mille tempêtes, et d’avoir mille et un fous rires. Et toi, petit frisé, tu as eu le temps de devenir un magnifique ado. On ne fera pas semblant : on est un défi l’un pour l’autre. C’est toujours doux entre nous, mais ça ne veut pas dire que c’est facile. Tu me pousses à être plus ouverte, plus tolérante, et plus que tout, tu me pousses à lâcher prise. On vit ensemble  mais je ne suis pas ta mère. On partage notre quotidien, mais on ne s’est pas choisis. On est une famille, mais on n’a pas de lien de sang. Tu sais quoi petit frisé devenu grand ? On s’aime à notre manière, et c’est parfaitement imparfait comme ça. Et comme on est ben trop gênés pour se le dire en face, une chance qu’on est mariés pour se le rappeler.

Publicités

4 commentaires

  1. Marie-Helene dit

    Merci de permettre, par ton texte, de sentir que d’autres vivent aussi ce que je peux vivre au quotidien. Des émotions / sentiments qui mettait inconnues avant de fonder une famille avec mon amoureux, ses 3 enfants et maintenant notre bébé … Merci!!

    • Ce sont de grandes aventures que ces familles recomposées. On parle peu de cette réalité avec toutes ses aspérités. Dans les faits, ça prend de l’humilité, beaucoup d’amour et du dialogue encore et toujours, pas vrai? :) Merci beaucoup Marie-Hélène de ton commentaire.

  2. Je trouve très intéressant ce blog, avec plusieurs variantes , C’est vrai que je ne suis pas Maman mais je conseils ce blog à toutes les maman du monde.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s