Être parent, Petite enfance
4 commentaires

Jasons prénoms!

Pour le fun, là. Comment avez-vous choisi le prénom de votre bébé?

Ceux qui me lisent depuis un bout le savent, j’ai comme une passion pour ce sujet, ha!

Ça fait deux ans que j’écris un billet sur le blogue à la seconde où je prends connaissance de la nouvelle liste des prénoms les plus populaires du Québec publiée sur le site de la RRQ.

J’aime aussi tous ces petits livres de pharmacie dans lesquels on trouve des suggestions de prénoms ET LEUR SIGNIFICATION! Je sais pas le nombre de fois où Jean-Philippe et moi sommes allés en lire des petits bouts à la caisse de la pharmacie qu’il y avait pas loin de chez nous quand j’étais enceinte d’Henri.

Mais si nous voulons faire une recherche plus « approfondie » (et sans avoir peur de se faire faire des gros yeux par la caissière), il y a certains sites plus connus comme celui de Maman pour la vie qui offre une pas pire base de données. La liste de prénoms de filles et de garçons peut assurément aider les parents à faire leur choix.

Henri

Toute la grossesse, nous hésitions entre Henri et Arthur, mais avec une grosse préférence pour Arthur. Nous nous étions dit que nous ferions le choix final en lui voyant la bette. Et ce fut clairement un Henri pour nous! Il n’avait pas deux heures de vie que le choix était fait #souvenirs #nostalgie

Martha

J’étais enceinte d’environ 10 semaines, nous ne connaissions pas encore le sexe du bébé (évidemment), mais je me suis réveillée un matin et j’ai dit à Jean-Philippe : Ça va être une fille et elle va s’appeler Martha. La réponse de mon cher et tendre fut : Okay.

Facile de même, y’a des choses que nous « sentons » #ésotériedesoussol

J’ai envie d’entendre vos histoires de choix de prénoms, alors, si ça vous tente, écrivez-les-moi dans les commentaires. Peut-être allez vous inspirer d’autres parents à la recherche du prénom perdu parfait!

 

Ce billet est présenté par le site web Maman pour la vie.

4 commentaires

  1. Geneviève dit

    J’ai trouvé le nom de mon fils sur le livre de naissance « La Bête » des Édition de la Pastèque! À l’arrière, plein de prénoms! Ce fut donc Léo! Son 2e prénom, c’est un monsieur dans le métro qui l’a choisi (ça fait bizarre dit de même) mais il s’est mis à me jaser et en savait un peu trop sur ma grossesse pour être juste un adon! Il a dit qu’il fallait qu’il s’appel Rafael, parce qu’il allait aider les autres. une station plus tard, il descendait. On est pas superstitieux outre mesure, mais mon chum à dit : prenons pas de chance! C’est juste un 2e prénoms!

    Pour celui à venir en décembre, c’est plus compliqué…. on avait quelques noms mais on s’entendait pas totalement, c’est quand même pour longtemps! Moi je voulais Élie. Mais dit vite de même (Elie, Léo) ça sortait plutôt Lélie, Élo, la langue me fourchait! Et Léo, 3 ans, à commencé à dire que son petit frère s’appellerait Maxence à qui voulait bien l’entendre. C’est comme ça depuis un mois! On s’est habitué, ça serait peut-être ça!

  2. Bonjour Odile,
    Nous avons trouvé le prénom de notre premier en parcourant la liste du RRQ. Nous sommes tous les deux tombés en accord sur le prénom Émile. Elle, pour Émile Nelligan, poète. Moi, pour Emil Fischer, chimiste allemand.

    Pour notre 2e, nous hésitions entre plusieurs prénoms. Le consensus semblait difficile à attendre jusqu’à ce que nous tombions sur une émission à Canal Vie dans laquelle une designer s’appelait Marilena. En moins de deux minutes, nous avions « québécisé » ce prénom en Marie-Léna. Nous sommes fiers de notre fille qui porte si bien son prénom et dont le surnom est tout simplement Léna !!!

    Pour la 3e, nous savions clairement que ce serait la dernière chance que nous aurions de choisir un prénom. Nous avons fait chacun une liste de 10 prénoms et nous avons comparé nos listes. Le seul et unique prénom qui revenait sur les 2 listes était Flavie. Quelle chance, car, aujourd’hui, Flavie nous démontre à tous les jours que nous avons fait un excellent choix. Comme le dirait ma grand-mère pour décrire l’énergie sans limite de ma fille, « Flavie, elle est pleine de vie !! » .

  3. Le nom de Lili était choisi 3 ans avant que je sois enceinte. On l’a choisi grâce à ce vidéo qui était viral quand moi et mon chum avons commencé à sortir ensemble. http://youtu.be/r43yCiKlbCo

    Pour les jumelles au moment où on a su qu’elles étaient décédée dans mon ventre après 19 semaines de grossesses nous ne connaissions pas encore leurs sexe. En attendant l’accouchement nous devions choisir des noms. J’avais vu quelques jours plus tôt sur un groupe facebook de parents de jumeaux qu’une maman avait choisi Gabriel et Raphaël parce que se sont des noms d’anges. Ça m’est tout de suite revenu à la tête. En plus ce sont des noms unisexes. Mon chum a tout de suite accepté.

    Voilà l’histoire des 3 prénoms de mes enfants.

  4. Valérie dit

    Ah les prénoms, moi aussi ça me passionne! J’ai une opinion sur TOUS les prénoms :)) Alors quand est venu le temps de nommer le bébé qui squattait ma bédaine (pour notre plus grand bonheur) et dont on ignorait le sexe, ça s’est avéré plus difficile que je ne le croyais. Mon chum s’appelle De la Durantaye, on voulait donc un prénom court parce qu’il/elle allait passer sa vie à épeler son nom de famille. Pour une fille, pfff, pas de problème ; ce sera Lili ou Lou, point barre. Pour un garçon…. silence radio. Oh moi, j’avais mes préférences dont Noé que j’aimais depuis si longtemps, ou Émile, ou… Mon chum lui, n’avait aucune idée et n’aimait pas trop mes choix (je pensais profiter des douleurs de l’accouchement pour l’obliger à choisir Noé si c’était un garçon mais rendue là, j’ai pas été game ;))
    Quand notre (roulement de tambour) GARÇON est né, on s’est regardés, mon chum et moi et on s’est dit que cette (grosse) tête de pomme avait une tête à s’appeler… Lou! Ça s’est imposé! Et il porte si bien, c’est juste fou.
    Maintenant, on rit en se disant que si notre prochain enfant est une fille, on ne pourra malheureusement pas l’appeler Lili parce qu’on va avoir l’impression d’entendre le téléphone sonner chaque fois qu’on va les appeler pour venir souper ; Loulili, loulili, loulili…

    Longue et heureuse vie à vous tous x

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s