Mois: novembre 2015

Les mocassins de bébé

Je ne sais trop quoi écrire sur les mocassins pour bébé à part « blblblblblblblblblblblblbl ». C’est ben trop mignon, ces toutes petites choses à franges! Gniiiiiiiii. Ces presque-pantoufles de cuir souple sont tout indiquées pour les minis. Elles gardent l’orteil au chaud tout en donnant l’impression de marcher pieds nus, une excellente chose pour les apprentis marcheurs. De nombreuses compagnies fabriquent ces merveilleuses petites chaussures, en voici quelques exemples. Et semble-t-il que c’est un DIY assez simple, si vous avez la machine à coudre et le talent pour le faire. Maintenant, vous allez m’excuser, je vais prendre l’air pour me calmer les ovaires. En terminant, je ne pouvais pas ne pas partager ceci. Cette luxueuse marque italienne vous propose tout un kit: mocassins de bébé, loafers pour parents et sac à couches en suède, incluant le matelas à langer. Je répète: le matelas à langer est en suède. RIEN DE MOINS. Image à la une: Instagram de Vic & Ted Publicités

De la lecture et des coups de coeur pour la fin de semaine

Qu’est-ce que vous avez de prévu ce week-end? Si jamais vous êtes dans un mood lecture (pour vous et pour les enfants) voici mes suggestions! Roman Il faut que vous lisiez Les Maisons de Fanny Britt! J’ai lu ce roman quasi d’une traite il y a quelques jours et je pense que je vais le relire en fin de semaine. Non, je ne blague pas. C’est ce genre de récit : si parfait, si humain, si vrai, si drôle, si touchant, si toute, qu’on a envie de s’y replonger, juste pour le plaisir. Comme on réécoute un bon film ou un bon disque, quoi. L’histoire en (très) bref, c’est celle de Tessa, courtière immobilière dans la trentaine, mère de trois enfants (trois garçons) qui sera bouleversée en revoyant l’homme dont elle était éperdument amoureuse dans la vingtaine. À travers ça, sa vie de famille, des souvenirs d’enfance, l’achat d’un (estifi de) maillot de bain dans une cabine de Sports Experts et bien des réflexions sur la vie de femme et de mère. Lancez-vous à la …

La fête pour Énamour!

Ce serait difficile vous dire à quel point je suis fière de mon amie Marie. Marie, c’est une fonceuse, elle est vivante comme douze, intelligente comme ce n’est pas permis… et quand elle a une idée dans la tête, elle ne l’a pas dans les pieds. Et c’est aujourd’hui qu’elle présente officiellement son tout nouveau projet, sa ligne de produits de soins pour enfants, Énamour, et elle a choisi Maman a un plan pour son lancement virtuel. #hiiiiiiiii Énamour. C’était vraiment important pour Marianne et moi de prendre le temps de fêter avec Marie son accomplissement. Hey, partir sa compagnie, c’est pas une mince affaire, mais, en plus, offrir des produits d’une qualité et d’une beauté épatante, c’est quelque chose!   Il faut que vous alliez sur son site web, c’est juste magnifique (en fait, la photo principale me donne envie de me reproduire sur la plage, mais c’est peut-être juste moi). Mais surtout il faut que vous essayiez ses produits! Je suis chanceuse je les utilise sur mes enfants (et moi-même, hum) depuis quatre …

L’amour a pris son temps

Vendredi dernier, en fin d’après-midi, j’étais avec ma petite famille au cinéma et on regardait un classique de mon enfance en version animée-revisitée : La Guerre des tuques. Nous avons tous adoré, ri et pleuré. Nous sommes restés assis jusqu’à ce que les rideaux se referment sur l’écran, incapables de bouger tant nous étions bien, collés les uns sur les autres à se bercer sur l’air de la magnifique reprise de L’amour a pris son temps. En sortant de la salle et en jetant un coup d’œil à mon téléphone, j’ai bien vu que ma petite bulle de bonheur n’était malheureusement pas ce que vivait trop de gens à ce moment-là. Vous serez tous d’accord, j’en suis certaine, la semaine qui vient de passer fut des plus douloureuses et particulières. Souhaitons que la prochaine et les suivantes soient remplies d’amour, de doux et de paix. L’amour a pris son temps, mais qu’il revienne, et vite. Bonne fin de semaine et à lundi xx

J’aime pas jouer, la suite

Je veux vous remercier d’avoir lu mon billet de septembre dernier où je vous avouais que je n’aimais pas tellement ça, jouer. Ç’a touché une corde sensible, je m’en rends bien compte à postériori : 27 000 personnes sont venues lire ce billet. En plus, la majorité de vos commentaires (sauf un, ha!) et de vos réflexions sur le blogue et les réseaux sociaux tournaient autour de : « je me sens moins seule », et/ou « je me sens moins coupable tout à coup ». Et vous savez ce que ç’a fait chez moi? Je vous le donne en mille : je me suis sentie moins seule et, surtout, moins coupable. Toute cette solidarité entre parents autour de ce sujet m’a beaucoup fait réfléchir à cette énorme pression parentale que nous nous mettons, la perfection que nous voudrions tellement atteindre. Mais qui décide de ce que c’est, la perfection justement? Coupable, vraiment? Il aura fallu que j’écrive un texte sur internet pour me rendre compte que c’était complètement ridicule que je me sente coupable de vouloir faire la cuisine ou le …

Le motif de grille

C’est minimaliste, géométrique et si scandinave. C’est le plus récent motif à la mode. Voici la grille. J’ai des relents de la fin des années 80 à chaque fois que je vois ce quadrillé noir et blanc. Faut dire que j’ai eu un couvre-lit dans le même genre, back in the days. Ce classique est donc de retour pour la nouvelle génération. À harmoniser avec un punch de couleur ou deux, ou encore d’autres motifs noir et blanc pour avoir l’air de sortir d’une revue de design finlandais. Liian helppoa (« trop facile » en finnois). Image à la une: vêtements par Mainio photographiés par Deko