Être parent
Laisser un commentaire

Devenir belle-mère

“C’est qui?”. “Ma belle-mère”. Bang. La claque.

Beau-fils venait d’officialiser notre relation pour la première fois et un seul petit mot avait suffit pour que cet instant devienne inoubliable. Dans tous les sens du terme.

En quelques secondes, non seulement j’étais devenue très vieille, mais j’étais devenue aussi très désagréable, semble-t-il. Soyons honnêtes : quand on entend le mot “belle-mère”, on pense plus à une acariâtre sexagénaire persécutante qu’à une femme incarnant harmonie, équilibre et légèreté. Avec un peu de recul, j’ai cependant réalisé que l’électrochoc ne venait pas tant de l’image que je dégageais (parce que, objectivement, j’étais dans la fleur de l’âge et de composition relativement agréable), mais plutôt de ce qu’il révélait. Le problème était donc plus de réaliser que toute notre réalité de famille recomposée venait de m’exploser en plein visage. Comme si Beau-fils venait de légitimer notre relation, mais aussi de mettre une certaine distance entre nous.

Se chercher

Alors pourquoi ce nom était-il si pénible à porter et tellement lourd de préjugés? Les réponses sont multiples j’imagine. Sans doute parce que j’avais peur de n’être que “la blonde de”, l’intruse. Celle qui déséquilibre la relation entre un père célibataire et son enfant. Parce que j’avais peur d’être l’ennemie aussi. Celle par qui le malheur arrive. Et puis certainement parce que, inconsciemment, j’avais peur d’être la rivale, celle dont on croit qu’elle veut prendre la place de la maman. Mais surtout, je crois que je trouvais plus lourd que tout de symboliser à moi seule, par le fait même de mon titre, l’échec d’une famille nucléaire traditionnelle. Encore et toujours cette fameuse culpabilité. D’ailleurs, aucune définition positive ne m’était venue à l’esprit alors que le ciment de notre relation est clairement l’immense amour que l’on partage pour une personne essentielle à notre vie : son père et mon amoureux.

Se réinventer

Avec le temps (et beaucoup de nuits blanches), j’ai finalement réalisé que c’était à moi de définir ce que je voulais être comme belle-mère. Si mon statut était clair (j’étais factuellement la blonde de son père), ce que je déciderais d’en faire n’appartiendrait qu’à moi, qu’à nous. Je ne serais évidemment jamais sa maman, ni même une pâle réplique de celle-ci : il en a déjà une qui fait merveilleusement bien son travail. Je ne serais pas non plus son amie, parce qu’en tant qu’adulte responsable et partenaire de son papa, j’ai tout de même un rôle à jouer. Mais je pourrais être un million d’autres choses. Mon rôle a ceci d’unique que, même si nous sommes si nombreuses à porter le même titre, nous ne sommes pas deux à l’incarner de la même façon. C’est ainsi que jour après jour j’essaye de trouver notre ancrage, d’implanter notre centre de gravité et d’établir nos repères. J’ai choisi de me définir au travers de chaque geste que j’allais poser, de chaque moment que nous allions partager et de toute la confiance que nous allions développer. On rit, on échange, on se tape sur les nerfs, on se surprend, on se dépasse, on cohabite, on s’apprivoise, on se pousse dans nos retranchements. Et toujours, on grandit, ensemble.

Au final je ne sais toujours pas vraiment ce que veut dire être “belle”-mère. Mais ce que je sais, c’est que je nous trouve drôlement beaux, et que, peu importe le titre, l’habit me fait plutôt bien.

Publicités
Cette entrée a été publiée dans : Être parent

par

Gestionnaire culturelle et passionnée des arts, j'ai trouvé le moyen de mettre de la créativité dans tous les aspects de ma vie. C'est ainsi que j'innove jour après jours dans l'art de recomposer une famille. Maman de deux et belle-mère de un, je suis devenue spécialiste du compromis, de l'abnégation et de l'auto-dérision. Et rien ne me fascine plus que les imperfections de ma parfaite famille.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s