Mois: avril 2016

Ouf, yay, enfin.

C’est fait. Pour moi, cette semaine, c’était la fin de ben, ben des affaires. Je me sens un peu comme si je mettais l’hiver derrière. Pis c’est beeeen correct. Je suis aussi pas mal essoufflée, un peu fatiguée. Mais, en même temps, je sais que la prochaine semaine sera plus relax, alors je me promets de profiter du printemps, de passer du temps collé-collé avec les enfants, de jouer dans mes platebandes et de voir mes amies. Et je commence ça ce week-end avec le brunch de la fête des Mères de l’internet que j’organise depuis trois ans maintenant! C’est tout simple : une belle gang de filles qui se réunissent sans enfant une semaine avant la fête des Mères « officielle » pour passer du bon temps, se donner des p’tites tapes dans le dos, manger un peu trop et boire des mimosas. J’ai vraiment hâte. Je vous souhaite aussi une fin de semaine remplie de p’tites tapes dans l’dos, parce que vous le méritez en sale. On se revoit lundi et, d’ici là, voici des liens …

Cuisiner en famille, édition printanière

J’ai une activité privilégiée avec Alice : cuisiner. C’est notre moment ensemble, toutes seules, toutes les deux. C’est pourquoi j’ai sauté sur l’occasion de participer à l’atelier printanier de Cuisiner en famille pour me rapprocher de ma Grande, dans une passe plutôt « papa ». Créés en 2014 par la formidable chef formatrice et styliste culinaire Mélissa Clément, les ateliers accueillent les familles quatre fois par année dans l’immense cuisine de la Tablée des Chefs au Marché Jean-Talon. LA CUISINE DES KIWIS ET DES HOMMES. Man. J’ai eu des émotions en nouant mon tablier. #jesuisFrancisReddy Au menu de cette édition du printemps : party de fines herbes pour un brunch vert! Notre photographe de feu, Caroline Dostie, était sur place pour capter toutes nos faces funnées (c’est de famille, que voulez-vous). Pour participer au prochain atelier, estival celui-là, suivez la page Facebook de Cuisiner en famille. Réservez tôt, les places sont limitées :)  

Des lits superposés à faire rêver

Mes filles ont toujours partagé leur chambre. Quand la bassinette a pris l’bord, les lits superposés ont pris le relais. Projet du week-end: Décore ta vie – bunk beds edition A post shared by Marianne Prairie (@marianneprairie) on Apr 4, 2015 at 1:10pm PDT   Pour les petits espaces ou les fratries fusionnelles, les lits superposés, c’est un choix qui va de soi pour la chambre des enfants. Mais ça pourrait être aussi parce que c’est plus l’fun de dormir en hauteur, de se hisser sur son matelas où on a l’impression d’être intouchable. Ou encore l’extrême facilité à se créer une cabane de couvertes sur l’étage du bas, pour lire des bandes dessinées à la lampe de poche et raconter des secrets à ses toutous. Besoin d’inspiration? R’gardez ça. LE. RÊVE. Vos enfants dorment-ils dans des lits superposés? Photo à la une: Jen Loves Kev

Ce qu’on veut (vraiment) pour la fête des Mères

Contrairement à mon billet de l’an passé, je ne vous dirai pas cette année ce que je ne veux pas pour la fête des Mères. Non. Je vais vous dire ce que je veux… et je suis pas mal certaine que ça ressemblera aussi à ce que vous voulez! Et ça se trouve chez Buk & Nola. #ohqueoui Je me rappelle encore quand cette boutique a ouvert ses portes sur le Plateau en 2009. J’habitais à 30 secondes et j’allais zieuter leurs belles affaires beaucoup trop souvent, ha! Encore aujourd’hui, ça reste « ma » place quand je veux faire un cadeau… et l’endroit où va mon chum quand il veut m’en faire un. #meilleurmari Je veux tout (sur un air connu) Cette année, Laurence et Caroline, les proprios de Buk & Nola ont créé une section spéciale sur leur site web pour la fête des Mères, et préparez-vous, vous allez tout vouloir. Personnellement, je capote d’envie sur… Un fou concours! – MàJ LE CONCOURS EST TERMINÉ On avait très envie de vous gâter, parce que vous …

Du sommeil et du soleil

Que faites-vous en fin de semaine? Moi, je pars ça en grand et je m’en vais voir le show du Cirque du Soleil avec Marianne ce soir. Avec mon beau trois heures de sommeil dans le corps (gracieuseté de ma fille), je sens que je serai une partenaire un peu awkward ou bien très drôle, c’est ce qu’on va voir ;) Sinon,ce week-end, on s’évade à Magog en famille pour la fête de mon beau-papa : je nous souhaite plein de beau temps… et du sommeil, ha! Pis je vous souhaite la même-même chose. On se revoit lundi avec un TRÈS chouette concours (j’ai hâte!), mais d’ici là, je vous laisse avec mes liens de la semaine xx Ce Lip Synch Battle entre Jimmy Fallon et Melissa McCarthy m’a fait hurler de rire. La fin. Juste wow. Des choses qu’on fait quand on est une mère en manque de sommeil. C’est le printemps, mes conseils si vous avez le goût de faire un clean up des vêtements de toute votre p’tite famille! Un extrait du livre …

Comment se faire plein d’amis parents, partie 2 : le small talk

Vous avez donc osé aborder cette mère à l’air sympathique au parc. CHAPEAU! Après les remarques et les compliments sur vos enfants respectifs, qu’est-ce qu’on fait? De quoi parle-t-on? Bien souvent, de rien. On dit des mots, mais c’est seulement pour meubler le silence et déjouer le malaise. On fait du small talk. « On l’a-tu l’beau temps, hein? » « Ah ben, la Ville a taillé les arbres. » « Pis, quoi de neuf à part de ça? » #killmeplease Toutefois, j’ai appris récemment que le small talk peut aisément se transformer en medium talk si on ajuste un peu les questions qu’on pose à son interlocuteur pour en apprendre davantage sur ce qui est important pour lui, pas seulement connaitre une liste de faits à son sujet. « Creating a sense of intimacy has to do with two things: sharing things that feel close to you and an exploration of value systems », explique la psychiatre Gail Saltz. Voici donc une liste de questions pour vous aider à apprivoiser l’art étrange du small talk sans vous aliéner. Et si vous désirez vous tremper l’orteil dans le medium talk, exposez votre …

Comment se faire plein d’amis parents, partie 1 : premier contact

Bon, ça semble être enfin vrai. La belle saison est là pour rester (HOURRA!) et, avec elle, les contacts un peu awkward avec des parents, comme vous et moi, qui vont éventer leurs enfants au parc ou dans des ligues d’activités sportives. Vous savez très bien comment ça se passe. Vous repérez un ou deux parents potables qui pourraient rendre vos moments assis dans le gazon moins pénibles. Vous les observez discrètement du coin de l’oeil en vous demandant si vous devriez les aborder ou pas, d’un coup que vous passeriez pour une creep ou une motivée fatiquante. Qu’est-ce que vous leur diriez de toute façon? Un plate « Il fait beau, hein? » Par dédain du small talk et crainte de l’opinion des autres, vous vous contentez de sourire passivement lorsque leur regard croise le vôtre. Pis dans le temps de le dire, vous avez passé votre été toute seule à surveiller vos enfants et vos notifications sur votre téléphone. Ouais, je le sais très bien comment ça se passe parce que j’ai longtemps été cette mère. J’étais terrorisée à l’idée d’entretenir une conversation avec …

Vers le Nord #MAPsurlaroute

Envie de vous évader et de prendre la route vers le Nord, en famille? Voici nos suggestions de Montréal à Sainte-Lucie-des-Laurentides, telles que ramenées en images par Caroline Dostie de nos coeurs. Suivez le guide! Au départ : Montréal Sur la route : Val-David   À destination : Sainte-Lucie-des-Laurentides Le retour : Saint-Sauveur Verdict de nos voyageuses : parfait! Et vous, avez-vous des reco #familyfriendly à partager sur la route des Laurentides? On vous écoute!