Map sur la route, Voyage
2 commentaires

Sur la route… jusqu’en Caroline!

On a trompé le Maine cette année.

Eh oui, on a plutôt choisi d’aller visiter les Outer Banks en Caroline du Nord. Est-ce que je regrette d’avoir délaissé mon Maine adoré? Non! Bien qu’il garde toujours une place spéciale dans mon coeur et que je m’en ennuie un peu, je suis aussi tombée raide-dingue en amour avec les Outer Banks, OBX pour les intimes.

Les deux semaines qu’on y a passées en famille élargie (nous quatre, mes beaux-parents, ma belle-soeur et sa petite famille à elle) m’ont vraiment donné le temps de faire ce que j’aime le plus : passer beaucoup de temps à la plage et visiter/explorer/faire de la route. Voici donc mes reco, si jamais vous aviez envie d’y aller vous aussi, avec les vôtres!

La route

De Montréal, on compte au moins 13 heures pour se rendre à l’entrée des Outer Banks. On avait loué une maison à Nags Head et cette ville se trouve pas mal à l’entrée de la région. Mais si vous visez plutôt Cap Hatteras ou autres, prévoyez plus de temps.

Même si on était plus que confortables dans le Pilot de l’année que Honda nous avait prêté pour l’occasion (omg), on a coupé le voyage en deux avec un dodo à Princeton. Gardez-vous du temps avant d’aller dormir pour aller visiter le centre-ville, le campus de l’université (qui fait d’ailleurs partie de la Ivy League) et manger au Agricola. Seigneur que c’était parfait.

Sinon, un gros, gros must de la route, c’est évidemment le pont-tunnel de la baie de Chesapeake qui fait 37 kilomètres, dont 28 entre les berges! Je vous souhaite de le traverser par une journée de beau temps, c’est magnifique.

OBX

Comme c’est une partie de l’État de la Caroline du Nord qui est « détachée », on s’y trouve entouré d’eau : l’immensité de l’Atlantique à l’Est et des baies à l’Ouest. C’est bien simple, c’est magnifique quasi partout.

Notre chalet était à Nags Head à 45 secondes de la mer, tout près de l’entrée publique de la plage de Kill Devil Hills. C’est vraiment un spot stratégique pour pouvoir faire de la plage le matin et ensuite prendre l’auto pour rayonner dans la région en après-midi : toutes les routes sont facilement accessibles de là. Mais sachez que ce n’est pas la ville la plus joliment aménagée, au contraire de d’autres villes du coin, Duck ou bien Manteo, par exemple.

À visiter!

On prend le traversier pour se rendre vivre la vie d’insulaire. Là-bas, on stationne l’auto et on loue une voiturette de golf pour se promener (et se stationner) facilement partout. On mange sous les arbres au Back Porch Lunchbox (un endroit hippie et délicieux), on prend un très bon café au Magic Bean (y’a une balançoire accrochée devant pour amuser les enfants) et on va voir le phare. On va aussi à la plage qui se trouve entre le village et la sortie du traversier. La vue, le feel, c’est débile.

Autant la marina, le petit parc, le magasin de bonbons, les antiquaires, le restaurant de freaking-trop-bons tacos et le magnifique Festival Park nous ont charmés. Mais que dire du paysage? Les arbres en fleurs partout, les maisons à l’architecture de rêve, la musique live au centre de la ville. Vraiment, Manteo est sublime.

  • Les phares!

Celui de Cap Hatteras est beau et le plus haut de la région! Je n’y suis pas montée avec mes enfants, mais semble-t-il que la vue d’en haut vaut le coup de pied dans le derrière qu’il faut se donner pour monter les centaines de marches. Le phare de Corolla, lui, est dans un cadre encore plus enchanteur, ne manquez pas de vous promener dans le Currituck Heritage Park après.

  • Pea Island

Un beau stop à faire en route vers Hatteras! Pea Island, c’est un lieu de préservation de la faune, on peut y faire une petite randonnée facile pour les enfants. On y a vu un cerf, des grenouilles, des faucons, des tortues et tout plein d’autres oiseaux que je ne saurais nommer.

  • Les dunes. Les dunes. Les dunes.

C’est ce que j’ai préféré de mon voyage. Aller regarder le soleil se coucher dans le Jockey’s Ridge State Park, le plus grand parc de dunes de l’Est des États-Unis. C’est gratuit. C’est à couper le souffle. Arrivez un bon 45 minutes avant le coucher du soleil, le temps de pousser quelques « oh! ah! On est tu dans le désert, coudon’? » et préparez-vous à pleurer quand il se couchera sur la baie. Juste vous dire, je suis allée quatre fois pendant mon séjour. Et si je l’avais découvert plus tôt pendant le voyage, j’y serais allée encore plus souvent.

Se gâter!

Nos endroits chouchous (comme dans « on est retourné ben plus qu’une fois »…), c’est définitivement le Surfin’ Spoon, un bar de yogourt glacé, et Duck Donuts, un « bar » à beignes #miam

Et pourquoi pas faire l’activité quétaine la plus chouette qui soit : allez jouer au mini-putt juste avant de se bourrer la fraise? Y’en a partout, c’est ben swell.

Hop, dans l’eau!

En étant entouré d’eau de la sorte, l’accès est vraiment facile partout et les offres pour faire des activités aquatiques abondent. Mon mari est allé faire de la plongée avec son père, je suis allée faire du SUP dans une baie avec ma belle-mère, on a tous été voir des dauphins en bateau, mais ce qu’on a préféré, et de loin, c’est le temps passer dans l’eau chaude et les vagues. Vraiment pas trop intenses pour les enfants, mais pas plates non plus pour les adultes.

Oh, et jouer dans le sable avec nos jouets Quut, t’sais.

Ouais, c’était des belles vacances. Mais pour l’an prochain? Mon coeur balance.

Publicités

2 commentaires

  1. Pingback: Des vacances intergénérationnelles, y’a rien de mieux! – Maman a un plan

  2. Sara Houle dit

    Je reviens d’un road trip vers les Outer Banks qui a été inspiré par ce billet! On essayait de trouver un endroit où aller qui ne serait pas trop loin cet hiver, et les Outer Banks ont été acceptées à l’unanimité! On n’a pas fait le même format que vous, par contre (plus de jours pour arriver à destination et revenir. On a adoré les Outer Banks! Merci pour la reco, surtout Jockey’s Ridge State Park au coucher du soleil, c’était magiiiique!

    J’ai une question : Pour ma fille, c’était la première fois qu’elle passait autant de temps dans la voiture. Et elle ne dort pas en voiture. Comment vous avez fait pour survivre dans les longs trajets de voiture? J’ai acheté tout plein de livres et de jeux pour le voyage, j’ai essayé de jouer à des jeux (devinettes, spottage de drapeaux américains, etc.), mais ça a quand même été pénible pour ma fille et pour moi! (Et aussi pour ma soeur et ma mère!) As-tu des trucs pour les longs trajets en voiture? Est-ce que c’est mieux deux très longs jours en voiture ou trois jours plus courts? Voyagez-vous la nuit? Si jamais tu as déjà fait un billet sur ce sujet, ça m’intéresse! Merci beaucoup! C’était vraiment une belle destination :))))

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s