Fêtes, On se fête
3 commentaires

Prendre le temps de se fêter!

Pour moi, célébrer les petites choses, c’est aussi important (et moins stressant!) que de célébrer les grosses.

Oui, les grandes occasions, oui la nouvelle année, les graduations et les mariages. Mais oui, aussi, à « nous ». Ma famille, pour moi, c’est une grande et importante chose. Et elle mérite que je la fête. Pas avec des trompettes et un buffet chaque fois. Ben non. Mais mettre le party dans mon quotidien, j’en ai besoin.

Prendre le temps de s’arrêter, de célébrer la petite vie, pour moi, ça ressemble, sans s’y limiter, à ça :

  • allumer des feux de Bengale un jeudi soir, pour rien
  • mettre du colorant rose dans le lait du samedi matin
  • faire un three minutes dance party avant la routine du bain-dents-dodo
  • envoyer une carte de « je pense à toi » par la poste à la marraine de mon fils
  • sortir une nappe pour dîner au lieu des maudits napperons crottés
  • aller faire gonfler une grosse balloune shiny
  • cuisiner un gâteau, ou une tarte, ou un pouding chômeur même si c’est la fête de personne
  • boire mon café tiède dans les magnifiques tasses de mon arrière-grand-mère
  • inviter des amis à bruncher et leur préparer mon fameux plat de feta chaud
  • organiser une fête secrète à ma petite famille, y’a que nous quatre qui connaît la date

Dans ce temps-là, je mets la vie qui va vite sur pause, je recharge mes batteries de ludique, de beau et de doux et je me sens prête à repartir pour la suite.

Là, je parle de ma famille, hein.

Mais, moi aussi, j’ai parfois le goût de me fêter. On se fête pas assez, les mères, je trouve. Pourtant on le mérite en calvasse. Ma solution, c’est d’aller m’acheter une ou deux fleurs, de les mettre dans un petit pot, bien en vue dans ma cuisine : elles m’aident à me mettre un sourire dans la face pendant quelques jours. Comme une tape sur l’épaule. Comme un « c’est à ton tour » et que je me laisserais parler d’amour.

Le sens du party.

Je suis entourée de mères qui ont un talent indéniable pour la fête et ça m’inspire tellement de voir ça. Mon amie Catherine, par exemple, ce qu’elle transmet à sa fille Frédérique me touche beaucoup. Leur fête à elles, c’est Noël. Eh bien, le sapin est monté très tôt et se défait parfois très tard…

« Certains trouvent que j’exagère en gardant mon sapin jusqu’au mois de mars (quand je ne le garde pas carrément toute l’année, comme celui de l’an dernier qui est dans ma cour en ce moment même, encore décoré). »

Je trouve ça si beau. Elles se respectent dans leur amour de cette fête en faisant fi des jugements. Qui sommes-nous pour juger ce qui met du petit bonheur et un peu de folie dans la vie des autres familles après tout?

Et je pense aussi à Marie-Hélène, la proprio de la boutique LouWolf qui me racontait l’autre jour avoir pensé (un peu à la blague, mais pas tant) à investir dans l’industrie de la balloune en caoutchouc tellement elle en gonfle souvent, juste pour faire plaisir à Elliot et Lou, ses cocos.

« C’est une façon simple et amusante de briser la routine! »

En effet, pourquoi se priver?

Et c’est sur cette question que j’ai très, très envie de vous lancer un défi… et si, jusqu’à Noël, on essayait tous de célébrer quelque chose une toute petite fois par semaine? Embarquez-vous?

On se tient au courant dans les commentaires, ici ou sur Facebook!

Crédit photo à la une : Caroline Dostie

3 commentaires

  1. Isabelle Perry dit

    Quelles belles idées!!

    Souvent chez moi, après le souper et avant la routine bain-dents-histoire-dodo, nous mettons de la musique très forte et très rythmée (I’m on my way de Gregory Charles en est une de nos préférée) et nous courons/dansons autour de l’îlot de la cuisine. Entendre mes trois enfants (3, 5 et 6 ans) rire autant, c’est du pur bonheur dans mes oreilles.

    J’aime l’idée de décorer le sapin de Noël plus tôt!! Pour tricher cette année, j’ai dit à mes enfants que dès qu’il y aurait une maison avec des lumières de Noël sur notre rue, qu’on dirait à papa qu’on a le droit nous aussi d’en mettre. Même si on est pas encore le 1er décembre.

    Merci pour ce texte plein de joie!

  2. andréa dit

    Que de bonnes idées!
    Pour ma part, j’aime préparer de bons déjeuners la fin de semaine (crêpes aux bleuets ou oeufs bacons). Nous avons aussi notre journée film (le samedi), où on écoute le film que choisit ma puce de 3 ans.

  3. Pingback: De l’inspiration pour faire la fête! – Maman a un plan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s