Des nouvelles
11 commentaires

Mon malaise avec la liste de la rentrée

Quand j’ai vu la liste de matériel scolaire à acheter pour mon garçon qui commencera sa 1re année dans quelques jours, j’ai immédiatement ressenti un malaise.

J’en avais aussi vécu un l’année passée alors que je n’en revenais pas du prix élevé que m’avait coûté l’achat du matériel demandé… et c’était sans compter le gros montant exigé par l’école pour des photocopies. « Respire, qu’on me disait, parce que t’as pas fini de capoter à la rentrée. »

Cette année

Plus je regardais la liste dans les derniers jours, plus je me disais que mon malaise allait plus loin que l’aspect financier cette fois-ci.

Je trouve toujours que ça coûte beaucoup trop cher, mais je suis surtout peinée en pensant aux parents qui en arrachent et pour qui se sera un vrai casse-tête que de trouver les sous pour tout acheter. Je me rends aussi bien compte de mon statut de privilégiée qui a juste à chialer en payant plutôt que d’angoisser en se demandant si elle va arriver à payer.

Puis, je me suis demandé si mon malaise n’était pas plutôt lié aux exigences hyper précises (huit couleurs de duo-tang différentes, par exemple) et parfois un peu farfelues (la profondeur de tant de centimètres pour la boîte de kleenex, genre) sur la liste. Encore là, je sais que je suis choyée, j’ai le temps et une voiture pour courir 38 succursales différentes de papeterie, mais je sais pertinemment que ce n’est pas le cas de tous les parents des camarades de classe de mon fils. Et ça m’attriste beaucoup.

Le problème avec l’étui à crayons

C’est en relisant comme il faut la liste pour une 50e fois en surlignant ce qui correspondait spécifiquement aux besoins des élèves de 1re année que j’ai finalement allumé.

L’an dernier, les enseignantes de maternelle avaient demandé que tous les enfants aient deux étuis à crayons : un étui souple (en tissu) et un étui de type « boîte ». Je suis moi-même bonne élève, j’avais suivi la consigne à la lettre.

Cette année, on nous demande toujours deux étuis à crayons, dans ma tête, je me disais « C’est super, ils sont encore en bon état » et je me préparais à rayer cet item de ma liste. Mais en lisant attentivement, je me suis rendu compte que la demande avait changé. Il fallait maintenant, et je cite : « Deux étuis à crayons en tissus ou souples (pas de boîte de plastique) ».

J’ai retenu un sacre. Pas de boîte de plastique. Nous sommes en 2017, n’est-ce pas? Nous savons que la surconsommation est en train d’user notre planète, non?

Mon fils n’a pas changé d’école, il fréquentera le même établissement, mais d’une année à l’autre, les outils réutilisables… ne peuvent même pas être réutilisés! Il est là mon malaise : je suis déçue de voir qu’on ne réfléchit pas à ces enjeux dans le milieu scolaire, un endroit où on montre aux enfants à recycler, récupérer, réutiliser. Faites ce que je dis, pas ce que je fais, quoi.

Au final, c’est plate, mais ce manque de réflexion et d’imputabilité me fait un peu douter de la pertinence de tout ce qu’il y a d’autre sur la liste, mettons.

D’autres manières de faire

Dans certaines provinces canadiennes, les écoles sont responsables de l’achat du matériel scolaire. Évidemment, l’achat en gros permet des économies substantielles, mais il y a probablement aussi une plus grande réflexion quant à ce qui doit impérativement être acheté… parce que les sommes non dépensées sont réinjectées dans le budget de l’école.

Peut-être que ça se passe mieux dans la majorité des écoles québécoises (je le souhaite!) et que cette mesure serait trop forte et unilatérale pour notre province. Par contre, ça serait bien qu’on se donne collectivement le défi de planifier les demandes de la prochaine rentrée en évitant le sempiternel réflexe de l’achat de toujours un peu plus de cossins. Question d’éviter le bon vieux mantra : Pis envoye au magasin, la mère!

Publicités
Cette entrée a été publiée dans : Des nouvelles
Avec les tags : ,

par

Allô, je suis mère de deux enfants, diplômée en éducation, chroniqueuse sur la vie de famille depuis 2011 et auteure du livre "(tout petit) Toi, le livre de ton enfance" et des guides "Maman a un plan pour que les enfants ne s'ennuient jamais" et "En famille sur la route".

11 commentaires

  1. Les conseils d’établissement (formés de parents et membres du personnel) ont habituellement la tâche d’approuver les listes d’effets scolaires (le CÉ dont je fais partie l’a fait au printemps dernier; nous avons regardé les listes et discuté des changements, etc.). Peut-être que tu pourrais leur en glisser un mot? Je me dis que ça se peut très bien qu’ils n’aient pas vu le changement pour les étuis ou, peut-être, qu’il y avait une raison qu’ils ont jugé pertinente… Cela dit, je comprends très bien ta réaction :-)

    • Tout à fait. Je pense même que ce sera ma job en tant que citoyenne de le faire, d’essayer de comprendre, poser des questions, etc. Car tu as raison, tout peut toujours se justifier ;)

      • Je ne dis pas que c’est justifié. Mais c’est possible que ça n’ait pas été vu et on peut donc espérer que ça ne se reproduise pas l’an prochain (je suis peut-être naïve! ha! ha!).

  2. Bonjour,

    Ma fille n’a que deux ans et ne va pas encore à l’école, mais je ne peux m’empêcher de partager votre exaspération. Étant un peu rebelle, ce serait mon genre d’envoyer mon enfant avec les deux étuis de l’année précédente, au lieu d’en acheter un second en tissu. Qu’est-ce qui arriverait? L’enfant aurait une retenue? Si vous êtes « game » de tenter l’expérience, cela pourrait faire une belle suite à cet article et je serais curieuse d’y apprendre le dénouement de l’histoire. Bon courage et bonne rentrée scolaire!

    • Genevieve Hamel dit

      Jallais ecrire le meme commentaire, est ce que quelqu’un à déjà osé transiger les regles de la liste et si oui que c’est t’il passé?

    • Allô les filles!
      Je me suis toujours dit que ce serait mon genre aussi, d’être un peu rebelle sur les choses qui me tiennent à coeur. Par contre, sur la liste de l’an passé (celle de la maternelle, je vous le rappelle), c’était écrit que tout le matériel non conforme serait remis dans le sac à dos de l’enfant à la fin de la 1re journée. Et y’a une partie de moi qui s’est remis dans mes culottes de fillette de 5 ans hyper-sensible-et-anxieuse et je me suis dit que mon enfant n’avait pas besoin de vivre cette humiliation. Je suis probablement ENCORE trop sensible, mais je n’ai pas osé… et je n’oserai pas le faire.
      Mais je vais aller poser des questions aux adultes responsables par exemple ;)

      • Je comprends parfaitement, j’étais le même genre d’enfant. Et c’est horrible de retourner les items non conformes. Ça place l’enfant entre ses parents et l’école. J’imagine qu’il ne reste qu’à militer auprès du conseil d’administration ou de rassembler d’autres parents qui pensent pareil.

  3. Dolem dit

    Pour ma part, ma fille débute le primaire « officiel » (première année) la semaine prochaine. En vous lisant, j’aurais la bonne intention d’y faire mon rebel… mais je vais quand même lui (ma fille) et leurs (les employers de l’école) laissez la chance de passer une première année avec le matériel demandé sans trop chiâler, question d’avoir du matériels d’apprentissage convenable. L’an prochain par contre, je me permettrai d’aller voir la direction pour leurs demander des explications et leur demander d’acheter le matériel changeant pour voir leurs réactions. En remettant la perspective sur la table, peut-être qu’un changement sera fait?!?

  4. Sophie dit

    En vous lisant, je réalise que l’école où vont mes enfants sont assez souples. Pour ma part, je réutilise tout le matériel en bon état d’une année à l’autre. Certains cahiers canada ont que quelques pages d’utilisées. Je découpe soigneusement ces pages et nous réutilisons ces même cahiers juste un peu moins épais la prochaine année. La même chose pour les duo-tang, il m’est arrivé de ne pas trouver les bonnes couleurs en magasin donc j’ai acheté tous la même couleur et j’y ai collé une étiquette colorée sur le bout pour avoir moins de misère à les différencier! à l’école ils enseignent aux enfant le recyclage et la récupération ben à la maison on poursuit! :) Bonne rentrée à tous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s