Être parent, Parentalité
25 commentaires

Soloparentalité : mes 5 petits trucs

Ça fera bientôt 7 ans que je suis mère d’une famille dont un des parents a un horaire atypique.

Chez nous, c’est mon mari qui ne travaille pas pantoute sur le même horaire que la moyenne des ours. Il est souvent parti de la maison plus de 12h, il commence très tôt ou finit très tard… et travaille tous les week-ends.

Cette situation produit deux choses chez moi : (1) je savoure les moments où nous sommes deux parents pour gérer la routine et le quotidien et (2) j’ai encore plus de respect pour les mères monoparentales qui n’ont pas ce répit.

Les phrases plates

Avec les années, laissez-moi vous dire j’en ai entendu des pas pire sur ma situation familiale : « Oh que ça doit être boring« , « Mais comment tu fais? », « Pffft, dis-lui de changer de job! » et autres phrases démoralisantes. C’est sûr que je ne trouve pas ça facile tous les jours d’être la responsable de la charge mentale et émotionnelle de ma famille… mais ce genre de commentaires futiles n’aident pas vraiment plus ma situation, hein?

Conseils si vous avez une amie qui vit souvent en soloparentalité

  • Au lieu de lui dire que ça doit être plate, allez donc lui tenir compagnie un mardi soir
  • Au lieu de lui demander comment elle fait, rappelez vous qu’elle a peut-être juste pas le choix
  • Au lieu de lui dire de sommer son co-parent de changer de job, sérieux, dites rien. Ou bien aidez-la à trouver des solutions pour quand elle est un peu dépassée.

Conseils si vous êtes souvent ou occasionnellement en solo

Avec les années, j’ai développé des petits trucs organisationnels pour mes jours de semaine en solo et j’ai pensé que ça pourrait peut-être intéresser quelques-unes d’entre vous. Les voici!

Truc 1 – Zéro pression alimentaire

On n’a pas les moyens d’avoir de l’aide ménagère ou familiale, alors je refuse de me mettre quelque pression que ce soit. Quand j’arrive à la maison avec les enfants à 17h50 et que j’ai 30 minutes de devoirs et leçons à faire avec mon plus vieux, c’est catégorique, je fais pas à souper. Point final. Si j’y ai pensé, j’ai un repas préparé par un service de traiteur pas cher de mon coin que je mets au four, sinon, on mange des restants (plus souvent qu’autrement du spagat réchauffé) ou bien on mange de l’hummus avec des pitas et des concombres. Pour vrai, c’est ben correct.

Truc 2 – Préparer les repas du lendemain

Les enfants m’aident à remplir le lave-vaisselle, à faire les lunchs… et à préparer le déjeuner! On met les napperons, des verres d’eau, des cuillères, des bols, on les remplit de céréales. Ne restera qu’à y mettre du lait, servir un bout de pain, du beurre d’arachide et le tour sera joué. Le plus important quand tout ça est fait : je pars le lave-vaisselle dans la seconde. Pourquoi? Vous le saurez truc numéro 5, ha!

Truc 4 : Les laver, vite fait bien fait

D’abord, je range les pyjamas dans la salle de bain. Ça fait que, après une douche rapide (ou un lavage à la débarbouillette, ça arrive), les enfants n’ont pas à courailler dans leur chambre, ils mettent leur pyjama tout de suite après s’être séchés. Ils brossent leurs dents et leurs cheveux. Ça, c’est non négociable.

Truc 4 – Préparer les vêtements du lendemain

Je mets dans un panier (sur le comptoir de la cuisine) les vêtements que mes deux enfants devront mettre le lendemain. On les choisit souvent ensemble, c’est joyeux. Et le lendemain matin, je n’aurai même pas à y penser, ils vont les enfiler après leur dernière bouchée de céréales avalée, car ils seront « dans leur face ».

Truc 5 – Profiter de chaque minute du dodo des enfants

Une fois qu’ile dorment, je vérifie que les sacs d’école sont prêts et sur le pas de la porte, je fais une brassée de lavage si c’est nécessaire, je mets de l’eau dans la machine à café et, surtout, je défais le lave-vaisselle avant d’aller me coucher, car je sais que, sinon, ma fatigue du matin me fera voir cette tâche quotidienne comme un fardeau, alors que le soir, je m’en fous un peu! Ensuite, j’ai tellement de temps pour niaiser sur Facebook, envier les maisons des blogueuses américaines sur Instagram et regarder This is Us, c’est parfait!

Truc que j’aimerais développer : Demander de l’aide

Je n’ose pas le faire souvent, mais je sais que si je demandais aux gens autour de moi, peut-être que certaines personnes accepteraient de venir 90 minutes surveiller ma maisonnée qui dort pendant que je vais prendre soin de ma santé physique et mentale au gym… Un jour, j’oserai prendre le risque de déranger. Un jour!

Quels sont vos trucs pour les soirées ou les matins où vous devez gérer seule la maisonnée? J’aimerais ça vous lire dans les commentaires xx


Crédit photo : Caroline Dostie

Publicités

25 commentaires

  1. Stéphanie la bedaine dit

    Haha! Ici : maman de 3 bientôt 4 de 6 ans et moins et femme d’un musicien. Quand je dis musicien, c’est son boulot… il il travaille BEAUCoUP assez que plus petits, mes enfants lui disaient BYE PAPA lorsqu’il changeait de pièce…pour vrai! Alors le chaos ici est quasi omniprésent. Cependant, lorsque j’ai réussi à mettre en mots clairs que oui c’est fou chez nous car on est juste de même et que c’est par choix, les gens ont cessé de dire: j’sais pas comment tu fais! Et ont commencé à trouver ça plus « hot » et non, le facteur « cool, hot etc… » n’est pas recherché c’est juste de même! Alors nous aussi on prépare les vêtements la veille quand je réussis, je mets même les manteaux prêts sur le plancher de la cuisine avec les accessoires qui vont avec… pour le départ le matin. Le soir de la gym, on mange des petites sandwiches faites à l’épicerie autour de la table du salon pc que sinon c’est juste trop… et on recycle les pyj 2 dodos pc que crime après un bain on es-tu propre ou on l’est pas?! Pis on chante des airs d’opera En changeant les paroles, on fait des fêtes d’elvis et on danse sur du AC DC ds le salon avec une boule disco… ah et puis si je peux ajouter un truc de mom ben efficace: t’sé quand frappe la saison de la gastro-entérite… toujours TOUJOURs faire le lit 2 fois! Je m’explique: chaque enfant a un lit ( et ici un couvre matelas en plastique) je fais le lit, drap contour et drap et VLAN je sacre un 2e couvre matelas, puis un autre set de draps!! Ca vomit? pipi au lit à 2h du mat!? Retire 1 set de drap et petit plastique, OUAH un lit tout propre est prêt – et puis dodo !!!! Lâchez pas les mono/solo/superparents!!!

  2. En ce moment, mon truc pour survivre à ma soloparentalité, c’est d’arrêter de me dire « ça, je vais faire ça quand C sera couché ». Non, quand C se couche, je tombe épuisée et j’ai juste la force de m’éfouarer sur le divan et de décompresser de mon mieux. Au début, je culpabilisais de ne pas rentabiliser mes heures toutes seules. Mais depuis que je n’ai pas de nuits dignes de ce nom, le soir, je suis inapte. Alors tant pis je n’arrive pas à remplir ma to-do list. Je survis, et c’est ben en masse.

  3. Salut,
    Je suis maman d’une grande de 8 ans et d’un tout petit de 10 mois. J’enseigne au cégep et mon mari travaille dans un resto à 6 am, donc on connait les horaires atypiques (et changeant de mon côté). J’habite pas mal loin du travail alors préparer les troupes peut être stressant le matin. Mon plus gros problème est que je n’ai jamais été matinale. Mon truc proncipal est en fait mon leitmotiv: fais en sorte que chaque minutes soit constructive. T’es dans les vapes malgré le café et tu ne te rappelles plus pourquoi t’étais allée dans la cuisine? Pas grave, regarde, v’là la gourde de la petite, passe-lui! Aussi, je me suis aperçue que j’en faisais trop, au point ou je privais ma grande d’autonomie. Déléguer, ça aide à respirer! Bon courage à tout le monde😊😴

    • Oui, déléguer, moi aussi j’apprends ça en voyant mon grand être capable (et être content) d’en faire plus. Mais, t’sais, j’essaye d’être douce avec moi, c’est quand même la première fois que je suis la maman d’un enfant de presque 7 ans ;)

  4. Amelie dit

    Depuis que j’ai lâché prise sur la vaisselle qui traîne sur le comptoirs et le salon qui c’est transformé en salle de jeux dans le temps de le dire… ben mon soloparenlité va ben mieux.
    On lâche pas le filles !

  5. Hermine dit

    C’est effectivement les phrases des autres qui sont souvent demoralisantes et dont on se passerait.
    Maman d’un 3 ans et un 6 ans, avec un papa aux horaires changeant qui peut parfois passer plusieurs jours loin, on a pas eu le choix de se trouver des petits trucs.
    D’abord pas le choix : il faut que les enfants aident dans les tâches ménagères, tous ensemble on peut faire les choses plus rapidement et c’est moins désagréable.
    Toujours prévoir le menu pour la semaine (rien de pire que de se demander ce qu’on va manger le soir et de courir à l’épicerie avant d’aller chercher les enfants), et prévoir plusieurs plats de sauce à spag dans le congélateur pour les soirées les plus fatiguantes.
    Une fois que les enfants sont couchés j’ai tendance a tout ranger et préparer pour le lendemain, mieux vaut garder le rythme pour éviter d’être dépacé par la suite. Par contre comme on est pas parfait, si la fatigue se fait sentir je lache prise sur des choses moins importantes : comme… Le ménage! Les enfants prefereront avoir une maman en forme qu’une maison propre ;)

  6. Jacinthe dit

    Je suis monoparentale a 100% depuis 5 mois, deux petits singes fous de 6 ans et 8 ans. Je pratique le lâché-prise et c’est ce qui me sauve. Je trouve ça comique de lire le truc 4 parce que je fais pareil… certains soirs c’est à la débarbouillette. Y’a juste les dents que c’est non négociable. J’ai aussi lâché prise sur l’heure du couché. Je ne m’impose pas une heure fixe mais un plus ou moins 30 minutes !! Les enfants sont autonome ils s´habillent seuls le matin, je fais les lunchs et leur déjeuner. Le soir quand ils sont trop fatigués pour les devoirs on remet à plusieurs tard (le lendemain au déjeuner ou au soir). Il n’y a pas de raison d’etre trop rigide. Si mon 6 ans bougonne devant ses leçons, on ferme tout ça on met de la musique et on danse ! La vie est trop courte pour se chicaner une heure pour 5 mots étiquettes. J’attend qu’il soit plus en forme.

  7. Bonjour, je pense que c’est la première fois que j’écris un commentaire dans un article trouvé sur Facebook. . Mais là, votre article me fait un bien fou… j’avais envie de vous dire merci…

    À vrai dire ce que vous décrivez c’est mon
    quotidien…. J’ai’ai 4 enfants et mon conjoint a aussi des horaires atypiques. ..Il peut voyager 1 sem sur 2… Donc, je me débrouille aussi seule avec les enfants , le boulot à temps complet, les horaires de sports des enfants, les activités parascolaires et en plus d’essayer d’entretenir nos relations familiales, amoureuse et amicales. Bref, je fais comme je peux.

    Une chose est certaine, mon truc est de cuisiner un après midi pas fin de semaine afin d’avoir des repas préparés pour au moins 4 jours… je sauve souvent beaucoup de temps dans la semaine en plus d’économiser de l’$.

    Il m’arrive aussi de faire » des souper à l’envers » comme je les appelle. Au lieu de manger un souper traditionnelle on mange un déjeuner. .. Bref chacun choisi ce qu’il a envie de manger… Parfois des oeufs, céréales ou toast… les enfants adorent et ça m’enlève un stress énorme.

    Aussi, je fais un bloc de devoirs et leçons la fin de semaine question d’alléger la routines des devoirs et leçons la semaine.

    Sinon, j’essaie de responsabiliser les enfants en leur donnant des tâches tel que le recyclage, le lave vaisselle, la vaisselle. J’ose même leur demander de faire leur merveilleuses boites à lunch ou chacun apprend à choisir ses aliments en fonction des groupes alimentaires.

    Je suis moi aussi tanné d’entendre les gens porter des jugements sur des choix de vie que nous avons fait… j’en ai rien à cirer de votre perception de Ma Situation comme vous dites!!!

    Quand vous me dites des commentaires de la sorte ,j’ai juste envie de vous dire… mêlez vous donc de vos affaires.

    Le savez vous que lorsqu’il part pour le travail parfois ça me fait du bien à moi aussi…. je respire un peu… je me repose… je passe des beaux moments avec mes enfants… on mange des choses que leur père aime moins, je partage à tour de rôle mon lit avec chacun d’eux afin de faire des dodos collés. Comme quand ils étaient jeune. Du pur bonheur. A leur réveille. .. je les bécottes… je leur souffle des mots doux à l’oreille.

    Savez vous qu’au lieu de se chicaner à tout les soirs comme certains couple que je connais…. on s’envoie des petits mots doux, nos appels sont pertinents remplis de tendresse, amour, curiosité et intérêt pour l’autre.

    Je ne suis pas en train de dire que notre vie est remplie de joies et bonheur comme dans les calinous mais je pense que notre couple continue d’être en santé et ce parce que nous avons justement du temps de façon individuel.

    Il me reste en effet quelques défis au quotidien à surmonter dont celui moi aussi de demander de l’aide. . Je suis pas forte la dedans. Alors si vous avez envie de me faire plaisir. .. juste passer me faire coucou. Ça change parfois le mal de place… Sinon, si vous avez envie de venir me donner un coup juste pour le plaisirs. . Pour votre bénévolats alors venez … sattemdez pas que je vous le demande…. je ne le ferai pas.

    Finalement, si les vistes que vous me faites sert à me critiquer ou simplrment pour en discuter avec votre caissière à l’épicerie que votre fille est dont pas chanceuses etc…Ne perdez pas votre temps si précieux et votre salive à critiquer. .. c’est contre productif.

    Je vous dit restez chez vous!!! J’ai pas besoin de ça ni de vous. .. Ce que j’ai besoin et qui me fait du bien c’est de vous voir et pouvoir me res source, ventiler et utiliser votre belle énergie et votre positivisme. C’est ça qui me fait le plus grand bien…

  8. Anne-Marie dit

    Mon chum aussi à un horaire atypique, ça fait que les soirs de smaine je suis toute seule avec les deux. Je mets la table pour le lendemain, je sors le linge la veille, les lunchs sont aussi faits la veille pis pour les soupers…disons qu’on mange ben souvent des pâtes !!

  9. Que ça fait du bien de lire cet article (et les commentaires) ! Merci Odile ! <3
    Ici c'est soloparentalité 6 mois par année répartient sur toute l’année.

    Moi je ne suis pas encore en paix avec ça. Faut dire que ma fille à 2 ans alors c’est plus nouveau pour moi. Je dirais que ce qui commence à m’aider c’est de faire attention à ne pas me comparer. Les commentaires de mon entourage il y en a beaucoup et il faut encore que je fasse un effort pour ne pas les laisser m’atteindre. Tsé la famille "normale" où papa&maman sont ensemble tous les soirs pour gérer la vie de famille. Elle est bien belle cette famille mais ce n'est pas la mienne et finalement je ne la voudrais pas autrement.

    Je dirais que la partie la plus difficile c'est l'isolement. Je suis donc tellement en accord avec le conseil de venir faire
    un tour chez nous les parents (souvent maman #grrr) soloparentales !

    Aussi ce qui m'aide beaucoup c'est de sortir de la maison. Ma cocotte semble tellement plus facile à vivre après 6 jours en ligne seule avec elle quand on fait une sortie (aussi bête que d'aller au centre d´achats flâner et manger).

    Et oui à la déculpabilisation de toute ! C'est un travail de tous les instants mais qui en vaut la peine !

    • Merci tellement pour ton commentaire!
      En effet, ne pas se comparer aux familles qui vivent sur un horaire typique est un méchant bon départ. Je ne vis pas leur situation, peut-être que ça ne me donne rien de gaspiller de l’énergie à l’envier… aussi bien trouver des trucs pour rendre la mienne, ma situation, le mieux qu’elle puisse être.

  10. Andreanne dit

    Mon chum est pilote d’avion et moi je suis prof au cégep (j’étais…!?) j’ai pas eu de taches après mon congé de maternité et j’ai décidé de ne pas essayer ailleurs. Les profs seront pourquoi!… tout recommencer dans un autre établissement avec deux enfants (3ans et 11mois) et un mari parti la moitié du temps était hors de question… pour ma santé mentale. J’espère avoir la force de trouver des taches ailleurs bientôt! En plus, Je n’ai aucune aide autour de moi (et moi aussi ben ben de la misère à en demander)
    Ça fait vraiment du bien de vous lire et de savoir que c’est possible de survivre. Mais au-delà des tâches quotidiennes, ce avec quoi je rush le plus c’est les émotions des enfants quand leur père part. C’est une à deux journées où ma plus vieille réagit vivement (entêtée, triste, plus fragile) et où mon plus jeune ne comprend rien… c’est tough. Et quand on s’installe dans une routine solo et qu’on devient confortable bam papa revient et la routine est bousculée. Je sais pas comment gérer ça. Au moins FaceTime aide un peu en autant que les fuseaux horaires sont compatibles!

    • Tu aurais dû me voir quand j’ai lu ton commentaire tantôt. J’ai immédiatement eu les yeux mouillés et j’ai dit à voix haute : C’EST ÇA OSTI.
      Parce que c’est ça, y’a aussi toute la notion de routine chambardée tout le temps qui est vraiment tof. Je pense que je suis dans le déni un peu, la preuve, c’est qqch que j’ai occulté complètement dans ce billet. Peut-être parce que ça en mériterait un autre seulement sur ce sujet, je sais pas.
      En attendant, merci tellement de faire évoluer ma réflexion xx

    • Maryse Bernier dit

      Oh mon dieu! J’aurais pu écrire tes lignes.
      Mon conjoint est camionneur alors ma poulette de 4ans et demi qui pleure et s’ennuie je connais. Mais si ça peut t’encourager, à 3ans s’était le pire bout. Maintenant, il lui arrive de ne pas avoir le temps de venir parler à papa au téléphone pcq mademoiselle joue! 😉

  11. genevieve dit

    merci pour larticle ca fait du bien de lire ca! un regard positif sur notre situation qui nest pas toujours facile, surtout lorsque jugée par des couples faisant du 9-5. mon seul autre truc cest ma mijoteuse. ca sauvé vaisselle et temps fou. et pour la sante mentale, je suis membre dun gym avec garderie. cest mon luxe, non négociable.

  12. Christine dit

    Bon matin!
    Monoparentale d’un ti-loup de 71/2mois! Adorable comme tout mais qui ne fait pas encore ses nuits. Je suis complètement affolé à l’idée de retourner travailler, d’autant plus que j’ai beaucoup de route à faire. Ma maman fera la routine du matin, pour éviter qu’il ne passe sa vie à la garderie, entre autre (Merci 1000x !!) Heureusement !! Vous lire m’encourage pcq honnêtement des fois j’ai peur de ne pas y arriver…
    Merci les mamans!
    Cri

  13. virginia dit

    je suis tellement avec toi pour la bouffe – mais mois c’est le déjeuner! Les filles mangent des croquettes de poulet et du riz pour déjeuner ca fait quelques années – on achète des meilleures croquettes et elles font le riz elles mêmes (12/14)
    Moi ce que je trouve le plus dur c’est les longues soirées seule – après les course, après les devoirs, une fois qu’elles sont couchées – la conversation adulte, ca me manque!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s