Des nouvelles, Réflexions
6 commentaires

Un lit king a sauvé mon mariage

Je n’ai jamais aimé dormir dans le même lit que quelqu’un. J’ai le sommeil léger, je me réveille à rien et j’ai bien souvent de la difficulté à me rendormir une fois que mon sommeil a été perturbé.

Je n’ai jamais réussi à dormir avec mes enfants, pas une seconde, le co-dodo ce n’est vraiment pas pour moi. J’ai besoin d’espace, j’ai besoin de me sentir en contrôle, dans la nuit comme dans la vie.

Une histoire de matelas.

Il y a 10 ans, quand j’ai emménagé avec mon chum, celui qui allait devenir mon mari et le père de mes enfants, on avait un lit double ben normal, comme tous les couples dans la jeune vingtaine. J’endurais mes nuits raccourcies causées par une présence humaine dans mon lit parce que… ben parce que j’étais jeune et pas fatiguée en général, donc mal dormir, c’était pas la fin du monde.

Puis on a eu Henri. Mon sommeil est devenu ca-pi-tal. J’étais plus souvent qu’à mon tour « gossée » de ne pas dormir seule. On s’est acheté un lit queen pour que j’ai plus d’espace, pis j’ai arrêté de chialer. Pour quelque temps.

On a eu Martha. J’étais fatiguée, j’allaitais, je travaillais à temps plein. J’avais besoin d’heures de sommeil, de bonnes heures de sommeil. À l’époque, avoir mon lit à moi aurait relevé de la fiction, notre mignon condo ne permettait tout simplement pas cet espace. J’ai donc proposé à mon chum que, au moins, nous dormions chacun avec notre couverture.

Une révélation.

Voir. Voir que je n’y avais pas pensé avant! Il ne tirait plus la couverture, je ne me réveillais pas en plein milieu de la nuit frigorifiée et pas capable de me replonger dans le sommeil pour des heures. En plus, on pouvait maintenant choisir chacun le type (et la chaleur) de notre couverture. Le bonheur.

Puis on a déménagé dans notre maison. Puis, j’ai traversé une période difficile. J’avais une fatigue accumulée pas possible. Quand mon mari rentrait du travail à minuit ou ronflait ou bougeait et que ça avait le malheur de me réveiller, j’avais juste envie de pleurer.

Va dormir sur le divan.

C’était un vrai cercle vicieux. Plus j’avais peur de mal dormir, plus je dormais mal. Ce qui fait que, les nuits où je savais que j’avais le plus besoin de sommeil, je lui demandais d’aller dormir sur le divan. Et puis, pouf, je dormais sur mes deux oreilles. J’en suis venue à me demander si je ne serais pas plus heureuse de m’aménager une chambre dans la pièce qui me servait de bureau.

Mon chum ne voulait rien savoir. Je lui ai bien fait comprendre que ce serait ma décision, que ma santé physique (et mentale) passerait avant son besoin de dormir dans le même lit que sa blonde chaque soir. Mais je sentais que je le blessais, que pour lui, c’était aussi une manière de mieux dormir que de me savoir à ses côtés. Et je l’aime gros comme la terre, ce gars…

On a donc fait un compromis. Un genre de test pour quelques mois. Si ça n’arrangeait pas les choses, j’allais me faire une chambre dans le bureau. On avait par contre commencé à établir des balises. Par exemple, le soir où un de nous deux aurait besoin de la présence de l’autre, on allait se le dire. Communiquer, finalement.

Bref, ce test-compromis-de-la-dernière-chance, c’était un lit king. Un ÉNORME lit. Quand j’ai vu ça arriver dans notre chambre, j’ai éclaté de rire. Ça tient plus du bateau que du lit si vous voulez mon avis. Ben, crime, ç’a marché.

Je n’ai pas eu à me faire de chambre dans le bureau, il n’a plus eu à dormir sur le divan, on dort maintenant chacun de notre bord du lit. On ne se dérange pas (chacun sa couverte, vous vous rappelez), on s’entend à peine ronfler, mais quand on veut, on peut se coller, se retrouver. Jusqu’à ce qu’une présence humaine dans mon espace vital me dérange trop, pis que je lui donne des coups de pieds sur les mollets. Sans faire exprès!

Avez-vous d’autres arrangements de sommeil « hors norme » ou bien vous aimez ça dormir avec quelqu’un (et peut-être même partager une couverture)? J’aimerais tellement entendre vos histoires dans les commentaires!

Publicités
Cette entrée a été publiée dans : Des nouvelles, Réflexions
Avec les tags : , , ,

par

Allô, je suis mère de deux enfants, diplômée en éducation, chroniqueuse sur la vie de famille depuis 2011 et auteure du livre "(tout petit) Toi, le livre de ton enfance" et des guides "Maman a un plan pour que les enfants ne s'ennuient jamais" et "En famille sur la route".

6 commentaires

  1. Par ici, ça fait 17 ans qu’on est mariés et 16 ans qu’on fait chambre à part…ça a sauvé mon mariage itou! Et si on est en déplacement et qu’on doit partager un lit, ça me prend un somnifère. Je suis la princesse petit-pois!

    • Oh my que je te comprends! Et je trouve ça tellement hot de s’assumer comme ça! Pour vrai, y’a plein de gens qui oserait jamais le dire de peur que les gens comprennent pas… et jugent ;)

  2. Ste-Nance dit

    Pareil et je le conseille régulièrement: lit king avec couvertures séparées (comme dans les catalogues Ikéa des années 80 ;)

  3. Sandra dit

    Je suis le même type de dormeur que toi. En plus, mon chum ronfle très fort! Nous faisons chambre à part et c’est parfait pour nous!

  4. Jessica dit

    J’ai vécu en Suisse et là-bas, dans les hôtels chacun a sa couverture, sa couette comme ils disent. J’ai déjà lu quelque part un article là-dessus, écrit par une Québécoise qui disait que ça avait sauvé son mariage aussi… Et j’ai aussi lu un jour que les femmes dormaient mieux seules et que pour les hommes, c’est le contraire. Je confirme que c’est pareil chez nous ! Pour l’instant, le lit queen et couverture commune nous suffisent, mais ça pourrait changer… ;)

  5. « En général les hommes dorment mieux à deux dans un lit alors que les femmes dorment mieux seules… » Mais oui c’est ça !!! Je découvre ce post et il vient souligner mon dilemme :  » j’aime m’endormir avec mon amoureux mais je dors mal de partager ma nuit et mon lit qu’il soit immense (c’est le cas ;-) ) et que les couettes soient nombreuses ! Je crois qu’il faudrait qu’il parte sur la pointe des pieds dormir dans une autre chambre et qu’il revienne après mon réveil … ( rire )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s