Des nouvelles
Laisser un commentaire

Deux jambes, il me semble

Je me doutais que cet hiver ne serait pas de tout repos.

Quand j’ai décidé en décembre de retourner travailler en agence, je savais que notre routine familiale allait devoir changer.

Mais ça, c’était sans compter la blessure à la cheville que j’allais me faire en tombant sur la glace en janvier. Tout à coup, en plus d’être submergée par le quotidien et les responsabilités en tout genre, je me suis retrouvée incapable de descendre au sous-sol (donc d’aller dans les chambres de mes enfants, de faire le lavage, etc.), incapable de marcher seule jusqu’à ma voiture, incapable d’aller reconduire ou chercher mes enfants au CPE et à l’école… le tout en ayant mal comme c’est pas possible.

J’ai dû demander de l’aide.

La famille et les voisins m’ont aidée pour les matins pendant quelques jours… ce sont les soirs qui allaient être vraiment compliqués. Nous avons donc pris la décision d’engager quelqu’un qui irait chercher les enfants, les ramènerait à la maison et mettrait le souper au four. Comme nous avions déjà décidé en décembre de commander des repas-traiteur pour les 4 ou 5 soirs par semaine où je serais seule avec les enfants, ça facilitait au moins un peu ce casse-tête de conciliation travail-famille-blessure.

Février a passé, mars est enfin arrivé et ma cheville, à grands coups de physiothérapie, a repris du mieux.

Un mal pour un bien.

Cette malchance, elle m’a ouvert les yeux. J’avais la possibilité de demander de l’aide, mais j’étais trop fière pour le faire. Il a fallu que je me retrouve vraiment incapable de tout gérer toute seule pour réaliser que ce que je considérais comme une dépense inutile étant en fait une méchante bonne solution. Et pas que temporaire finalement. Parce qu’on l’aime « gros comme ça », et les enfants et moi, notre gentille personne qui s’occupe d’eux tous les soirs maintenant en attendant que je revienne du travail. Parce que même avec mes deux chevilles et mes deux jambes, il me semble, j’ai toujours bien que deux bras. Mais ça va.


Crédit photo : Jean-Philippe Audet

Publicités
Cette entrée a été publiée dans : Des nouvelles

par

Allô, je suis mère de deux enfants, diplômée en éducation, chroniqueuse sur la vie de famille depuis 2011 et auteure du livre "(tout petit) Toi, le livre de ton enfance" et des guides "Maman a un plan pour que les enfants ne s'ennuient jamais" et "En famille sur la route.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s