Tous les articles classés dans : Parentalité

Les prénoms les plus pop’ de 2016 sont là!

Chaque année, en avril, on l’attend, on la scrute : la liste des prénoms les plus populaires chez les bébés du Québec! Je viens de la parcourir et, en bref, je vous dirais que 2016 a été dans la continuité. Chez les filles, les 5 prénoms les plus populaires sont inchangés entre 2015 et 2016! Emma, Léa, Olivia, Alice et Florence sont toujours (et dans le MÊME ordre) les prénoms les plus en vogue. Chez les garçons, il n’y a que le prénom Jacob qui a été éjecté du top 5 (il était en 3e place en 2015). Donc, les prénoms les plus populaires sont William, Thomas, Liam, Nathan (le p’tit nouveau de 2016, il était en 6e place en 2015) et Félix. Dans le top 20, il y a vraiment des noms classiques que je trouve magnifique : Emile, Edouard, Rose et Charlotte. C’est peut-être parce que j’en côtoie autour de moi en ce moment, des bébés si magnifiquement nommés, mais ce sont pas mal mes crush du haut de palmarès ;) Je fais comme tout le …

Comment se faire plein d’amis parents, partie 2 : le small talk

Vous avez donc osé aborder cette mère à l’air sympathique au parc. CHAPEAU! Après les remarques et les compliments sur vos enfants respectifs, qu’est-ce qu’on fait? De quoi parle-t-on? Bien souvent, de rien. On dit des mots, mais c’est seulement pour meubler le silence et déjouer le malaise. On fait du small talk. « On l’a-tu l’beau temps, hein? » « Ah ben, la Ville a taillé les arbres. » « Pis, quoi de neuf à part de ça? » #killmeplease Toutefois, j’ai appris récemment que le small talk peut aisément se transformer en medium talk si on ajuste un peu les questions qu’on pose à son interlocuteur pour en apprendre davantage sur ce qui est important pour lui, pas seulement connaitre une liste de faits à son sujet. « Creating a sense of intimacy has to do with two things: sharing things that feel close to you and an exploration of value systems », explique la psychiatre Gail Saltz. Voici donc une liste de questions pour vous aider à apprivoiser l’art étrange du small talk sans vous aliéner. Et si vous désirez vous tremper l’orteil dans le medium talk, exposez votre …

Comment se faire plein d’amis parents, partie 1 : premier contact

Bon, ça semble être enfin vrai. La belle saison est là pour rester (HOURRA!) et, avec elle, les contacts un peu awkward avec des parents, comme vous et moi, qui vont éventer leurs enfants au parc ou dans des ligues d’activités sportives. Vous savez très bien comment ça se passe. Vous repérez un ou deux parents potables qui pourraient rendre vos moments assis dans le gazon moins pénibles. Vous les observez discrètement du coin de l’oeil en vous demandant si vous devriez les aborder ou pas, d’un coup que vous passeriez pour une creep ou une motivée fatiquante. Qu’est-ce que vous leur diriez de toute façon? Un plate « Il fait beau, hein? » Par dédain du small talk et crainte de l’opinion des autres, vous vous contentez de sourire passivement lorsque leur regard croise le vôtre. Pis dans le temps de le dire, vous avez passé votre été toute seule à surveiller vos enfants et vos notifications sur votre téléphone. Ouais, je le sais très bien comment ça se passe parce que j’ai longtemps été cette mère. J’étais terrorisée à l’idée d’entretenir une conversation avec …

J’ai honte de la mère que j’étais

Hé, salut. Avant de rentrer dans le vif du sujet, je pense qu’il serait plus poli que je me présente. Que je m’introduise, comme disent les Anglais. Question que cette nouvelle collaboration commence en douceur. Parce que le doux, c’est pas mal ma philosophie de vie. Le doux, c’est une priorité, un objectif, une quête. J’en distribue du mieux que je peux autour de moi. Tout comme les high-five. Je suis une bonne donneuse de high-five. Veux-tu un high-five? Tiens, prends-en un, c’est gratuit. Je suis très heureuse de débarquer sur Maman a un plan et de faire équipe avec une personne aussi sensible, intelligente et douée sur les réseaux sociaux qu’Odile. J’ESPÈRE QUE VOUS ALLEZ M’AIMER PARCE QUE MOI JE VOUS AIME DÉJÀ. Bloguer sa maternité J’ai longtemps écrit sur mon blogue personnel Ce que j’ai dans le ventre. Au fil des ans, les billets se sont accumulés par centaines, au gré de mes épiphanies, de mes questionnements et de mes pétages de coche. Je suis allée faire un peu de ménage là-dedans récemment. Chaque …

Le prince charmant avait un fils

Du plus loin que je me souvienne, dans mes livres de princesse, non seulement Prince-charmant-sur-son-cheval-blanc n’arrivait pas en package avec Petit-prince-sur-son-poney, mais en plus la belle-mère était carrément désagréable (et moche, mais ça c’est un autre problème). Heureusement, parmi les choses que la vie m’a apprises, il y a notamment le fait que rien ne se passe jamais comme prévu. Lorsque Époux et moi sommes tombés amoureux l’un de l’autre, je savais qu’il avait un fils. J’ai donc plongé dans notre histoire en toute connaissance de cause. Ou du moins c’est ce que je pensais. Parce qu’en réalité, on ne peut absolument pas se douter du tourbillon qui nous attend tant qu’on ne s’est pas lancé dans l’aventure à coeur perdu. Si je résume : pas-encore-époux et moi tombons en amour, on se fréquente, il parle de moi à son fils, je rencontre officiellement futur-beau-fils, on s’apprivoise, il m’appelle pour la première fois sa belle-mère (ce qui équivaut à vieillir de 25 ans en une minute) et puis finalement, quelques mois plus tard, on s’installe …