Tous les articles classés dans : Vêtements pour enfant

Les petites natures, le gros coup de coeur

Un style vintage pour bébé.

Publicités

Prêt pour la rentrée (ou presque, presque, presque)

Quand Sports Experts m’a fait parvenir une carte-cadeau pour que je puisse aller me chercher des morceaux de leur collection « Retour à l’école », j’ai un peu sauté de joie. Ça fittait juste trop parce que mon garçon commence sa première année dans quelques jours et que c’est un petit sportif (qui pourrait porter ses bas de soccer pour dormir, vous voyez le genre). Alors, je me doutais bien qu’à ses yeux je serais la mère la plus cool du monde de l’amener dans cette boutique-là pour magasiner ses nouveaux vêtements d’école. #héhé Ce dont je ne me doutais pas, par exemple, c’est que je ferais juste ce magasin… car on lui a aussi trouvé un sac à dos et une boîte à lunch, en plus des souliers et des vêtements que je m’enlignais pour lui trouver là-bas. Me reste qu’à aller magasiner les soixante-douze duo-tang tous de couleurs différentes mais, pour le reste, c’est fait. Yay! Déjà? Vraiment? J’ai eu un gros coup de coeur pour le chandail à capuchon Adidas que vous voyez sur …

Le motif de grille

C’est minimaliste, géométrique et si scandinave. C’est le plus récent motif à la mode. Voici la grille. J’ai des relents de la fin des années 80 à chaque fois que je vois ce quadrillé noir et blanc. Faut dire que j’ai eu un couvre-lit dans le même genre, back in the days. Ce classique est donc de retour pour la nouvelle génération. À harmoniser avec un punch de couleur ou deux, ou encore d’autres motifs noir et blanc pour avoir l’air de sortir d’une revue de design finlandais. Liian helppoa (« trop facile » en finnois). Image à la une: vêtements par Mainio photographiés par Deko 

Des robes comme dans mes rêves

Avez-vous vu la nouvelle collection que la marque Sonnet James a sortie hier? Je n’ai qu’un mot pour résumer ma pensée : aglaglaglagla. Ben oui. Je capote. Je ne sais pas exactement ce qu’il y a dans l’ADN de cette compagnie, mais ça vient faire résonner quelque chose chez moi qui ne se peut même pas. On s’entend, c’est juste du linge, qu’est-ce qui me bien me chavirer autant? Est-ce que c’est parce que c’est une compagnie de San Francisco qui fait la promotion de l’achat local? Est-ce que c’est à cause de leurs ambassadrices cool et branchées (allô, Naomi Davis, ben non, vous me faites pas rêver, toi pis ton lifestyle)? Est-ce que ce serait parce que les robes sont brandées « pour les mères »? Est-ce que c’est parce qu’ils ont embarqué dans le mouvement #ShopWithAPurpose? Ou juste parce que ce sont des maudites belles robes? Ça se peut aussi. Attention! Si vous n’aviez pas vu leur collection du printemps 2015, tant mieux pour votre portefeuille. Mais, là, pour la nouvelle collection « Holiday » il est …