Tous les articles taggés : Congé de maternité

Quand congé de maternité rime avec changement de métier

Envie de ralentir, découverte de nouveaux intérêts, besoin de flexibilité, nouvelles priorités. Ce ne sont que quelques-unes des raisons qui poussent les mères en congé de maternité à remettre en question la voie professionnelle qu’elles avaient empruntée avant de devenir mères. Voie sur laquelle, en principe, elles devraient retourner une fois le congé terminé. C’est le portrait que nous fait Andrée-Anne Pelchat, conseillère en orientation, de la clientèle qu’elle guide jour après jour. En fait, c’est 30% de ses clients qui consultent pendant ou suite à un congé parental. C’est vraiment beaucoup, mais quand je pense à toutes les mères autour de moi qui ont pensé changer de carrière (hein, que celle qui n’a pas rêvé d’ouvrir un magasin pour enfants se manifeste, je ne la connais pas), ce chiffre ne m’étonne pas tant que ça. On pourrait croire que c’est principalement le difficile équilibre de la conciliation travail et famille qui amène tant de femmes à consulter, mais il n’en est rien, nous dit l’experte. Selon elle, c’est un peu comme s’il y avait …

MAP au travail : Marie-Josée Gauvin

Chez Maman a un plan, on adore Marie-Josée Gauvin! La talentueuse animatrice radio ne cesse de nous impressionner. C’est bien simple, son énergie, sa créativité, son look (juste wow) et comment son amour de son travail au CKOI 96,9 transparaît, ça nous inspire! On s’est donc dit qu’il n’y avait qu’elle pour commencer notre série de portrait sur des mères-travailleuses-inspirantes. Ici, elle répond à nos questions et en profite pour partager avec nous sa passion pour l’animation, ses meilleurs trucs de conciliation, son amour pour sa puce de presque deux ans, Joséphine (on a eu les larmes aux yeux), et l’identité de sa working-mom modèle. Attention, c’est du béton! Qu’aimes-tu le plus de ton travail? J’écoute de la musique, en jasant de sujets qui m’intéressent, avec une proximité immédiate de mon auditoire. C’est vraiment cool. Après la naissance de Joséphine, as-tu pris un congé parental? Oui et j’ai recommencé à travailler lorsque Joséphine n’avait pas tout à fait trois mois. Un peu à cause du milieu dans lequel je suis, quoique mon patron ne m’a jamais mis de pression. …

Quatre minutes

Y’a pas une journée où je n’ai pas envie de tout lâcher, démissionner et revenir à la maison m’occuper de mes deux enfants à temps plein. Pas une seule. Ça dure 4 minutes :  Je m’ennuie de mes enfants. J’haïs faire l’épicerie la fin de semaine. Je n’ai pas le temps de faire de l’exercice. Le métro est toujours en panne. J’ai oublié d’inscrire mon garçon à sa session de gym. Je travaille toujours un peu les soirs. Je n’ai pas le temps de voir mes amies. Je suis toujours en retard au travail. Je n’ai pas le temps de lire La Presse. J’oublie toujours de me faire un lunch. Je dépense une fortune en dîner au resto. Je n’ai pas le temps d’appeler ma mère. Je n’ai pas le temps de cuisiner des repas équilibrés. Je suis ensevelie sous des piles de linge à plier. Je manque de temps pour me sécher les cheveux. Je n’ai pas le temps de me faire les jambes. Je m’ennuie des longues promenades avec la poussette. Je n’ai …

Retourner travailler (ou pas) deux mois après avoir accouché

J’ai beaucoup moins écrit sur mon blogue ces derniers temps. J’étais, disons, assez prise par mon rôle de maman et par mes réflexions… Voyez-vous, je voulais recommencer tranquillement  à travailler à la pige à temps partiel (à la maison) vers la fin du mois de mai. Martha aurait alors eu deux mois, ça aurait été parfait. Ouais, parfait, mais la perfection existe-t-elle? En tout cas, pas dans ma vie! La réalité Je me suis fait offrir un contrat, le genre qu’on ne peut pas refuser : une trop belle expérience dans un domaine qui me plaît. Mais ce contrat en est un à temps plein, dans un bureau. Mauvais timing, hein? On m’aurait offert ça dans un an, j’aurais célébré en dansant et en chantant dans mon salon. Au lieu de ça, qu’est-ce que j’ai fait? Je vous le donne en mille : j’ai angoissé et culpabilisé. Et j’ai eu peur d’être jugée . Pourquoi? Parce que je la voulais cette job, mais qu’une « bonne mère » ne retourne pas travailler quand son bébé a deux mois. …

Un mois avec un bébé, c’est aussi…

Un mois avec un nouveau bébé, c’est aussi : Trois visites chez le pédiatre pour des fesses irritées Un petit garçon qui attrape une gastro Un bébé qui a sa poussée de croissance de trois semaines pendant que petit garçon a la gastro Une maman qui attrape ladite gastro et qui allaite un bébé en poussée de croissance Un papa qui travaille tout le temps Des amis qui viennent aider (on les attire en leur disant qu’ils pourront bercer le bébé tout en écoutant la 3e saison de Downton Abbey : merci à mon enregistreur numérique!) Très peu de sommeil Du café qui sauve des vies Une belle-maman qui dort dans la salle à manger (dans un sleeping bag, pis toute!) Un petit garçon qui dit « Pas je t’aime maman » Un petit garçon qui console sa petite sœur quand elle pleure Une famille heureuse, tellement!

Martha et les parenthèses

Voilà un peu plus de deux semaines que Martha est avec nous et je ne pourrais être plus heureuse. Je l’avais beaucoup entendu, mais je sais maintenant que c’est vrai : avoir un deuxième bébé est beaucoup moins stressant! Quand Henri était un poupon, j’avais toujours peur : de ne pas être bonne, de ne pas lui donner assez de lait, de lui faire mal, j’avais même peur de lui laver les cheveux : tsé, si je frottais trop fort…(n’importe quoi!) En ce moment, je me remets d’une chirurgie, j’allaite à temps plein, j’ai un fils de deux ans qui demande BEAUCOUP d’énergie…et je suis mille fois moins fatiguée qu’à l’arrivée d’Henri. La vie est bien faite, non? Je sais que, pour l’instant, on est chanceux, que Martha pourrait commencer à avoir des coliques la semaine prochaine, que j’aurai peut-être envie de m’arracher les cheveux de sur la tête (ha non! c’est vrai, ils tombent tout seuls) si ma convalescence s’éternisait, mais là, je suis dans le moment présent et j’en profite. C’est pas mal …