Tous les articles taggés : Culpabilité

Condamnées à la culpabilité, non merci!

La culpabilité, c’est une émotion tout à fait normale que l’on ressent quand on fait quelque chose de mal, de pas gentil, de pas bien, voire, de criminel. Alors, s’il y a une chose qu’on est fatiguées d’entendre, de lire et de voir autour de nous, c’est que les mères se sentent coupables de travailler. Parce que, est-ce que c’est si mal que ça, aller travailler? Non. Donc, comment diable ce terme a-t-il pu faire son chemin comme cela dans l’inconscient collectif pour qu’on l’associe si souvent à la réalité des mères qui travaillent? Ça n’a pas de bon sens que tant de femmes se tapent sur la tête alors qu’elles ne font rien de mal. La culpabilité de camouflage Avez-vous remarqué que, nous, les mères, sommes des professionnelles du camouflage? Cacher une tache de ketchup sur notre chemise? Facile. Masquer une nuit sans sommeil? Pfff, y’a rien là avec un bon cache-cernes. Dissimuler une douzaine de livres post-grossesse? Allô, la gaine. Parce que, hey, qu’est-ce que les gens vont penser de nous si on …

Défi 6 mois sans achat : le mois où je l’ai échappé

J’ai reporté l’écriture de mon bilan du mois d’avril parce que je n’en suis pas très fière. J’ai acheté des choses. Pas mal de choses. Au début de ce quatrième mois, alors qu’il pleuvait de la slush (remember?), je suis allée à l’épicerie à pied avec Alice. Je nous croyais bien protégées par nos bottes de caoutchouc jusqu’à ce qu’elle me lance :  » Maman, mes bas sont mouillés. » Ses bottes étaient peut-être encore de la bonne taille, comme je l’avais claironné, confiante, la semaine précédente, mais j’avais complètement raté deux immenses trous aux talons. L’eau s’infiltrait et elle commençait à avoir froid. Soudain, j’ai vu les prochaines semaines défiler devant moi. Un flash : rhume, nuits difficiles, inquiétude, lyrage, congés forcés, stress, médecin, fatigue, médicaments, attente. Nononononon, que je me suis dit. Et je m’en suis un peu voulu de ne pas l’avoir vu plus tôt qu’au moment où chacun de ses pas était accompagné d’un désagréable flousssch flousssch : celui de l’eau frette qui imbibait sa semelle et ses chaussettes. J’ai pensé un quart de seconde à mon …

J’aime pas jouer, la suite

Je veux vous remercier d’avoir lu mon billet de septembre dernier où je vous avouais que je n’aimais pas tellement ça, jouer. Ç’a touché une corde sensible, je m’en rends bien compte à postériori : 27 000 personnes sont venues lire ce billet. En plus, la majorité de vos commentaires (sauf un, ha!) et de vos réflexions sur le blogue et les réseaux sociaux tournaient autour de : « je me sens moins seule », et/ou « je me sens moins coupable tout à coup ». Et vous savez ce que ç’a fait chez moi? Je vous le donne en mille : je me suis sentie moins seule et, surtout, moins coupable. Toute cette solidarité entre parents autour de ce sujet m’a beaucoup fait réfléchir à cette énorme pression parentale que nous nous mettons, la perfection que nous voudrions tellement atteindre. Mais qui décide de ce que c’est, la perfection justement? Coupable, vraiment? Il aura fallu que j’écrive un texte sur internet pour me rendre compte que c’était complètement ridicule que je me sente coupable de vouloir faire la cuisine ou le …

trio de Vans

Un p’tit bonheur qui nous appartient

Ça m’arrive de trouver que je suis une bonne mère. Pendant quelques jours, ça marche mon affaire, je suis présente, drôle, aimante, patiente et j’interviens comme une championne. Puis arrive la journée poche. La journée où je crie trop, où je m’impatiente, où j’ai pas le goût de jouer, pas envie d’expliquer, pas le goût de négocier. De mère-pas-pire-pantoute, je passe à mère-poche qui se sent méga coupable Mère-poche à temps plein. C’est ce que je suis devenue quand j’ai décidé de démarrer mon entreprise. J’avais la tête ailleurs et pu le temps de faire du pain aux bananes ou des biscuits maison. Je suis devenue la maman qui abuse du « j’arrive, dans deux minutes! » et qui disparait derrière l’écran de son laptop dès que la p’tite fait un dessin. Oui, cette méchante maman qui profite de la sortie au parc pour être sur son téléphone et répondre à des courriels ou analyser les données de sa boutique en ligne. Encore pire… l’heure du souper a été pendant plusieurs semaines le seul temps dont on …

Une mère performante, c'est quoi?

Êtes-vous une mère de qualité?

Sur l’échelle de la performance maternelle, vous scorez combien? De un à dix, mettons. Ah ouin? Et qu’est-ce qui vous fait perdre des points? Vous criez, des fois? Vous ne cuisinez pas des repas santé tout le temps, tout le temps? La propreté des bacs à jouets de vos enfants est douteuse? Vous croulez sous les piles de linges sales et/ou à plier (laquelle est laquelle déjà, hein?) ? Vous travaillez? Gageons que si vous avez répondu oui à la dernière question et qu’en plus vous le faites à temps plein et à l’extérieur de la maison pendant que vos enfants sont à la garderie ou à l’école primaire, vous jugez encore plus durement votre compétence maternelle. En termes clairs : vous ressentez de la culpabilité. Parce que nous sommes toutes d’accord là-dessus : nos enfants ont vraiment besoin de nous pendant cette période de leur vie et que si nous ne sommes pas là, nous sommes des mères de moins grande qualité, pas vrai? Vous savez quoi ? Nous avons tort. Statistiquement, turbo tort. C’est maintenant …