Tous les articles taggés : Hiver

Des vacances au(x) sommet(s)!

La tempête du siècle? Je l’ai vécu aux Sommets Charlevoix, rien de moins! Cette tempête, finalement, elle m’aura forcée à prolonger mes vacances et à vraiment me reposer avec mes p’tits loups. Je sais pas si c’est l’air de Charlevoix, la vue sur le Massif, l’accueil incroyable que nous a réservé l’équipe du site ou bien juste le fait d’avoir décroché du boulot pendant presque toute une semaine, mais je me sens énergisée depuis mon retour à la maison! On y était tous très confortables. Et on a joué à nos jeux préférés, ici à l’intérieur, mais à l’extérieur on a patiné et fait du crazy carpet! Il y avait aussi des animations dehors, du chocolat chaud servi sur le bord du feu, des mascottes…toute la patente! Merci, Caroline Dostie, comparse de tempête et de pâtes à toutes les sauces pour les magnifiques photos xx Merci aux Sommets Charlevoix pour l’accueil et aussi pour nous avoir fait sentir que notre sécurité dans la tempête vous tenait à coeur. À bientôt! Publicités

Lâchez pas, les parents!

L’activité hivernale la plus populaire pour les jeunes familles, c’est pogner des virus. Nous avons passé la dernière semaine à Sainte-Justine avec notre aînée, hospitalisée pour un sérieux bronchospasme, un état de détresse respiratoire déclenché par ce qui avait tout l’air d’une grippe. Notre plus jeune a aussi manqué toute une semaine de garderie en janvier pour ne pas contaminer les amis avec ses microbes expectorés aussi fréquemment que violemment. Mon mari est si congestionné, il pourrait tenir la vedette d’une publicité de médicament anti-rhume, version état lamentable pré-ingestion de drogue (je t’aime, minou). Et la seule et unique Odilou Archambault se remet de trois longues semaines su’l carreau. Sur 25 jours ouvrables depuis le retour des Fêtes, nous avons dû garder les enfants à la maison près de la moitié du temps. Ma game de motivation d’absences n’a jamais été aussi on point.   De mon côté, mon système immunitaire, tel un village gaulois boosté à la potion magique (au gingembre), résiste encore et toujours à l’envahisseur. J’interromps donc mes lavages de main fréquents et mon rattrapage de job infini pour rendre hommage …

Notre première fois en patins

Cet hiver, j’ai enfin embrassé ma nordicité (LOL) depuis que je suis mère. Pour la première fois depuis une vingtaine d’années, j’ai patiné. Vingt ans, ça semble long, mais c’est tout de même une estimation réaliste. Quand j’ai lacé mes patins, je ne me rappelais plus à quand remontait la dernière fois: « Il me semble que je chaussais les patins de ma mère, donc que j’habitais encore chez mes parents… WOH, ÇA FAIT LONGTEMPS EN TITI. » Nous sommes donc allés à la patinoire du parc Lafontaine par un dimanche après-midi ensoleillé. Les filles étaient excitées comme des puces, j’en pouvais pu de m’extasier devant une si belle journée, on allait rejoindre des amis, bref, c’était une première prometteuse. Voici ce qui en a fait une première réussie! Louer pour essayer Je ne voulais pas me bâdrer d’acheter ou d’emprunter de l’équipement avant de savoir si l’activité allait plaire aux enfants. C’est pourquoi nous avons loué nos patins, un casque pour Léonie (Alice avait déjà le sien) et un support, cette espèce de marchette à glace que les tout-petits utilisent pour …

Il fait froid? Allez visiter l’expo Pirates ou corsaires!

Le Musée de la Pointe-à-Callière dans le Vieux-Montréal offre un concept tout à fait charmant pour notre hiver PLUS QUE FROID, merci! En effet, les samedis et dimanches, on offre un rabais (en pourcentage) égal à la température, quand celle-ci est en dessous du point de congélation! Nous y sommes allés ce week-end, et comme il faisait -8, nous avons eu 8% de rabais sur le prix d’entrée. Chouette, non? Nous en avons profité pour visiter l’expo Pirates ou Corsaires, et je ne peux que vous suggérer d’y aller. Au tout début (quand le capitaine d’Iberville parle aux enfants), Henri, du haut de ses trois ans, était un peu intimidé. Mais après deux minutes sur le bateau, une réplique franchement impressionnante, ben, y’avait pu rien à faire… il y aurait passé la journée! Nous avons même dû négocier finement pour le convaincre que faire le tour de l’exposition 11 fois était la limite ultime. Tout en apprenant quelle est la différence entre un pirate et un corsaire (euh, j’ai presque 30 ans et je ne …