Tous les articles taggés : Vacances

Des vacances au(x) sommet(s)!

La tempête du siècle? Je l’ai vécu aux Sommets Charlevoix, rien de moins! Cette tempête, finalement, elle m’aura forcée à prolonger mes vacances et à vraiment me reposer avec mes p’tits loups. Je sais pas si c’est l’air de Charlevoix, la vue sur le Massif, l’accueil incroyable que nous a réservé l’équipe du site ou bien juste le fait d’avoir décroché du boulot pendant presque toute une semaine, mais je me sens énergisée depuis mon retour à la maison! On y était tous très confortables. Et on a joué à nos jeux préférés, ici à l’intérieur, mais à l’extérieur on a patiné et fait du crazy carpet! Il y avait aussi des animations dehors, du chocolat chaud servi sur le bord du feu, des mascottes…toute la patente! Merci, Caroline Dostie, comparse de tempête et de pâtes à toutes les sauces pour les magnifiques photos xx Merci aux Sommets Charlevoix pour l’accueil et aussi pour nous avoir fait sentir que notre sécurité dans la tempête vous tenait à coeur. À bientôt!

Des vacances intergénérationnelles, y’a rien de mieux!

Des vacances à trois générations (quand on s’entend bien avec sa famille ou sa belle-famille, bien sûr), c’est tout simplement génial. Voici pourquoi! La route Si on fait la route dans la même voiture, on est plein de conducteurs pour se relayer et on peut faire de plus longues distances sans se fatiguer! Mais même si chacun prend sa voiture, ça fait des gens avec qui s’arrêter dans les rest area qui peuvent t’aider à amener les enfants aux toilettes quand t’es vraiment tannée de gérer les crises de terreur de « Je veux pu faire pipi, la toilette est partie toute seule ». Les coûts C’est une manière plus « économique » de voyager selon les choix qu’on fait. Que ce soit sur l’essence, la nourriture pour cuisiner sur place ou même sur l’hébergement, ça permet de séparer les frais à plusieurs familles. D’ailleurs, quand on veut louer une maison, souvent les plus belles sont les plus grosses, c’est de même. Alors, plus on est de gens, plus on a besoin de chambres, plus la maison de location …

Sur la route… jusqu’en Caroline!

On a trompé le Maine cette année. Eh oui, on a plutôt choisi d’aller visiter les Outer Banks en Caroline du Nord. Est-ce que je regrette d’avoir délaissé mon Maine adoré? Non! Bien qu’il garde toujours une place spéciale dans mon coeur et que je m’en ennuie un peu, je suis aussi tombée raide-dingue en amour avec les Outer Banks, OBX pour les intimes. Les deux semaines qu’on y a passées en famille élargie (nous quatre, mes beaux-parents, ma belle-soeur et sa petite famille à elle) m’ont vraiment donné le temps de faire ce que j’aime le plus : passer beaucoup de temps à la plage et visiter/explorer/faire de la route. Voici donc mes reco, si jamais vous aviez envie d’y aller vous aussi, avec les vôtres! La route De Montréal, on compte au moins 13 heures pour se rendre à l’entrée des Outer Banks. On avait loué une maison à Nags Head et cette ville se trouve pas mal à l’entrée de la région. Mais si vous visez plutôt Cap Hatteras ou autres, prévoyez …

Des vacances avec les chèvres de la Chaudière-Appalaches!

Je suis en mode « j’ai le goût d’être en vacances » tout de suite et maintenant. Vous? Mais surtout, je suis en mode « mais je veux donc ben faire ça, moi, de l’agrotourisme »! Notre photographe de feu, Caroline Dostie, a été invitée à visiter un petit bout de la magnifique région de la Chaudière-Appalaches, en séjournant à la ferme Cassis et Mélisse. Pour la fête des Mères. En plus. Wow. Jetez un coup d’oeil à ses photos et inspirez-vous pour vos prochaines vacances en famille… en tout cas, c’est ça que j’ai faite! Sur la route : Drummondville À destination : Saint-Damien-de-Buckland   Vous avez déjà fait de l’agrotourisme en famille? C’est quoi vos meilleurs spot? On veut savoir!

Vers le Nord #MAPsurlaroute

Envie de vous évader et de prendre la route vers le Nord, en famille? Voici nos suggestions de Montréal à Sainte-Lucie-des-Laurentides, telles que ramenées en images par Caroline Dostie de nos coeurs. Suivez le guide! Au départ : Montréal Sur la route : Val-David   À destination : Sainte-Lucie-des-Laurentides Le retour : Saint-Sauveur Verdict de nos voyageuses : parfait! Et vous, avez-vous des reco #familyfriendly à partager sur la route des Laurentides? On vous écoute!

La cabane aux doudous

Je guette par la fenêtre depuis des jours. J’attends le sourd et paisible silence de neige qui viendra se coucher sur notre maison. J’ai besoin que décembre nous enveloppe. Que s’apaise le bruit de la course folle et qu’enfin on se referme une petite bulle d’entre nous. Les doigts trempés dans le lait chaud. Des heures, des heures, des heures à ne penser à rien, à suivre leur course dans la neige ou leurs superhéros sur l’écran de la télévision. Des jours à manger trop de crêpes et à finir les bonhommes en pain d’épices pour déjeuner. On bâtira des forteresses de tissus. Des empires de doux qui s’empile et nous ensevelit de tout son mou. On ne sortira de nos pyjamas que s’il manque de lait dans le frigo. Je nous vois voguer sur un microscopique voilier, dans les vagues chaudes d’une tasse de chaï sucré. Entre mes mains, la tasse. Entre la forteresse de mes doigts, ma petite famille. J’ai appris depuis qu’ils sont là à attendre précisément cela : les jours de flottement …

C’est quand, les vacances?

À la fin de l’été dernier, j’avais lu dans un article de La Presse que le meilleur moyen de ne pas désespérer à la fin des vacances, c’est de prévoir tout de suite nos prochaines vacances. Comme si ça nous donnait un but. Pas dans le sens que c’est ce qu’il faut pour « survivre » au travail (surtout que je n’oserais jamais me mettre dans cette catégorie, mon travail, je l’ai choisi et je l’aime!), mais plus dans le sens d’avoir un projet, un espoir qui nous amène un petit plus positif. Laissez-moi vous dire que je m’y suis mis rien qu’assez vite à la planification de cette bouffée d’air frais. Même pas parce que je sentais que j’avais besoin d’un break, non. Parce que le temps à quatre me manque. Déjà. Il est très rare que nous soyons les quatre ensemble chez nous. Mon mari travaille plusieurs soirs par semaines et presque tous les week-end. Donc, quand je regarde nos photos de vacances, ce ne sont même pas les paysages qui me manquent… c’est nous. …